En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© JOEL SAGET / AFP
Récompense
Leïla Slimani lauréate du Goncourt 2016 pour "Chanson douce"
Publié le 03 novembre 2016
Le jury a plébiscité la jeune écrivaine de 35 ans pour ce triller psychologique inspiré de faits réels, publié chez Gallimard.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le jury a plébiscité la jeune écrivaine de 35 ans pour ce triller psychologique inspiré de faits réels, publié chez Gallimard.

Deux femmes et deux hommes étaient en lice : c’est finalement la favorite, Leïla Slimani, qui a remporté le prix Goncourt. Le résultat a été annoncé ce jeudi aux alentours de 13 heures. Les 10 membres du jury, réunis au restaurant Drouant à Paris, ont donc plébiscité la journaliste et écrivaine pour son roman "Chanson douce", publié aux éditions Gallimard. Ce thriller psychologique inspiré de faits réels raconte l’assassinat de deux jeunes enfants par leur nourrice. 

"Je ne m'y attendais pas du tout", a réagi la lauréate. "Je me préparais à ne rien avoir. J'aimerais dédier ce prix à mes parents : à mon père, mort il y a plus de dix ans et à ma mère, qui a pris l'avion à 4 heures ce matin depuis le Maroc car elle avait l'intuition que j'allais gagner. Ils m'ont enseigné l'amour de la littérature et de la liberté".

A seulement 35 ans, la franco-marocaine remporte donc le prix le plus prestigieux de l'édition francophone, dès son deuxième roman (le premier était "Dans le jardin de l'ogre", publié en 2014).  Leïla Slimani succède à Mathias Enard et son roman "Boussole" (Editions Actes Sud). Le Goncourt reste un placement fort intéressant pour les éditeurs. En moyenne, un livre primé s’écoule à plus de 345 000 exemplaires. Ces vingt dernières années, seul quatre femmes ont décroché le prix Goncourt.

Dans la foulée du Goncourt, le jury Renaudot a été attribué à Yasmina Reza pour "Babylone". 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
02.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
03.
La vraie raison qui pousse Apple à multiplier le nombre d’Iphones qu’ils veulent lancer chaque année
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
06.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
07.
Ces risques malheureusement ultra prévisibles liés au retour de l’encadrement des loyers à Paris
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 03/11/2016 - 18:12
Un roman pratique
qui lui permettra d'aller à l'Eurovision.