En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© NIKLAS HALLE'N / AFP
Angleterre Big Ben drapeau Royaume Uni Atlantico.fr
Winner ?
Malgré le Brexit, le Royaume-Uni affiche la plus forte croissance du G7
Publié le 27 janvier 2017
En 2016, l'économie britannique a été plus dynamique que celle de la France et de l'Allemagne.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En 2016, l'économie britannique a été plus dynamique que celle de la France et de l'Allemagne.

L'économie britannique n'a pas été ébranlée par le Brexit. Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Selon l'Office des statistiques nationales (ONS), le Royaume-Uni affiche une croissance de 2% en 2016. C'est un peu moins qu'en 2015 (2,2%). "Une grande partie de la croissance a été poussée par l'augmentation de la population", explique Liz Martins, économiste chez HSBC, cité par Les Échos. En outre, l'économie du pays a même progressé un tout petit peu plus vigoureusement que celle de l'Allemagne (+1,9%) et celle de la France, dont la croissance pourrait atteindre 1,2% selon l'Insee. Ces données sont cependant préliminaires et donc susceptibles d'être révisées lors de deux publications ultérieures de l'ONS, "mais il est difficile de ne pas interpréter ces chiffres comme une bonne nouvelle de plus pour l'économie britannique", qui est désormais nettement au-dessus de son niveau d'avant la crise de 2008 et "continue de figurer dans le peloton de tête des économies avancées", a expliqué Ben Brettell, économiste chez Hargreaves Lansdown.

Cet exploit ne se reproduirait pas en 2017, selon les experts. Ils pensent que la consommation des ménages, principal moteur de la croissance l'an dernier, calerait. En l'avançant, les économistes se basent sur les chiffres de ventes de détail décevantes enregistrées en décembre. Le retour de l'inflation provoqué par la chute de la livre sterling pèsera également sur le pouvoir d'achat, selon eux. La propension des entreprises à continuer d'investir dans le pays sera aussi cruciale cette année, dans un contexte rendu incertain par l'ampleur gigantesque et la complexité inédite des négociations commerciales à venir entre Londres et Bruxelles. Jeudi 27 janvier, la fédération des constructeurs automobiles a constaté que les professionnels du secteur avaient déjà réduit d'un tiers leurs investissements en 2016.

>>> À lire aussi : Brexit : comment un blocage du Parlement britannique transformerait de facto l'UE en prison institutionnelle 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
02.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
03.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
04.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Il manque d'écraser un malvoyant et sort de sa voiture pour le frapper
07.
Merci Trump ! Pourquoi Trump est utile en nous forçant à changer nos habitudes économiques
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
06.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 27/01/2017 - 18:43
Brexit OK
donc l'UE......?
cloette
- 27/01/2017 - 17:33
Les Anglais sont plus malins que nous
Ils ne font pas les mêmes bêtises que nous ( ils ont une reine , nous on a Hollande ) des ex colonies qui les aiment ( pas comme les nôtres qui nous détestent ) et ils ont eu les Beatles , nous Johny .
jurgio
- 27/01/2017 - 16:17
Le Brexit est un soufflé qui s'aplatira
Un effet attendu mais une illusion.