En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

06.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

ça vient d'être publié
pépites > Société
Imbroglio politique
Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel
il y a 1 heure 40 min
décryptage > Politique
Tribune

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

il y a 3 heures 13 min
décryptage > Social
Disparité

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

il y a 3 heures 36 min
décryptage > Economie
Ecologisme

PLF 2020 : la fiscalité environnementale ne sauvera pas la planète

il y a 4 heures 5 min
décryptage > Science
Quand le ciel nous tombe sur la tête

L'Europe lance un programme de résilience aux tempêtes solaires

il y a 4 heures 35 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite, service public : Macron tenté de reprendre son programme de réformes à zéro

il y a 4 heures 56 min
décryptage > Social
Attention, danger politique du troisième type

Gouvernement, minorités activistes et reste de la société : le trio infernal que plus rien ne relie ?

il y a 5 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 23 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 23 heures 33 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Société
Imbroglio politique

Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel

il y a 1 heure 42 min
décryptage > Social
Marronnier

La SNCF sur la voie de garage

il y a 3 heures 24 min
décryptage > Société
Cachez-moi ça

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

il y a 3 heures 56 min
décryptage > Santé
La vie est injuste

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

il y a 4 heures 30 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Comment l’individualisme risque de détruire la démocratie

il y a 4 heures 40 min
décryptage > Société
Ultra moderne voilitude

Cette double crise de la modernité qui paralyse les réflexes démocratiques français

il y a 5 heures 26 sec
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 22 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 23 heures 27 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 1 jour 3 heures
Présidentielle 2012

Nicolas Sarkozy veut des profs moins nombreux et mieux payés

Publié le 29 février 2012
Le candidat-président a notamment proposé que les enseignants augmentent leur temps de présence dans les établissements en échange de 25% de salaire en plus.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le candidat-président a notamment proposé que les enseignants augmentent leur temps de présence dans les établissements en échange de 25% de salaire en plus.

Les professeurs qui le souhaiteront pourront travailler huit heures de plus par semaine et gagner près de 500 euros de plus par mois. C'est la proposition que Nicolas Sarkozy leur a faite mardi à Montpellier.

"Comment faire quand il n'y a pas d'argent pour embaucher ? Comment faire quand, pour réduire nos déficits, il faut diminuer les effectifs en continuant d'appliquer la règle du 1 sur 2 aux collèges et aux lycées ? Il n'y a qu'une seule solution, faire travailler les enseignants plus longtemps en les payant davantage", a affirmé le candidat-président.

"Je propose que désormais tout enseignant qui voudra travailler davantage puisse le faire avec 26 h de présence dans l'établissement au lieu de 18h de cours, avec en contrepartie une augmentation de son traitement de 25%, soit près de 500 euros net par mois", a-t-il affirmé.

Selon lui, seront ainsi "résolus deux problèmes : celui de l'augmentation de la présence des adultes" dans les établissements scolaires, et "celui de l'amélioration du statut des enseignants".

Autre proposition du candidat : celle de "l'autonomie" des établissements. Nicolas Sarkozy a affirmé vouloir donner "à chaque établissement la possibilité de constituer de véritables équipes pédagogiques en lui donnant la liberté de recruter directement les professeurs avec une plus grande souplesse dans les régimes indemnitaires pour rendre plus attractifs les établissements confrontés à des difficultés plus importantes".

Nicolas Sarkozy a également profité de ce meeting pour tacler son adversaire socialiste, François Hollande, toujours donné gagnant dans les sondages, même si les mêmes enregistrent une remontée du président-candidat.

Alors que François Hollande propose de créer en cinq ans 60 000 postes supplémentaires dans l'Education nationale, Nicolas Sarkozy s'est exclamé : "Dans l'état où se trouvent nos finances publiques (...), qui peut croire à cette fable? Trop longtemps l'école a été affaiblie par les illusions dont on l'a bercée!".

Vincent Peillon, responsable Education dans l'équipe de François Hollande a jugé "attristantle discours de Nicolas Sarkozy sur i-télé et BFM-TV. "C'est quelqu'un qui méconnaît ses sujets", a-t-il ajouté, regrettant notamment que le candidat UMP n'ait "pas parlé de l'école maternelle et primaire pendant 40 minutes" de discours.

Interrogé sur la mesure du président candidat d'augmenter de 25% le salaire des professeurs du second degré certifiés volontaires pour faire 26 heures de cours hebdomadaires au lieu de 18 actuellement, Vincent Peillon a répondu que les enseignants voulaient d'abord "de bonnes conditions" de travail, permettant "la réussite de tous les élèves", avant d'avoir une meilleure rémunération. 

 

DIRECT :

19h15. Sarkozy critique l'idée de donner aux élèves une "tablette numérique avec l'argent du contribuable". "Je suis convaincu qu'à l'heure d'Internet, Victor Hugo, Marcel Proust... Ce n'est pas dépassé". "Il n'y a pas de bonheur qui tienne s'il n'y a pas d'efforts au préalable."


