En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

02.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

07.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

01.

Le War President

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masqué

il y a 1 min 10 sec
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 31 min 21 sec
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombre les débats publics français

il y a 43 min 53 sec
light > Insolite
Surprise !
Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours
il y a 15 heures 26 min
light > Santé
En pleine forme
Le nouveau doyen des Français a 110 ans
il y a 16 heures 43 min
pépites > Europe
At last!
Brexit : Paris dit espérer un accord dès "ce soir"
il y a 17 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint : l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 19 heures 10 sec
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 14 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 32 min
décryptage > Société
Inutile

Scolarité obligatoire à trois ans : une réforme inutile et coûteuse

il y a 22 heures 1 min
décryptage > International
Game over

Kurdes : et comme dans Le Train sifflera trois fois, le shérif fatigué jeta son étoile...

il y a 22 heures 19 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 18 min 14 sec
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 38 min 3 sec
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 14 heures 50 min
pépites > International
Changement de discours
Opération militaire turque en Syrie : la Chine appelle Ankara à mettre un terme à son intervention contre les kurdes syriens
il y a 16 heures 3 min
pépites > Economie
Taxes
Bruno Le Maire se dit favorable à l’instauration d'une taxe européenne sur les carburants des avions et bateaux
il y a 17 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Rouge" de John Logan, mise en scène par Jérémie Lippmann : Ceci n’est pas un texte

il y a 18 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le mystère Abd el-Kader" de Thierry Zacone : Un livre savant pour les spécialistes de l’Islam et de la Franc-maçonnerie

il y a 19 heures 7 min
décryptage > Terrorisme
Dysfonctionnement

Attaque à la Préfecture de police : critiquer les dérives de l'islam est une question de responsabilité pour les musulmans de France

il y a 21 heures 54 min
décryptage > Culture
Asia Now

La scène artistique asiatique en plein boom s’expose à Paris

il y a 22 heures 7 min
décryptage > Economie
Étouffement

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

il y a 22 heures 20 min
© Capture d'écran / Vidéo AFP
© Capture d'écran / Vidéo AFP
Rendez-vous

Liban : Marine Le Pen a rencontré Michel Aoun

Publié le 20 février 2017
La présidente du Front national souhaite renforcer sa stature internationale.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La présidente du Front national souhaite renforcer sa stature internationale.

Depuis son arrivée à la tête du Front national en 2011, Marine Le Pen n’a rencontré que très peu de dirigeants étrangers en exercice. Ce lundi 20 février, elle s'est donc rendue au Liban où elle a rencontré son président, Michel Aoun, et son Premier ministre Saad Hariri.

"Nous avons évoqué la longue et fructueuse amitié entre nos deux pays", a expliqué Marine Le Pen à l’issue d’une rencontre avec le président du Liban, qui a durée une trente minutes au palais présidentiel à Beyrouth. "Nous évoquons la lutte contre le fondamentalisme islamisme (…) Le Liban peut être une puissance d'équilibre", a-t-elle encore affirmé à BFMTV.

"Amalgame" entre l'islam et le terrorisme

Après sa rencontre avec Michel Aoun, la candidate à l'élection présidentielle s'est entretenue avec le premier ministre Saad Hariri, un musulman sunnite. Celui-ci l'a mise en garde contre tout "amalgame" entre l'islam et le terrorisme. "L'erreur la plus grave serait l'amalgame entre islam et musulmans d'une part, terrorisme d'autre part", a-t-il indiqué. "Les Libanais et les Arabes comme la majorité du monde considèrent la France comme la patrie des droits de l'Homme et de l'État républicain qui ne fait aucune distinction ethnique, religieuse, ou de classe entre ses citoyens", a encore précisé le leader de la communauté sunnite libanaise. "Les musulmans sont les premières victimes du terrorisme réclamant de la religion" a aussi dit le Premier ministre.

S'exprimant devant la presse à l'issue de cette rencontre, Marine Le Pen s'est à nouveau "réjouie" de rencontrer un responsable étranger en exercice avec lequel il y a "bien entendu des analyses communes" sur la crise syrienne, "notamment sur la nécessité absolue de pouvoir mettre autour de la table l'ensemble des nations qui veulent lutter contre le fondamentalisme islamiste et Daech". "Sur un certain nombre de points nous avons des divergences, ça n'étonnera personne, qui sont liées aussi peut-être à la situation géographique de nos deux pays", a-t-elle convenu. "J'ai exprimé l'analyse qui est la mienne : en l'état il m'apparaissait n'y avoir aucune solution viable et plausible en dehors de ce choix binaire qui est Bachar al-Assad d'un côté, l'État islamique (EI) de l'autre". Le premier constitue "une solution bien plus rassurante pour la France" que le second, a-t-elle dit, en vantant sa "politique réaliste".

Sa visite au Liban durera jusqu’à mardi. Marine Le Pen doit aussi rencontrer le ministre des affaires étrangères Gebrane Bassil, le moufti de Beyrouth, le patriarche maronite et Samir Geagea, chef chrétien maronite des forces libanaises (droite chrétienne). Rappelons que Michel Aoun avait déjà rencontré en janvier Emmanuel Macron.

>>> À lire aussi : FN : ce qui résiste encore au parti de Marine Le Pen dans la France de l'Ouest 

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

02.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

07.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

01.

Le War President

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 20/02/2017 - 19:52
Marine Le Pen ne fait pas l'amalgame entre Islam et terrorisme!
Cette rencontre avec le peuple libanais et son dirigeant Michel Aoun permet de faire taire les fantasmes (voir ci-dessus, Stargate et clint) de ceux qui croient qu'elle n'a pas la stature d'une Cheffe d'état, qu'elle n'est pas assez compétente...Entre dirigeants de bonne volonté, on peut toujours discuter, hors de l'hystérie des fantasmes... à cet égard, le Liban est un des pays qui souffrent le plus des guerres droidelhommistes déclenchées par les rebelles islamistes soutenus par Clinton-Hollande-Fabius-Erdogan: quatre ans de conflit, 210000 morts et 11,2 millions de réfugiés, dont le Liban doit supporter une grande partie...La France rendue aux Français aura son rôle à jouer pour réparer les dégâts des droitdelhommistes, et aider les populations déportées à retourner vivre dans le pays de leur cœur et de leurs traditions, plutôt que prendre les routes de l'exode tracées par Macron-Soros...
clint
- 20/02/2017 - 19:28
Les Libanais, peuple intelligent et ouvert, a bien du s'amuser !
Ce qui n'a pas empêché Saad Hariri de lui envoyer catégoriquement qu'il ne fallait pas faire l'amalgame entre islam et terrorisme !
cloette
- 20/02/2017 - 15:33
la photo
je la trouve bien sur la photo !