En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Thomas SAMSON / AFP
Emmanuel Macron portrait profil Atlantico.fr
Alarme
Taxe d'habitation : la promesse d'exonération de Macron décriée par les maires
Publié le 25 février 2017
L’Association des maires de France juge cette promesse "démagogique", "non financée" et "attentatoire aux libertés locales".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’Association des maires de France juge cette promesse "démagogique", "non financée" et "attentatoire aux libertés locales".

Emmanuel Macron a annoncé vendredi sur RMC et BFM-TV son intention d’exonérer de la taxe d’habitation "80 % de celles et ceux qui la paient". Une mesure dont il évalue le coût à 10 milliards d’euros sur le quinquennat et qu'il veut mettre en œuvre progressivement, par tranches, à partir de 2018 pour être pleinement déployée en 2020. Les contribuables dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 20 000 euros seraient concernés.

L’Association des maires de France n’a pas tardé à réagir. Ce samedi, elle a dénoncé cette proposition dans un communiqué. "Une proposition a été émise d’exonérer de la taxe d’habitation 80 % des habitants, privant ainsi les communes, et leurs intercommunalités, de 10 milliards de recettes, soit une perte de 36 % de l’ensemble de leurs ressources propres !". Selon l'association, "dans une société de responsabilité, à l’opposé de tout populisme, il est légitime que chaque habitant contribue, en fonction de ses moyens, aux charges communes ; c’est le fondement même de la démocratie locale qui est en jeu".

Dans ce communiqué, le président de l’AMF, François Baroin (LR), et le premier vice-président délégué, André Laignel (PS), "mettent solennellement en garde contre toute mesure démagogique, non financée et attentatoire aux libertés locales », ajoute l’Association.

L'AMF estime que cette mesure serait "démagogique car existent déjà de nombreux dispositifs allègements, de dégrèvements, d’exonération ou de plafonnement de la TH dont bénéficient les habitants. Ainsi, aujourd’hui, 42 % des foyers en bénéficient, soit 13 millions de foyers environ". Ils sont persuadés qu'une telle promesse serait "non financée car l’Etat, depuis longtemps, ne compense plus réellement les conséquences de ses propres décisions".

L'@l_amf réagit à la proposition d'@EmmanuelMacron d'exonérer 80% des français de taxe d'habitation, privant ainsi "les communes de 10md " pic.twitter.com/ZaVcWRQTUI

— Bastien S (@Bas_scordia) 25 février 2017
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
02.
Projet de réforme des retraites : règle d’or et cagnotte, les deux points qui risquent de mettre le feu aux poudres
03.
Bercy découvre que les entreprises françaises sont menacées par « des casseurs » venus de la finance anglo-saxonne
04.
"Bouffon" : Gérard Darmon s'en prend à Franck Dubosc
05.
Pourquoi le nouvel angle d’attaque d’Emmanuel Macron pour les européennes est bien plus intéressant que le précédent
06.
La République en Marche a-t-elle hérité d’un des pires défauts de la gauche ?
07.
Sommes-nous véritablement de plus en plus allergiques ?
01.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
02.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
03.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
04.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
05.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
06.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pierre de robion
- 28/02/2017 - 23:03
Du nerf, que diantre!
Entre l'exonération de la taxe d'habitation pour 80% des contribuables, le fait de faire supporter l'ISF quasi uniquement par le foncier et l'immobilier, la France criminelle contre l'Humanité, la fin de taxation dérogatoire de l'assurance vie , ses obscurités patrimoniales, son approximation comptable, il y aurait de quoi, en en faisant la critique et en tirant les conséquences (sur la construction par ex.) il y aurait de quoi l'enfoncer! A condition que les médias fassent leur travail d'information et non de propagande!
Citoyen Ordinaire
- 26/02/2017 - 21:44
Et ponctionner les banques type Rotschild ?
Non ?
vangog
- 26/02/2017 - 18:51
Baisse de la dotation de fonctionnement des communes
10,7 milliards d'euros: près de 3,6 milliards d'euros sont soutirés, chaque année, aux communes par l'état PS, qui leur demande, en revanche, de financer des services supplémentaires, nouvelles activités peri-scolaires, surcoûts écologistes, statut de la fonction publique étendue aux territoriaux et loi NOTRE...et donc, si Macron-Rothschild retire aux communes les ressources de la taxe d'habitation, les communes modestes devront mettre la clef sous la porte, et les communes plus aisées devront sabrer dans leurs dépenses d'investissement et de fonctionnement...et vous dites que c'est le FN qui amènera le chaos????? aller es que cette simplement mesure Micron tuer à la moitié des communes et mettra tous leurs administrés dans la rue...soit autre chose que les manifs de têtes molles, télécommandées par les fascistes d'extrême-gauche!