En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© AFP
Contre-attaque
François Fillon : "Rien ne pourra me faire changer d'avis, je suis candidat à l'élection présidentielle"
Publié le 06 février 2017
"Le but de cette opération, c'est d'effacer le choix des électeurs de la primaire qui se sont affranchis du système", a déclaré l'ancien Premier ministre face aux journalistes.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Le but de cette opération, c'est d'effacer le choix des électeurs de la primaire qui se sont affranchis du système", a déclaré l'ancien Premier ministre face aux journalistes.

 

Enlisé depuis le 25 janvier dans l'affaire des soupçons d'emplois présumés fictifs qui pèsent sur son épouse Penelope, François Fillon a tenu ce lundi une conférence de presse à son QG de campagne, à Paris. "Je vais publier sur Internet dans la soirée un tableau des rémunérations perçues par mon épouse, ainsi que ma déclaration telle que je l'ai transmise" à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique "en décembre", a-t-il notamment indiqué.

>>>> À lire aussi : Pourquoi la droite Fillon d'avant le "Penelopegate" dérange

Mise à jour 21h58 : François Fillon crédité de 18,5% d'intentions de vote

Selon les résultats d'un sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match, iTELE et Sud-Radio, l'ancien Premier ministre est crédité de 18,5% d'intentions de vote au premier tour, derrière Emmanuel Macron (20,5%), et Marine Le Pen (25,5%).

"Tout le monde est clairement derrière Fillon", assure Thierry Solère 

"Le rassemblement a eu lieu. Tout le monde est aujourd'hui bien clairement derrière François Fillon", a assuré Thierry Solère (LR) à la presse. "Les grandes personnalités de la droite et du centre droit français, de Jean-Christophe Lagarde à Brice Hortefeux, du président du Sénat (Gérard Larcher) à François Baroin, Laurent Wauquiez, Xavier Bertrand, seront au quotidien associés à la campagne, présents sur le terrain, présents sur les médias", a-t-il ajouté

Comme il l'avait indiqué aux journalistes, François Fillon a publié lundi soir sa déclaration de patrimoine sur son site de campagne. Ce document précise la rémunération totale de sa femme Penelope comme collaboratrice parlementaire.

Florian Philippot dénonce les "mensonges" de François Fillon

Au micro d'Europe 1, le vice-président du Front national, Florian Philippot, a souhaité le "retrait" de François Fillon, et dit ne pas l'avoir trouvé convaincant : "Il a rompu le lien de confiance avec les Français et ce lien aura du mal à se retisser". 

Georges Fenech espère ne pas avoir "la gueule de bois" au soir du premier tour de la présidentielle

Le député sarkozyste du Rhône, Georges Fenech, qui avait envisagé la semaine dernière de lancer un appel au "sursaut" aux parlementaires LR, a espéré ce lundi ne pas avoir "la gueule de bois" au soir du premier tour de la présidentielle.

Selon Benoît Hamon, François Fillon "persiste dans le déni"

"Ça montre finalement que François Fillon ne comprend pas bien qu’il y a une forme d’impunité (...) qui apparaît comme anormale pour les Français", a déclaré le député des Yvelines.

16h55 : fin de la conférence de presse

"Rien ne pourra me faire changer d'avis, je suis candidat à l'élection présidentielle. Et je suis candidat pour la gagner." 

"Je suis honnête. Et c'est la raison pour laquelle cette accusation m'est tombée dessus comme un coup de tonnerre", assure François Fillon.

"Je présente mes excuses aux Français"

"En travaillant avec ma femme et mes enfants, j'ai privilégié cette collaboration de confiance qui aujourd'hui suscite la défiance. C'était une erreur. Je le regrette profondément : je présente mes excuses aux Français (…) Le but de cette opération, c'est d'effacer le choix des électeurs de la primaire qui se sont affranchis du système", poursuit François Fillon. 

François Fillon : "Tous les faits évoqués sont légaux et transparents"

"Je ne peux pas accepter les accusations infondées qui me prennent pour cible après 32 ans de vie politique, 32 ans sans aucun problème judiciaire, 32 ans d'éthique irréprochable (…) C'est le candidat la présidentielle de la droite et du centre qui est visé aujourd'hui (...) Tous les faits évoqués sont légaux et transparents (…) Pendant toutes ces années, mon épouse a pris en charge ces taches simples mais nécessaires. C'est elle qui a géré le courriers qu'on m'a adressé, qui a tenu mon agenda. C'est elle qui a travaillé sur mes interventions dans la Sarthe. "Le salaire [de mon épouse] était parfaitement justifié parce que son travail était indispensable à mes activités d'élu", assure François Fillon.

Plus tôt dans la journée, Alain Juppé a définitivement coupé court aux rumeurs sur son éventuel retour comme candidat des Républicains en cas d'abandon de François Fillon. Le maire de Bordeaux a confié avoir "un peu de mal à comprendre d'où viennent ces rumeurs". 

"J'ai dit quelle était ma position : clairement et définitivement, c'est non. Et vous me connaissez, non c'est non !", a-t-il ajouté.

Vu sur : Vu sur BFMTV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
04.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
05.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
06.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
07.
Nominations européennes : le bras de fer entamé par Emmanuel Macron avec l’Allemagne peut-il aboutir ?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
03.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Burkini : des femmes envahissent une piscine à Grenoble
Commentaires (26)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
von straffenberg
- 07/02/2017 - 09:46
@horus 35
Quel est donc votre politicien(ne) qui correspond à votre choix en sachant que nul ne peut être blanc blanc en politique ??? (et souvent dans la vie en général) ;Je ne pense surtout pas que les politiciens soient tous pourris en général de quelques bords ils soient ; certains sont véreux et sans conviction , prêts à tous pour le pouvoir ,d'autres ont de vrais convictions et un projet pour leurs pays tous a des degrés divers aiment l'argent comme souvent tout un chacun mais sans en faire une valeur essentielle .Bonne journée
horus35
- 06/02/2017 - 22:44
@von straffenberg
Ni avec lui,ni avec vous ! Les supporters de la canaillerie politique on tendance à me faire vomir ! Quant à envoyer des gens à l'échafaud c'est avec grand plaisir que je le ferais avec toutes ces canailles qui pourrissent notre pays !
Wortstein
- 06/02/2017 - 21:32
Bon le Fillon.
Il a perdu pas loin de 3-4 kilos depuis le début de l'affaire. Assez punchy et surtout revanchard. Je plains ceux qui ont monté ce dossier creux. Ceux qui ici voit dans les gains de sa société de conseils, matière à polémique, je les plains. Le dossier est vide. Il est parfaitement légitime qu'un homme ayant exercé les plus hautes fonctions, propose ses services dans le privé. On ne vois pas bien le problème même avec de très hypothétiques commanditaires russes ou extra terrestres. A moins d'être mondophobe. Je l'ai trouvé ému, la voix chevrotante à certains moments intenses. Ça ne veut pas dire qu'il est tout blanc mais ceux qui le croyaient mort, vont s'en mordre les doigts. Il lui reste 3 mois pour remonter la pente, ce qu'il a déjà prouvé être capable de faire. Vu le dossier Wikileaks sur Macron qui va sortir, les projos vont tout doucement changer de présumé criminel.