En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

02.

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

03.

La dette européenne s’arrache comme des petits pains. Mais il y a une très mauvaise nouvelle derrière la bonne

04.

La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus

05.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

06.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

07.

Etrangers fichés S : vers un Guantanamo à la française ?

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

04.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

05.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

ça vient d'être publié
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 55 min 35 sec
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 1 heure 11 min
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 1 heure 25 min
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 1 heure 39 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 2 heures 17 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 2 heures 21 min
décryptage > Politique
On y pense à l’Elysée

Etrangers fichés S : vers un Guantanamo à la française ?

il y a 2 heures 25 min
décryptage > Economie
Phénoménale dette

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

il y a 2 heures 26 min
light > Politique
"Make America Great Again"
L'expert en sécurité Victor Gevers serait parvenu à se connecter au compte Twitter de Donald Trump en devinant son mot de passe
il y a 16 heures 16 min
pépites > Société
Extension
Congé paternité : l'Assemblée nationale vote le passage à 28 jours
il y a 17 heures 12 min
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 1 heure 2 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 1 heure 13 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 1 heure 35 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 2 heures 13 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseil à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 2 heures 20 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’Occident : un coupable idéal aux yeux de la pensée décoloniale

il y a 2 heures 24 min
décryptage > Economie
L'impossible Budget 2021

Récession Covid : le grand écart s'accentue entre ceux qui vont bien et ceux qui coulent

il y a 2 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sublime royaume" de Yaa Gyasi : de la relation mère-fille entre science et spiritualité, un roman qui ne peut laisser indifférent

il y a 15 heures 17 min
pépites > Santé
IHU Mediterranée
Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine
il y a 16 heures 51 min
pépites > Politique
Nouvelles mesures
Jean Castex intensifie la lutte contre la haine en ligne avec le renforcement de la plateforme Pharos et de nouvelles sanctions
il y a 19 heures 7 min
© AFP
© AFP
Tous derrières et lui devant

Le projet de François Fillon rassemble les soutiens des anciens candidats à la primaire

Publié le 27 décembre 2016
Les anciens sarkozystes, juppéistes et lemairistes soutiennent son programme présidentiel. François Fillon n’entend pas pour réussir ce rassemblement revenir en arrière sur ses propositions, exception faite sur la sécurité sociale où il a fait un mea culpa.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les anciens sarkozystes, juppéistes et lemairistes soutiennent son programme présidentiel. François Fillon n’entend pas pour réussir ce rassemblement revenir en arrière sur ses propositions, exception faite sur la sécurité sociale où il a fait un mea culpa.

Les équipes de François Fillon, sorti vainqueur de la primaire de la droite et du centre, ont fusionné la semaine dernière avec les autres candidats.

« On n’est pas dans une logique de négociation, affirme cependant au Figaro Serge Grouard, député du Loiret et coordinateur politique du projet de François Fillon, on ne va pas faire la synthèse avec les ex-juppéistes, les ex-sarkozystes ou les ex-lemairistes, comme le PS avec ses courants ».

Olivier Bouchery qui a dirigé la production du programme de Bruno le Maire, et qui avait été un spécialiste du droit du travail auprès de l’Oréal, juge que les différences entre les projets de son ancien candidat et celui de François Fillon tiennent moins au prisme idéologique qu’à la question de la mise en œuvre. Pourtant, une proposition comme la suppression progressive de la fonction publique territoriale n’est pas retenue dans le programme de François Fillon.

Quant aux sarkozystes et aux juppéistes, réticents par rapport au programme économique jugé trop libéral de François Fillon, ils s’adaptent. A titre d’exemple : Guillaume Larrivé, le député de l’Yonne et ancien soutien de Nicolas Sarkozy, déclare au Figaro qu’ «  à titre personnel » il a toujours pensé que « quand un pays a 100 % de dette, il est temps de faire le job ». Il entend cependant contribuer à « muscler le projet Fillon sur le plan régalien ».

Un seul rétropédalage a été assumé jusqu’à maintenant. Il s’agit de la sécurité sociale : « j’ai fait une correction sur l’histoire de la Sécu, a reconnu François Fillon à Paris Match. On va faire un audit ». François Bouvard, rédacteur de son projet, a fait un mea culpa au Figaro là encore : « La formulation choisie « panier de soins solidaire » pour les dépenses prises en charge par la Sécurité sociale, « paniers de soins individuel » pour celles couvertes par les mutuelles, n’était pas heureuse ». Pas de recul cependant selon car « les chiffres sont têtus, on doit toujours trouver 20 milliards d’économies pour sauver le système ».

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vauban
- 27/12/2016 - 19:15
Langue de pivert
Excellentes position et analyse auxquelles j adhère totalement
Un cégétiste reste un parasite qu'il vote PC Front de gauche ou FN
Idem pour les parasites non saprophytes chroniques de tous bords
langue de pivert
- 27/12/2016 - 19:04
Attendre et voir !
Le FN attend de connaitre les candidats de gauche pour sortir son programme. C'est dire de ses convictions et de sa vision pour la France ! Des programmes furtifs à géométrie variable pour des "parts de marché électoral" ! De la tambouille ! De la bouillie. Juste de quoi faire tourner la petite entreprise familiale qui connait la crise ! Mme Le Pen ne parle plus de dévaluation (comme en 2012) à cause de la baisse du $ par rapport à l'€ mais demain ? Sa seule chance d'être élue est d'être au deuxième tour face à Hollande ! (elle aurait sûrement mon bulletin) Pourquoi je risquerai 20 à 30 % de mon patrimoine pour arroser les CGTistes recyclés FN ? Pour payer une rente à vie à des parasites sociaux assumés ? Si c'était pour redresser le pays sérieusement 50 % ça me gênerait pas. Les Français ne sont pas fous ! Enfin ceux qui ont à perdre ! Pour les autres les assistés professionnels ne sont pas regardant sur qui arrose du moment qu'ils soient arrosés ! Pour le moment il n'y a qu'un candidat connu avec un programme affiché. Et c'est M. Fillon. Attendre et voir !
Ganesha
- 27/12/2016 - 18:25
Un mélange d'Hitler et de Staline ?
Il y a des degrés d'aveuglement qui conduisent inévitablement à des révolutions. Marine Le Pen sera-t-elle un mélange d'Hitler et de Staline ? Certains d'entre vous font semblant d'en être persuadés, alors qu'ils craignent surtout une dévaluation de leurs petites économies. L'avenir nous le dira...