En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© FRANCK PENNANT / AFP
Marine Le Pen discours identitaire France drapeau
Révolution de palais
Comment Marine Le Pen a progressivement fait disparaître de sa communication le logo du FN... ainsi que le nom du parti
Publié le 17 novembre 2016
Depuis plusieurs mois, une transition a été entamée par Marine Le Pen pour épurer l'identité visuelle de son mouvement politique.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis plusieurs mois, une transition a été entamée par Marine Le Pen pour épurer l'identité visuelle de son mouvement politique.

En apparence, rien n'a changé et pourtant… Marine Le Pen a inauguré, mercredi 16 novembre 2016, les locaux de son nouveau siège de campagne, situés dans la très chic rue du Faubourg Saint-Honoré, à Paris, et a dévoilé son nouveau logo en vue de l'élection présidentielle de 2017.

Et la présidente du parti frontiste tente toujours d'imposer un peu plus sa patte. L'agence de presse Reuters a rapporté que "le nom de la formation d'extrême droite n'apparaît nulle part dans ce nouveau quartier-général". Evincement du nom mais aussi du logo, la flamme bleu-blanc-rouge. Le nouveau symbole de Marine Le Pen est une rose bleue. Alors que la fleur est traditionnellement le symbole du Parti socialiste, la présidente du FN a répliqué : "Il n'y a pas d'épines, on les laissées au PS". Son affiche de campagne ne contient que deux mots, "Marine Présidente", omettant donc le nom de famille de son père.

Comme le relève le site du Business Insider, ces changements sont l'aboutissement d'une transition entamée depuis plusieurs mois par Marine Le Pen, une transition qui vise de plus en plus a épuré le mouvement de son nom initial et du patronyme Le Pen, et qui a débuté lors de l'annonce en février dernier de sa candidature à la présidentielle de 2017 (et la création de son site  " "Carnets d'espérances").  Dans les meetings, l'identité visuelle du parti a d'ailleurs changé : sur les pupitres, plus de FN, mais du "marine2017.fr".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
02.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Gilets Jaunes : des échauffourée avec la police, des voitures brûlées et des magasins pillés
05.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
06.
Cette fâcheuse addiction du monde contemporain à la pornographie émotionnelle
07.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
arcole 34
- 18/11/2016 - 10:25
LA BOUCLEEST BOUCLEE
Y a pas photos.
lazlo
- 18/11/2016 - 08:52
respect de l'orthographe
"Qui vise à épuré..." Bravo.
jurgio
- 17/11/2016 - 20:43
Le parti Bleu Mariné !
prêt à virer du bleu au rose ! Ils ont déjà choisi la fleur ! Quand on veut refermer un cercle (vicieux, de préférence) on constate que l'extrême-droite tend à rejoindre l'extrême-gauche !