En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
He's back

Valls voudrait que la campagne de Hamon "revienne sur les rails"

Publié le 28 février 2017
L'ancien Premier ministre a convoqué ses anciens soutiens ce mardi, en fin d'après-midi, à l'Assemblée nationale.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien Premier ministre a convoqué ses anciens soutiens ce mardi, en fin d'après-midi, à l'Assemblée nationale.

Alors que le PS se fissure peu à peu après la victoire de Benoît Hamon à la primaire de la gauche, Manuel Valls est de retour pour aider le vainqueur à remettre sa "campagne" sur "les rails".  En effet, les élus de la gauche fuient vers Emmanuel Macron. Ce qui crée une inquiétude persistante au sein de l'aile droite du PS.

Charge contre Hamon

Ainsi le député Yves Blein, membre du courant des Réformateurs, compte publier ce mardi une missive adressée au patron du PS Jean-Christophe Cambadélis, et dont le quotidien Les Echos révèle la teneur. Dans son courrier, l'élu du Rhône reproche à Benoît Hamon de "tourner le dos" à une partie de son camp et réclame l'organisation d'un conseil national. Ce n'est pas la première fois qu'il s'attaque au candidat socialiste. Dans une interview à Lyon Capitale le 31 janvier dernier, il avait d'ailleurs déjà déclaré qu'il "ne soutiendra pas Benoît Hamon", sans toutefois  assumer son ralliement à l'ancien ministre de l'Economie.

Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'Etat au Développement et à la Francophonie, a aussi jugé sur RTL que Benoît Hamon est dans "une impasse stratégique". "Il n'y a pas d'unité. Benoît Hamon s'est isolé en tenant un discours extrêmement radical et s'est donc isolé de sa famille politique", a-t-il encore estimé.

Valls à la rescousse ?

Mails il n'est pas le seul à ne pas cacher son scepticisme sur la campagne de Benoît Hamon. En effet, selon l'entourage de Manuel Valls, cité sur RTL, l'ancien premier ministre serait aussi retissent à cette campagne. Cependant, désirant faire bloc à Emmanuel Macron, il semblerait qu'il veuille "contribuer à ce que cette campagne revienne sur les rails". Manuel Valls est de retour et le fait bien savoir. Selon le JDD, il a convoqué ses anciens soutiens ce mardi, en fin d'après-midi, à l'Assemblée nationale.  De son côté, Benoît Hamon tentera de les convaincre ce mardi soir. En effet, il a convié à son QG l'ensemble des députés et sénateurs socialistes. 

>>> À lire aussi : Faire payer des cotisations sociales aux bornes de commandes MacDonald’s ? Comment la proposition de Benoît Hamon pourrait très vite se retourner contre les salariés qu’il prétend défendre

Vu sur : Lu sur Le JDD
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

03.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

06.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

07.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Greta Thunberg : un voyage à New-York en bateau... mais six vols en avion pour l'organiser

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Pourquoi cette étude confirme l'absence de lien entre vaccination et sclérose en plaques (mais ne suffira probablement pas à recréer la confiance)

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
horus35
- 28/02/2017 - 18:17
A pisser de rire !
Ainsi notre matamore catalan reviendrait( apres des vacances prolongées ,aux frais de la princesse)pour "remettre sur les bons rails" les élucubrations de hamon le rouge ! Quelle couillonade lorsque l'on connaît l'inimitié régnant entre les deux gugusses socialos pret à se buffler le museau en toute occasion ! Serieusement,qui peut croire une seule seconde que valls aiderait le charlatan de service ! Tout au contraire, comptez sur lui pour lui tenir fortement la tête sous l'eau jusqu'à noyade complète ! Que voulez vous, il est bon à rien l'espagnol, sauf à se venger de celui qui l'a humilié à la primaire ! Et il va le faire !
l'enclume
- 28/02/2017 - 16:10
Macron le prestidigitateur, il escamote sa fortune
http://www.dreuz.info/2017/02/27/macron-une-affaire-de-3-010-996e-si-le-parquet-financier-ne-bouge-pas-cest-quil-y-a-du-pourri-au-sommet-de-letat/




Deudeuche
- 28/02/2017 - 14:08
Qu'ils fuient mais qu'ils fuient donc vers Macron
pour que ce pays ait un parti de gauche, un du centre et un de droite!
Ceci implique que le PS et LR éclatent, quant aux trotskystes de Mélanchon ils se réconcilieront avec les marxistes de Hamon!
La droite nationale souverainiste, sans le centre rencontrera le FN.