En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
François Fillon main lavée drapeau Atlantico.fr
Le vent dans le dos
Primaire de la droite et du centre : François Fillon grand gagnant du troisième débat selon les premiers sondages
Publié le 18 novembre 2016
Si l'ancien Premier ministre reste toujours devancé par Alain Juppé en tant que personne la plus "présidentiable", il confirme son excellente dynamique actuelle.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si l'ancien Premier ministre reste toujours devancé par Alain Juppé en tant que personne la plus "présidentiable", il confirme son excellente dynamique actuelle.

II le répète depuis plusieurs semaines et ses adversaires commencent à se poser des questions. François Fillon va-t-il réussir son pari de rallier le second tour de la primaire à droite ? D’après les premières études, l’ancien patron de Matignon semble avoir en tous cas mieux géré l’exercice du troisième et dernier débat télévisé, qui était diffusé ce jeudi 17 novembre.

Selon un sondage Elabe réalisé pour BFMTV, 33% des téléspectateurs qui ont regardé le débat ont trouvé que François Fillon a été "le plus convaincant" (juste devant Alain Juppé, avec 32%). Ce score monte même à 39% auprès des sympathisants de la droite et du centre. L'ancien Premier ministre devance très nettement Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, respectivement jugés "les plus convaincants" par 26% et 25% des sympathisants de la droite et du centre.

En revanche, Alain Juppé reste grand gagnant lorsque l’on interroge les téléspectateurs sur la personne la plus "présidentiable". Avec 40%, il devance nettement François Fillon (25%), et surtout Nicolas Sarkozy (seulement 19%). Le trio reste inchangé concernant la meilleure chance de la droite en vue de l’élection présidentielle. Le maire de Bordeaux récolte 50% des voix, contre 22% à François Fillon et 18% à Nicolas Sarkozy.

Un sondage Opinion Way pour Le Point confirme ces tendances. Interrogés sur la question "lequel des candidats vous a le plus convaincu ? », les Français répondent Alain Juppé (en tête avec 30 %), devant François Fillon, qui est à 25 %, et Nicolas Sarkozy, qui n'aurait convaincu que 13 %. Mais c’est bien Fillon qui a le vent dans le dos. 59% des téléspectateurs interrogés affirment avoir "une meilleure opinion" de François Fillon après cet ultime débat. Un pourcentage très impressionnant alors que seuls 2% déclarent avoir de lui "une moins bonne opinion", ce qui donne un ratio positif de +57%. Alain Juppé est le seul autre candidat à gagner des points (5 %), tandis que Nicolas Sarkozy affiche un ratio de -7%.

Vu sur : Lu sur BFMTV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
02.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Gilets Jaunes : des échauffourée avec la police, des voitures brûlées et des magasins pillés
05.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
06.
Cette fâcheuse addiction du monde contemporain à la pornographie émotionnelle
07.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lafronde
- 18/11/2016 - 17:04
Artillerie, mines, et franc-tireurs attendent N. Sarkozy
Comme en 2012 toute la clique mediatique attend Sarkozy pour le mitrailler dès sa sélection du 1er tour, sans parler de sa sélection pour la présidentielle. Or la mitraille durera quatre tours ! Sur le champs de bataille, détourner le feu de l'ennemi sur un leurre, est de bonne tactique. Si Sarko joue le rôle du leurre (ingrat pour lui, c'est sûr) à ce moment là Fillion peut faire gagner la Droite. Je n'évoque pas Juppé, car il est déjà encensé par les medias progressistes (centristes ou socialo-compatibles) En cas de duel Sarko-Jupppé, le traitement mediatique fera la différence. C'est cette indulgence mediatique qui a favorisé Hollande 2012.
L'électorat républicain doit se faire un raison, son champion n'est pas assez fédérateur. De plus il a déjà beaucoup donné de gage à l'ennemi : le camp progressiste. voir son "Droit au Logement Opposable" typique des Droits-créances ou faux droits payables par le contribuables. Cernés par les medias et l'hostilité de nombreux corps intermédiaires, Sarkozy aura tout bonnement moins de latitude pour agir. Raison pour laquelle le citoyen doit changer de champion, avoir un Président libre de ses initiatives.
emem
- 18/11/2016 - 12:23
Probable
Celui qui remportera la primaire LP (Juppé ou Fillon) est pratiquement sûr d'être au second tour et de devenir Président avec 84% des voies contre Martine Le Pen.
Macron n'a aucune chance. La moitié des voix socialistes et quelques voix de droite ne suffiront pas.
cloette
- 18/11/2016 - 12:11
Entourloupe
"Il reste devancé par  Juppé " . On oublie de dire que c'est par l'ensembl constitué par droite centre et gauche . Et en effet le but de la gâche qui veut le plus à gauche influe sur ce sondage qui ne doit concerner que le représentant de la droite ! L'autre sondage pour les sympathisant de la droite les seuls concernès donné Juppé en Troisième position . Pour rappel la gauch à son propre représentant ( Hollande en principe )