En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Initiative
Une résolution de droite vise à destituer François Hollande
Publié le 07 novembre 2016
Après les confidences du président dans un livre polémique, le député Pierre Lellouche veut engager une procédure constitutionnelle.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après les confidences du président dans un livre polémique, le député Pierre Lellouche veut engager une procédure constitutionnelle.

François Hollande finira-t-il son mandat ? Sans aucun doute. Mais la droite n'entend pas le laisser tranquille pour autant. Le député LR Pierre Lellouche propose ainsi une résolution pour destituer le chef d'Etat, via l'article 68 de la Constitution. "Dès lors que la résolution sera signée par 58 députés, celle-ci sera transmise au Bureau de l'Assemblée nationale avant de poursuivre son examen en Commission des lois puis en séance publique", explique-t-il dans un communiqué.

Selon la constitution, le président de la République "ne peut être destitué qu'en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l'exercice de son mandat." Pierre Lellouche l'affirme : "Comment ne pas voir dans ces confidences, un manquement caractérisé aux devoirs du Président de la République?" Il fait ainsi référence aux propos de François Hollande dans le livre "Un président ne devrait pas dire ça" où le chef d'Etat affirme avoir donné l'ordre d'effectuer des assassinats ciblés en Irak. "De telles révélations sont proprement intolérables et même dangereuses, alors que la France est en guerre" affirme Pierre Lellouche.

Mais si la destitution est en théorie possible, elle reste hautement improbable puisque de nombreux sarkozystes ne sont pas intéressés par cette proposition. "Ce n'est pas à nous d'affaiblir Hollande. Au point où il en est, nous n'aurons pas de meilleur adversaire socialiste que lui..." explique l'un d'entre eux au Figaro. 

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
02.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
03.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
06.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
07.
Comment les socialistes en sont arrivés à se demander ce qu'est le vrai vote utile pour eux
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Jean-Benoist
- 07/11/2016 - 22:58
indigne
Il a sali notre pays, que ce doit avec leonarda, Poutine, merkel, les juges , les sportifs les sans dents , cet enarque et sa clique ont passé leur temps a nous mépriser...
Aux bobos gauchos enarco medias orientés, ne nous volez pas cette election czr vous et es co responsables de cette decadence et de la faillite de notre pays...
vangog
- 07/11/2016 - 20:00
Cass-toi, pov'con (de Flamby)!
Ce mec met en péril nos soldats, en livrant des secrets défense, et il est encore là à nous présenter son crane luisant de cirage et sa face cireuse de pantin désincarné!!!!! Dans n'importe quel pays démocratique (je n'ai pas écrit "démocrate"), la presse l'aurait déjà forcé à la démission. Chez nous, on a les médias Niel-Drahi-Pigasse-Bergé, de la grande famille des tricheurs, des menteurs et des profiteurs...alors, pas touche à Jo-la-teinture, car ils ont trop besoin de lui...
J'accuse
- 07/11/2016 - 16:27
Intéressant à plusieurs titres
Même si cette proposition n'ira pas loin, elle rappelle aux Français que le pouvoir réel en France est au Parlement (responsabilité du gouvernement, destitution du président de la république); si on a l'impression que nous sommes dans un régime où le président à tous les pouvoirs, c'est uniquement parce que les parlementaires se soumettent, par carriérisme et lâcheté, et non parce que la Constitution le voudrait. Autre intérêt : il est bon de montrer que le président, même protégé, ne peut pas se permettre n'importe quoi.