En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

05.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

06.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

07.

Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 7 heures 57 min
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 8 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 9 heures 58 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 11 heures 30 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 12 heures 54 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 14 heures 52 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 15 heures 27 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 16 heures 16 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 17 heures 36 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 18 heures 49 sec
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 8 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 9 heures 36 min
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 11 heures 1 min
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 12 heures 18 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 14 heures 35 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 15 heures 16 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 15 heures 37 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 16 heures 59 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 17 heures 56 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 18 heures 4 min
© JACQUES DEMARTHON / AFP
© JACQUES DEMARTHON / AFP
Primaire de la gauche

Le porte-parole de Benoît Hamon se dit "extrêmement choqué des manipulations" de Manuel Valls

Publié le 27 janvier 2017
L'ancien Premier ministre a mis en cause Alexis Bachelay pour sa supposée proximité avec le Collectif contre l'islamophobie en France. Depuis, le porte-parole de l'élus des Yvelines se dit inquiet pour sa vie.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien Premier ministre a mis en cause Alexis Bachelay pour sa supposée proximité avec le Collectif contre l'islamophobie en France. Depuis, le porte-parole de l'élus des Yvelines se dit inquiet pour sa vie.

Lors du dernier débat de la primaire de la gauche, Manuel Valls avait mis en cause Alexis Bachelay pour sa supposée proximité avec le Collectif contre l'islamophobie en France. En outre, l'ancien Premier ministre a affirmé qu'Alexis Bachelay a "organisé une réunion avec le CCIF contre la prolongation de l'état d'urgence" - un CCIF qui selon lui "explique que les musulmans sont pourchassés et qu'il existe une religion d'État". Une accusation que le porte-parole de Benoît Hamon ne supporte point.  

"Cette affirmation est totalement mensongère", avait-t-il répliqué dans un communiqué, précisant que lors d'une réunion en janvier 2016 en présence d'un porte-parole du CCIF, il avait au contraire plaidé "pour la mise en place de l'état d'urgence". Ainsi, il dénonce des attaques "abjectes" et des "manipulations" à son encontre.

Des menaces de mort

"Je le dis à Manuel Valls, je suis extrêmement choqué de ces manipulations. Depuis qu'il a fait ça je reçois via les réseaux sociaux des menaces de mort", a déclaré le député des Hauts-de-Seine, invité de LCP. À l'AFP, il a précisé que ces menaces viennent principalement sur Twitter et sont du type "islamo-collabo, on va te crever".

Depuis, il craint pour sa vie et celle de sa famille. "On se rappelle de cette députée britannique qui avait été assassinée par un extrémiste pendant la campagne sur le Brexit. Donc je dis à Manuel Valls : 'non, tous les coups ne sont pas permis, tous les amalgames ne sont pas possibles', et moi aujourd'hui, je vous le dis franchement, pour ma famille et pour moi-même je suis inquiet, et je suis vraiment complètement déboussolé par ces attaques qui sont abjectes", a-t-il clamé sur LCP. "Vraiment, j'en appelle maintenant à la responsabilité. Ce ne sont pas les propos d'un homme d'État. Dans un meeting ou à la télévision, on ne jette pas comme ça des noms en pâture. Même si c'est fait pour attaquer Benoît Hamon, tout n'est pas permis dans une campagne", a-t-il conclu.

Une plainte

Très en colère, Alexis Bachelay a précisé qu'il pourrait saisir la Haute autorité des primaires ou de porter plainte contre X "en sachant que X, c'est Manuel Valls qui a déclenché les menaces". Toutefois, selon lui, "on ne souhaite pas forcément judiciariser ça", "on a pas envie de rentrer dans des logiques hyperconflictuelles". Pour Mathieu Hanotin, le directeur de campagne de Benoît Hamon, c'est au député de prendre cette décision. Mais, il pense qu'il faut que Alexis Bachelay "porte plainte au sujet des menaces qu'il a reçues sur les réseaux sociaux" et par courrier, qui "viennent de la fachosphère".

 

Vu sur : Lu sur Europe 1
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 27/01/2017 - 20:35
Valls-la-führer appartiendrait à la faschosphere?
Ah ben alors! si on m'avait dit ça...
Deudeuche
- 27/01/2017 - 17:50
Israel vaincra (Valls) contre Palestine vaincra (Hamon)
Une fracture traditionnelle à gauche!
Paulquiroulenamassepasmousse
- 27/01/2017 - 15:57
"collabos un jour collabos toujours....
Tous ces petits fils de collabos ont vu leurs pères se réinventer une image de résistant en cirant les pompes de Castro,Mao, ou Polpot........En paraphrasant mon grand -père et son expression favorite :"bon chien chasse de race " je dirais plutôt "collabos un jour collabos toujours " par contre, essayer de nous faire croire qu'il sont menacés alors que personne à part leur famille ne lles connaît, c'est juste nous prendre pour des blaireaux..
Sans vouloir défendre l'extrême droite dont je ne partage pas les idées je dois reconnaître qu'il faut sans doute remonter très loin pour trouver un attentat perpétré par des extrémistes de droite en France, alors que pour d'autres extrémistes......