En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© NIKLAS HALLE'N / AFP
Angleterre Big Ben drapeau Royaume Uni Atlantico.fr
Winner ?
Malgré le Brexit, le Royaume-Uni affiche la plus forte croissance du G7
Publié le 27 janvier 2017
En 2016, l'économie britannique a été plus dynamique que celle de la France et de l'Allemagne.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En 2016, l'économie britannique a été plus dynamique que celle de la France et de l'Allemagne.

L'économie britannique n'a pas été ébranlée par le Brexit. Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Selon l'Office des statistiques nationales (ONS), le Royaume-Uni affiche une croissance de 2% en 2016. C'est un peu moins qu'en 2015 (2,2%). "Une grande partie de la croissance a été poussée par l'augmentation de la population", explique Liz Martins, économiste chez HSBC, cité par Les Échos. En outre, l'économie du pays a même progressé un tout petit peu plus vigoureusement que celle de l'Allemagne (+1,9%) et celle de la France, dont la croissance pourrait atteindre 1,2% selon l'Insee. Ces données sont cependant préliminaires et donc susceptibles d'être révisées lors de deux publications ultérieures de l'ONS, "mais il est difficile de ne pas interpréter ces chiffres comme une bonne nouvelle de plus pour l'économie britannique", qui est désormais nettement au-dessus de son niveau d'avant la crise de 2008 et "continue de figurer dans le peloton de tête des économies avancées", a expliqué Ben Brettell, économiste chez Hargreaves Lansdown.

Cet exploit ne se reproduirait pas en 2017, selon les experts. Ils pensent que la consommation des ménages, principal moteur de la croissance l'an dernier, calerait. En l'avançant, les économistes se basent sur les chiffres de ventes de détail décevantes enregistrées en décembre. Le retour de l'inflation provoqué par la chute de la livre sterling pèsera également sur le pouvoir d'achat, selon eux. La propension des entreprises à continuer d'investir dans le pays sera aussi cruciale cette année, dans un contexte rendu incertain par l'ampleur gigantesque et la complexité inédite des négociations commerciales à venir entre Londres et Bruxelles. Jeudi 27 janvier, la fédération des constructeurs automobiles a constaté que les professionnels du secteur avaient déjà réduit d'un tiers leurs investissements en 2016.

>>> À lire aussi : Brexit : comment un blocage du Parlement britannique transformerait de facto l'UE en prison institutionnelle 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
05.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
07.
Une directrice de collège alerte sur "l'hypersexualité" des élèves de 6e et de 5e
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 27/01/2017 - 18:43
Brexit OK
donc l'UE......?
cloette
- 27/01/2017 - 17:33
Les Anglais sont plus malins que nous
Ils ne font pas les mêmes bêtises que nous ( ils ont une reine , nous on a Hollande ) des ex colonies qui les aiment ( pas comme les nôtres qui nous détestent ) et ils ont eu les Beatles , nous Johny .
jurgio
- 27/01/2017 - 16:17
Le Brexit est un soufflé qui s'aplatira
Un effet attendu mais une illusion.