En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
Suite
"Penelopegate" : "Je n'ai jamais été son assistante, ou quoi que ce soit de ce genre-là", affirmait Penelope Fillon à propos de son mari en mai 2007
Publié le 02 février 2017
L’émission "Envoyé spécial" devrait diffuser ce jeudi des extraits vidéo d'une ancienne interview de l'épouse de François Fillon. Deux phrases pourraient être lourdes de conséquences.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’émission "Envoyé spécial" devrait diffuser ce jeudi des extraits vidéo d'une ancienne interview de l'épouse de François Fillon. Deux phrases pourraient être lourdes de conséquences.

L’information risque de fissurer encore un peu plus la défense de François Fillon. Ce jeudi soir, Envoyé Spécial doit diffuser un extrait vidéo d’une ancienne interview de Penelope Fillon au quotidien britannique Sunday Telegraph, alors que son mari venait d’être promu Premier ministre.

Dans cet entretien vidéo d’une durée de 45 minutes accordé en mai 2007, Penelope Fillon déclare alors "je n'ai jamais été son assistante, ou quoi que ce soit de ce genre-là". Interrogée à nouveau sur son rôle auprès de son mari : "Je ne me suis pas occupée de sa communication non plus."

Depuis plusieurs jours, François Fillon est en effet plongé dans la tourmente à propos des révélations du Canard enchainé. D'après l’hebdomadaire satirique, l'épouse de François Fillon aurait touché 330 000 euros supplémentaires, et deux de ses enfants 84 000 euros en tant qu'assistants parlementaires. Ces déclarations révélées par Envoyé Spécial jettent un nouveau doute sur la réalité de l’emploi pour lequel Penelope Fillon a été rémunérée. Le parquet financier a ouvert une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recel de ces délits.

A LIRE AUSSI : "Penelopegate" : les grandes manœuvres de l'ombre s'accélèrent pour trouver un remplaçant à François Fillon
 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (30)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
l'enclume
- 03/02/2017 - 11:21
Toujours aussi nul !
vangog - 02/02/2017 - 14:53 - Pour le FHaine, c'estl'inverse, ils sont assistants à Bruxelles, mais travaille à Nanterre.
Cervières
- 02/02/2017 - 18:00
On sait ..
que François Hollande n'a jamais parlé des sans-dents...
lasenorita
- 02/02/2017 - 17:35
''Envoyé Spécial'' d'Antenne2..
Madame Lucet devrait aussi gratter ''à gauche''. .L'avocat de Pénélope Fillon déplore des phrases ''sorties de leur contexte'' à propos de la diffusion,ce jeudi soir, dans ''Envoyé Spécial'', de France2,d'une interwiew qu'avait faite Pénélope Fillon en......L'avocat Antonin Lévy dit: ''Je trouve cela stupéfiant qu'Envoyé Spécial consacre un numéro entier à une phrase sortie maladroitement de son contexte..''. .moi aussi!.. Je pense que nos Merdias ont fait moins de tapage lors des attentats de Paris. .Ce qui préoccupe surtout les Français, nos médias ''de gauche'' n'en parlent pas:le pouvoir d'achat, l'insécurité. .C'est un lynchage en bonne et due forme ..Ils se taisent aussi sur le livre des journalistes Frédéric Says et Marion L'Hour ''Dans l'enfer de Bercy'' où on apprend que Macron a dépensé 120.000e de ''frais de bouche'' avec l'argent toujours des contribuables!..