En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

04.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

05.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

06.

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

07.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Stratégie offensive

"La France unie" : Emmanuel Macron lance un slogan bien moins rassembleur qu’il n’y paraît

il y a 13 min 43 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Jean-Noël Fabiani : "La communauté scientifique internationale a fait preuve d’une grande réactivité et l’effort de recherche n’a sans doute jamais été aussi soutenu et puissant"

il y a 49 min 32 sec
light > Sport
Vive émotion
Coronavirus : mort de Pape Diouf, l'ancien président de l'OM, à l'âge de 68 ans
il y a 10 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Terra Incognita : une histoire de l’ignorance" de Alain Corbin : récit des incroyables erreurs sur les secrets de notre planète bleue, stimulant !

il y a 13 heures 32 min
light > Media
Pédagogie et mobilisation
Edouard Philippe va participer à une émission spéciale sur le coronavirus dans la soirée du jeudi 2 avril sur TF1 et LCI
il y a 15 heures 1 min
pépites > Politique
Suivi de la crise du Covid-19
Mission d’information parlementaire : Edouard Philippe sera auditionné mercredi
il y a 16 heures 40 min
pépites > France
Alimentation
25% des marchés alimentaires vont pouvoir rouvrir en France
il y a 17 heures 58 min
pépites > Politique
"Souveraineté nationale et européenne"
Coronavirus : Emmanuel Macron annonce la production de millions de masques et promet une "indépendance pleine et entière" de la France
il y a 19 heures 38 min
pépite vidéo > Politique
Combattre le virus
Hongrie : Viktor Orbán obtient les pleins pouvoirs pour lutter plus efficacement contre le Covid-19
il y a 20 heures 53 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Pour une nouvelle gouvernance mondiale

il y a 22 heures 58 min
décryptage > Santé
Drame de la désindustrialisation

Vaccins contre le Covid-19 : mais qui sera capable de produire les dizaines de millions de doses nécessaires ?

il y a 35 min 59 sec
décryptage > Environnement
Alimentation

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

il y a 1 heure 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un long moment de silence" de Paul Colize : les destins croisés d’un homme d’aujourd’hui qui enquête sur la mort mystérieuse de son père, lors de l’attentat du Caire en 1954

il y a 13 heures 9 min
light > Insolite
Pouvoir de l'amitié
Aventoft : l'amitié ne connaît pas de frontières pour Inga Rasmussen et Karsten Tüchsen Hansen, malgré le confinement
il y a 14 heures 2 min
pépites > Justice
Charlie Hebdo et Hyper Cacher
Le procès des attentats de janvier 2015 va se dérouler du 2 septembre au 10 novembre 2020
il y a 16 heures 6 min
pépites > Economie
ISF ?
Gérald Darmanin lance "un appel à la solidarité nationale" pour aider les entreprises
il y a 17 heures 3 min
light > Media
Disparition
Mort du journaliste Pierre Bénichou à l'âge de 82 ans
il y a 19 heures 4 min
décryptage > Santé
Résultats prometteurs

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

il y a 20 heures 36 min
décryptage > Politique
Cohésion

Covid-19 : unité nationale où es-tu ?

il y a 22 heures 29 min
décryptage > France
Ils sont nombreux à être malades

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

il y a 23 heures 11 min
© AFP
© AFP
Propositions

Présidentielle 2017 : Vincent Peillon et Manuel Valls présentent les grandes lignes de leurs programmes

Publié le 03 janvier 2017
"Je ne viens pas proposer le passé, je viens défendre un chemin pour l'avenir. (...) Je refuse cette vaste purge que nous propose François Fillon", assure l'ancien Premier ministre, qui a dévoilé mardi 3 janvier un programme de 50 pages.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Je ne viens pas proposer le passé, je viens défendre un chemin pour l'avenir. (...) Je refuse cette vaste purge que nous propose François Fillon", assure l'ancien Premier ministre, qui a dévoilé mardi 3 janvier un programme de 50 pages.

Moins de trois semaines avant le premier tour de la primaire de la gauche, Vincent Peillon et Manuel Valls ont présenté quasi-simultanément les principaux axes de leurs programmes mardi matin. L'ancien ministre de l'Éducation nationale a dévoilé un projet de 62 pages, "pas un catalogue de mesures mais une vision large de la société", assurent ses proches. 

Vincent Peillon veut notamment instaurer un mandat électoral unique, limité à trois mandats, ainsi qu'une réduction du nombre de parlementaires. Il veut également rendre possible le droit de vote des étrangers aux élections locales, et l'inéligibilité en cas de casier judiciaire non vierge.

"Je proposerai d’engager un grand plan de formation initiale et continue dans les métiers de la transition écologique", a déclaré Vincent Peillon devant la presse. "Je veux accompagner toutes les petites et moyennes entreprises françaises qui sont le cœur de notre tissu économique", a-t-il ajouté. L'ancien ministre veut également légaliser l'euthanasie " tout en universalisant l’accès aux structures de soins palliatifs", et propose enfin de recruter 8000 enseignants durant le prochain quinquennat.

Un heure plus tard, Manuel Valls a dévoilé à son tour les grandes lignes de son projet pour 2017, ainsi que son slogan : "Une république forte, une France juste". Dans son programme de 50 pages, l'ancien Premier ministre évoque notamment la question européenne, et demande une refondation de l'UE. Il se dit défavorable à l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne.

"Quand on fait de l'éducation, de la culture une priorité, c'est qu'on est profondément à gauche (…) Les Français sont prêts à des réformes mais ils ne veulent pas d'une remise en cause de notre modèle social", a-t-il déclaré aux journalistes. 

"En cinq-six ans, vous avez changé? La société française aussi? Et bien moi aussi!", a aussi lancé Manuel Valls, cité par Le Figaro. 

Manuel Valls a ensuite attaqué le vainqueur de la primaire de la droite et du centre : "Je ne viens pas proposer le passé, je viens défendre un chemin pour l'avenir. (...) Je refuse cette vaste purge que nous propose François Fillon".

L'ex-locataire de Matignon propose également la rédaction d'une charte de la laïcité, "adossée" à la Constitution, et veut défendre la création d'emploi grâce à l'innovation française : "La lutte pour la création d'emploi et celle contre le chômage sont au cœur de mon projet", assure-t-il. 

>>>> À lire aussi : Manuel Valls, son équipe et l’équation impossible : comment défendre votre bilan de Premier ministre quand le Président dont vous appliquiez la politique refuse de vous soutenir

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

04.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

05.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

06.

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

07.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 03/01/2017 - 21:35
Pffff
On verra l'audience qu'aura leur primaire qui n'intéressera pas grand monde !
J'accuse
- 03/01/2017 - 18:14
Ce serait drôle si ce n'était affligeant
Ils ne proposent pas un programme pour la France, mais parlent aux syndicats et aux fonctionnaires, à ce "peuple de gauche" fantasmé qui est censé les garder au pouvoir. Ils brassent toujours les mêmes dogmes issus d'une idéologie fossile. Que ces politiciens sectaires, tricheurs et ignares puissent faire partie des élites françaises, est un stigmate indéniable de la profonde décadence de pans entiers de notre société, de notre système éducatif, et de notre économie.
Benvoyons
- 03/01/2017 - 17:34
La France Socialiste est très certainement un beau sous-marin
pour ses leaders de Gauche mais pour qu'il remonte il faut purger les ballasts qu'ils s'ingénient à remplir pour mettre la France dans l'implosion sociale.