En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© IAN LANGSDON / POOL / AFP
Ceci n'est pas une blague
Christine Angot exhorte François Hollande à se représenter : "Il n’y a plus que vous. Vous êtes notre Président, vous êtes notre capitaine"
Publié le 26 février 2017
"Dans les situations exceptionnelles, vous avez toujours été à la hauteur. Même ceux qui vous ne vous aiment pas le reconnaissent", peut-on lire dans la très drôle lettre ouverte publiée dans le JDD.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Dans les situations exceptionnelles, vous avez toujours été à la hauteur. Même ceux qui vous ne vous aiment pas le reconnaissent", peut-on lire dans la très drôle lettre ouverte publiée dans le JDD.

Dans une lettre ouverte parue ce dimanche dans le JDD, la romancière Christine Angot apporte un soutien inatendu à François Hollande, qu'elle voit comme le seul à même de faire face à la menace islamiste et de contrer la montée de l'extrême droite. 

"Vous ne pouvez pas laisser pourrir la situation. Vous ne pouvez pas laisser le pays se décomposer comme c’est en train de se passer. Vous ne pouvez pas laisser le pays se désintégrer. On est chez nous. Nous aussi Monsieur le Président, on est chez nous", commence à écrire la romancière, avant de livrer un véritable éloge de François Hollande : "Vous ne pouvez pas quitter le navire comme ça. Pas en ce moment. Il faut que quelqu’un fasse quelque chose, et il faut que ce soit vous. Il n’y a plus que vous."

Cette déclaration d'amour n'avait pourtant rien d'évident. Christine Angot précise que le 1er décembre, elle avait trouvé "très bien" que François Hollande renonce. Mais depuis, "tout a changé. Vous ne pouvez pas laisser le bateau échouer. Vous êtes notre Président, vous êtes notre capitaine, le bateau est en train de s’échouer."

Mais qui seraient les électeurs du président ? "Regardez le nombre de gens qui ne savent pas quoi voter. On est 51% Monsieur le Président. A ne pas savoir quoi faire. Il y a ceux qui disent qu’au deuxième tour ils feront bloc et qu’ils voteront contre Marine Le Pen, mais qui ne savent pas quoi voter au premier tour. Ils ne peuvent voter pour aucun de ceux qui se présentent", écrit-elle.  "Le 1er décembre, quand vous vous êtes retiré, vous n’aviez aucune chance de l’emporter. Maintenant vous en avez une. Vous en avez une, parce que le pays affronte un double danger." D'un côté Marine Le Pen, "qui nous menace" et qui "menace notre pays" ; de l'autre "la menace islamiste. Des gens qui nous détestent et qui veulent nous détruire".

Elle l'assure : "Dans les situations exceptionnelles, vous avez toujours été à la hauteur. Même ceux qui vous ne vous aiment pas le reconnaissent. A moins d’être vraiment de mauvaise foi." (ah bon ?) "Vous avez stabilisé la courbe du chômage, venez inverser celle de la chute. Vous saurez nous réunir. Venez. Essayez".

Vu sur : Lu dans Le JDD
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
03.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
04.
Loi Alimentation : sans surprise, les effets pervers s'accumulent
05.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
06.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
07.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Emmanuelle Mignon, proche de Nicolas Sarkozy, qualifie Emmanuel Macron de "meilleur président de droite qu'on ait eu depuis un certain temps"
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer
Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 27/02/2017 - 18:44
Elle abuse du troisième degré, Angot tic...
après avoir forcé sur le 13 degrés...
joseph jean
- 27/02/2017 - 12:21
Trop forte
Elle a oublié que c'est en grande partie le résultat de la politique du père François , sont fameux ni oui ni non ,sont entre-deux ,comme le cantal, meme'au niveau international c'est le reproche qu'on lui a faif
ISABLEUE
- 27/02/2017 - 10:50
on n'est pas psy pour ecrivaine félée.
lol