19h05.
Nicolas Sarkozy estime qu'il "faut remettre des adultes dans les établissements pour écouter les enfants, pour les soutenir, les accompagner, les guider." Il juge par ailleurs que les professeurs ne sont pas assez présents dans les établissements scolaires en dehors des heures de classes. Pour cela, il propose que "les enseignants travaillent plus longtemps et soient payés davantage". Ces enseignants travailleront 26 heures au lieu de 18 pour 25% d'augmentation de leur salaire, "soit près de 500 € net par mois."


19h. Plaidoyer pour une école laïque.
Nicolas Sarkozy prône une école qui met à égalité les enfants des familles modestes et ceux des familles aisées. Détaillant sa vision de "l'école de la République", il réclame aussi une école laïque, "où on respecte toutes les croyances et où on ne manifeste aucune croyance".

Nicolas Sarkozy veut moins de professeurs, mais des professeurs mieux payés.
"Nos enseignants sont mal payés car ils sont trop nombreux."


18h50. "L'école de la République, c'est l'école de l'autorité."
Le président-candidat revient sur les établissements de réinsertion scolaire qui ont permis, selon lui, d'aider un grand nombre d'adolescents en difficulté. "Le mot démission ne fait pas partie de mon vocabulaire" (...) "L'école de la République, c'est l'école de l'autorité. L'autorité n'est pas un mot tabou. L'école est le lieu où l'enfant rencontre une autre autorité que celle de ses parents."

Nicolas Sarkozy fait l'éloge des internats d'excellence mis en place sous sa présidence, en 2008. "La République, c'est le mérite, c'est l'exigence, c'est la promotion de l'excellence." "Honte à ceux qui, pour des raisons purement idéologiques, voudraient remettre en cause les internats d'excellence."

Après l'université, priorité "à l'école de la petite enfance au bac".
"Je veux une école du respect, de la politesse, une école où l'on apprend que l'on n'a rien sans rien», déclare Nicolas Sarkozy, avant de reconnaître que la priorité a été donnée à l'université ces cinq dernières années. Pour les cinq années à venir, le candidat veut donner la priorité «à l'école de la petite enfance au bac".

"Trop longtemps, on a eu peur de parler de l'école, peur des réactions, des manifestations, de la pensée unique."


18h40. Sarkozy attaque Hollande.
Évoquant la proposition de François Hollande de créer 60 000 postes dans l’Éducation nationale, Nicolas Sarkozy ironise, comme il l'avait fait sur RTL lundi matin : "Qui peut penser que l'école de demain, ce doit être 60 000 postes de fonctionnaires en plus? Si le nombre d'enseignants était le problème, nous devrions avoir la meilleure école du monde!". 


18h35. "Travaillez bien à l'école", enjoint Nicolas  Sarkozy.
"Toutes les mères veulent pour leurs enfants ce qu'il y a de mieux (…) veulent que leurs enfants soient éduqués,(…) instruits", lance Nicolas Sarkozy à son arrivée sur la scène du Zénith de Montpellier. Et s'adressant à ces enfants, il déclare : "Travaillez bien à l'école et vous aurez une vie meilleure (…). C'est par le travail que vous serez libres."

18h30. Début du meeting de Nicolas Sarkozy à Montpellier.

Le président-candidat, en déplacement à Montpellier, va animer une nouvelle réunion publique pour parler éducation, alors que ses propositions en la matière suscitent des critiques à gauche.

Le président-candidat a déjà plusieurs fois esquissé ses projets pour l'école, comme lundi sur RTL et mardi dans le Midi Libre, avec une mesure phare : la présence accrue des enseignants, sur la base du volontariat, dans les établissements scolaires, au-delà des 26 heures réglementaires dans le primaire et des 18 heures dans le secondaire. En contrepartie, les enseignants volontaires verraient leur rémunération "fortement augmentée".

Dans son interview au journal Midi Libre, Nicolas Sarkozy a critiqué une nouvelle fois son adversaire socialiste François Hollande, qui promet de créer 60 000 postes dans l'éducation, en cinq ans, ce qui relève, d'une "démagogie extravagante".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

06.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Gilles
- 29/02/2012 - 10:19
2007
Il a eu cinq années pour transformer la France. Il n'a quasiment rien fait si ce n'est caresser toutes les féodalités dans le sens du poil.
iznogoud
- 29/02/2012 - 09:13
les enseignants (veulent) "de bonnes conditions" de travail
... traduisez la pensés socialiste par "ils veulent travailler toujours moins"... et les élèves on s'en fout !

Heureusement qu'il existe encore des profs qui pensent autrement !
DEL
- 28/02/2012 - 22:35
Hausse de salaire?
25% d'augmentation pur 44% de hausse de l'horaire: le compte n'y est pas.