En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
L'espoir fait vivre
"Contre tous les pronostics, nous pouvons représenter un espoir" pour 2017 lance Manuel Valls
Publié le 26 octobre 2016
Le Premier ministre a estimé sur France Inter que "les propositions de la droite ne rencontreront jamais l'adhésion du peuple".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Premier ministre a estimé sur France Inter que "les propositions de la droite ne rencontreront jamais l'adhésion du peuple".

"Contre tous les pronostics, nous pouvons représenter un espoir". Invité de France Inter ce mercredi matin, Manuel Valls a dit croire encore aux chances du parti socialiste aux prochaines élections présidentielles de 2017. Pour le Premier ministre, les électeurs ne sont en effet pas convaincus par la droite. "Toutes les propositions de la droite, d'Alain Juppé, de Nicolas Sarkozy, de François Fillon ne rencontreront jamais l'adhésion du peuple", a estimé le chef du gouvernement. Il s'est dit "fier" du bilan de la présidence Hollande, se réjouissant de la "tendance" à la baisse des chiffres du chômage. 

S’il a condamné les confidences du président de la République dans le livre "Un président ne devrait pas dire ça" ("l'exercice du pouvoir c'est l'intimité, c'est le respect de la confidence, du secret" a-t-il déclaré), il a assuré de sa "loyauté" : "au chef de l'État, à la gauche et à la France".

Alors que certains, comme Claude Bartolone, s'interrogent sur la capacité d'incarnation de François Hollande, Manuel Valls réplique : "Tout cela, je l'entends. Mais vous pensez que je vais en rajouter avec mes commentaires ? C'est une décision intime, il doit tenir compte de la situation. Il doit donner du sens à une nouvelle candidature et à un nouveau quinquennat" précise-t-il. "Le rapport au chef et à l'autorité a été questionné. La société a besoin d'incarnation, d'autorité. On a besoin d'une référence. Au niveau de la commune, il y a le maire, dans le pays il y a le président".

Le locataire de Matignon a également évoqué la question de la "jungle" de Calais. Pour lui, l'évacuation de plusieurs milliers de migrants du camp représente "un beau visage de la France". "Ce qui est en train de se passer à Calais, c'est un beau visage de la France", a-t-il jugé. "On a une opération humanitaire qui est menée en tenant compte d'hommes et de femmes qui fuient la guerre et qui demandent l'asile, et qui est menée aussi avec fermeté. Attendons la fin de la semaine, mais plus de 4 000 personnes ont déjà été évacuées. L'accueil dans les centres se passe bien."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
La taxe carbone va prendre l’avion, très bonne idée, sauf que ceux qui vont payer ne sont pas ceux que l’on croit
05.
Montée du Brexit Party dans les sondages : Le Royaume-Uni en voie de s'enfoncer dans l'une des plus graves crises politique de son histoire
06.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
07.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
02.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bd
- 02/11/2016 - 12:19
Plus de narcissique à la présidence!
Sarkozy n'est pas Donald Trump mais on en est pas loin. 
Il a bon nombre de caractéristiques d'un narcissique... et en neuropsychiatrie, les narcissiques sont classés dans la même catégorie que les sociopathes et les psychopathes. 
Pourquoi lui donner une seconde chance alors qu'il a échoué lors de son précédent mandat et que l'offre politique est pléthorique? L'empathie est un meilleur critère pour un politique et le charisme est malheureusement une qualité bien différente de l'empathie. 
Le charisme de Nicolas Sarkozy cache bien son déficit d'empathie. 
Ne vous fiez donc pas au charisme d'un politicien pour effectuer votre choix.
vangog
- 27/10/2016 - 02:00
Valls-la-führer, le petit fasciste qui veut interdire le FN
et les patriotes, s'ils gagnent les futures élections françaises, quel espoir représente-y-il? Un espoir de dictature! Avec la pensée unique répandue dans les medias, l'éducation et la justice, le petit caudillo est à la moitié du chemin...espère!
Texas
- 26/10/2016 - 20:32
Ils sont pathétiques...!
Comme si le Peuple avait rencontré une adhésion avec leur politique depuis 5 ans . Il remonte à quand son dernier expresso au Café du Commerce , sans les caméras et le Service de Presse ? . A se demander si nous vivons dans le même système Galactique .