En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© JOEL SAGET / AFP
Récompense
Leïla Slimani lauréate du Goncourt 2016 pour "Chanson douce"
Publié le 03 novembre 2016
Le jury a plébiscité la jeune écrivaine de 35 ans pour ce triller psychologique inspiré de faits réels, publié chez Gallimard.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le jury a plébiscité la jeune écrivaine de 35 ans pour ce triller psychologique inspiré de faits réels, publié chez Gallimard.

Deux femmes et deux hommes étaient en lice : c’est finalement la favorite, Leïla Slimani, qui a remporté le prix Goncourt. Le résultat a été annoncé ce jeudi aux alentours de 13 heures. Les 10 membres du jury, réunis au restaurant Drouant à Paris, ont donc plébiscité la journaliste et écrivaine pour son roman "Chanson douce", publié aux éditions Gallimard. Ce thriller psychologique inspiré de faits réels raconte l’assassinat de deux jeunes enfants par leur nourrice. 

"Je ne m'y attendais pas du tout", a réagi la lauréate. "Je me préparais à ne rien avoir. J'aimerais dédier ce prix à mes parents : à mon père, mort il y a plus de dix ans et à ma mère, qui a pris l'avion à 4 heures ce matin depuis le Maroc car elle avait l'intuition que j'allais gagner. Ils m'ont enseigné l'amour de la littérature et de la liberté".

A seulement 35 ans, la franco-marocaine remporte donc le prix le plus prestigieux de l'édition francophone, dès son deuxième roman (le premier était "Dans le jardin de l'ogre", publié en 2014).  Leïla Slimani succède à Mathias Enard et son roman "Boussole" (Editions Actes Sud). Le Goncourt reste un placement fort intéressant pour les éditeurs. En moyenne, un livre primé s’écoule à plus de 345 000 exemplaires. Ces vingt dernières années, seul quatre femmes ont décroché le prix Goncourt.

Dans la foulée du Goncourt, le jury Renaudot a été attribué à Yasmina Reza pour "Babylone". 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Projet de réforme des retraites : règle d’or et cagnotte, les deux points qui risquent de mettre le feu aux poudres
02.
Sommes-nous véritablement de plus en plus allergiques ?
03.
Carla Bruni : "On a fait passer mon mari pour un bourrin inculte"
04.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
05.
Tensions américano-allemandes : pourquoi la vision géopolitique de l’Europe exprimée par Angela Merkel n’est plus à jour
06.
Agression d’Alain Finkielkraut : dans la convergence des “rouges-bruns” au sein des Gilets jaunes, le rouge tend à dominer le brun
07.
Si vous pensiez connaitre la liste des principales puissances économiques mondiales, les incertitudes statistiques sur les PIB pourraient bien pous étonner
01.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
05.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
06.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 03/11/2016 - 18:12
Un roman pratique
qui lui permettra d'aller à l'Eurovision.