En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
Ça ne s'arrête plus
Primaire de la gauche : Vincent Peillon va présenter sa candidature
Publié le 07 décembre 2016
Son profil "centre social-démocrate" serait vu d'un bon œil par beaucoup "d'orphelins" de François Hollande.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Son profil "centre social-démocrate" serait vu d'un bon œil par beaucoup "d'orphelins" de François Hollande.

Une de plus.  Vincent Peillon, ancien ministre de l’Education, député européen redevenu professeur de philosophie à Neuchâtel en Suisse et auteur de romans policiers, a décidé de présenter sa candidature à la primaire de la gauche, selon des informations de France Info. Il devrait en faire l'annonce officielle dès ce week-end. "Il est prêt mais il consulte encore", a indiqué au journal Le Monde Patrick Mennucci, député des Bouches-du-Rhône et proche de l’ancien ministre. 

Moins clivant que Valls, plus rassembleur que Montebourg, celui qui fut à la tête du ministère de l'Éducation nationale entre 2012 et 2014 espère avoir le soutien de ceux que François Hollande a rendu orphelin en annonçant qu'il ne se représenterait pas à la présidentielle de 2017. Cette candidature positionnée centre social-démocrate serait en tous cas vu d'un bon œil par beaucoup de hollandistes déçus et par certains poids lourds socialiste, notamment Martine Aubry et Anne Hidalgo. Selon son entourage, la maire PS de Paris estime que Peillon a un positionnement "équilibré".

Au ministère de l'Education nationale, Vincent Peillon avait associé son nom à la controversée réforme des rythmes scolaires.

Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Montée du Brexit Party dans les sondages : Le Royaume-Uni en voie de s'enfoncer dans l'une des plus graves crises politique de son histoire
04.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
05.
La Chine est désormais le premier partenaire commercial de l’Allemagne et voilà ce que ça change pour l’Europe
06.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
07.
Cet autre mea culpa que devrait envisager Emmanuel Macron pour préserver la fin de son quinquennat
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Citoyen Ordinaire
- 08/12/2016 - 21:03
Au secours
Le candidat caché de Martine Aubry....
D'une intolérance rare.
Au secours.
Nap4
- 07/12/2016 - 22:43
Encore un "frère"
Hier, nos 2 trublions, Valls et Cazeneuve se congratulaient en rappelant à qui voulait l'entendre qu'ils étaient "frères". Et coucou, qui voilà ? Un autre "frère" notoire, tout aussi incompétent que les autres qui vient agiter sa sébille sous les yeux ébahis des électeurs de gauche. Ça doit grenouiller ferme, dans les loges...
langue de pivert
- 07/12/2016 - 17:48
☺ on se noie dans les détails !
Rappelez nous quand la fumée blanche sortira de la cheminée rue Solférino. Car il n'y aura qu'un(e) finaliste P.S. Et ce sera un tocard. La seule chose à savoir c'est le nombre de candidats rubiconds aux premiers tours avec un dossier accepté ! La Pinel vient des se rendre compte qu'elle n'aura pas ses voix et rentre à la niche ! Et pourtant combien d'articles pour se non-évènement ?