En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© AFP
Soupe à la grimace
Présidentielles : la campagne de Benoît Hamon commence à inquiéter le PS
Publié le 16 février 2017
Plusieurs responsables socialistes critiquent une équipe de campagne inexpérimentée et un agenda "mal rempli".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plusieurs responsables socialistes critiquent une équipe de campagne inexpérimentée et un agenda "mal rempli".

Le rêve éveillé de Benoît Hamon semble bel et bien terminé. Selon un article du Figaro, les critiques envers la campagne du candidat PS commenceraient à se multiplier. Elles proviendraient des loyalistes - soutiens de la politique du gouvernement, mais aussi du côté des frondeurs, révèle le journal. Une députée socialiste regrette notamment qu'à "deux mois du premier tour de la présidentielle et son agenda est étrangement vide, ou mal rempli". Cette responsable estime que la faute est largement imputable à l'équipe de campagne de l'ancien ministre de l'Education, qui souffrirait d'un véritable manque d'expérience.

Un élu frondeur fustige lui "un vrai problème de leadership". Mais surtout, les sondages n'annoncent pas des lendemains qui chantent pour Solférino. Un membre de la direction du PS explique au Figaro: "Autour de 17% à la présidentielle, cela nous assure presque mécaniquement 22 à 23% aux législatives. Mais à 12 ou 13% et même à 14%, c'est la catastrophe de 1993 qui se profile". Car le candidat PS stagne pour le moment autour de 14% dans les études d'opinion.

Jean-Marc Germain, codirecteur de la campagne et député des Hauts-de-Seine, tente de rassurer en évoquant les grandes figures ayant rejoint  Benoît Hamon (Thomas Piketty et Éric de Montgolfier notamment) et en expliquant qu'il faut surtout de "la stabilité". "Pour le moment, nous sommes dans la plaine et ce ne sont pas les échappées dans la plaine qui font gagner le tour de France..." précise-t-il. Mais pas sûr que la comparaison sportive apaise les tensions…

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
Quand Bret Easton Ellis atomise la “Génération Chochotte”
04.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
05.
Le paradoxe des sacs plastiques ou quand le remède (de leur suppression) est pire que le mal
06.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
07.
De mystérieux investissements immobiliers de Qatar Charity en France
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
05.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
06.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Solognitude
- 16/02/2017 - 19:14
Ces critiques sont un rideau de fumée
Le vrai candidat du PS, c'est Macron. Il n'y a rien d'autre à ajouter.
assougoudrel
- 16/02/2017 - 17:29
Les nazes critiquent
les nazes. Ca ne vaut pas un coup de cidre.
abracadarixelle
- 16/02/2017 - 17:07
" les grandes figures "......
Thomas Piketty, grande figure ? Ben mon colon ! Tout se dévalue de nos jours !