En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
Brutal
Argenteuil : l'agression d'un professeur provoque l'émoi
Publié le 18 octobre 2016
L'homme a été roué de coups par deux hommes le traitant de "raciste", devant ses élèves.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'homme a été roué de coups par deux hommes le traitant de "raciste", devant ses élèves.

Après les agressions de policiers, voici celles des instituteurs. Un professeur des écoles a été roué de coups par deux hommes, ce lundi, devant ses élèves de CE2, à Argenteuil (Val d'Oise). "L'enseignant était en train de sermonner une élève indisciplinée quand une voiture s'est arrêtée à la hauteur du groupe" explique une source à l'AFP. "Ses deux occupants s'en sont pris à l'instituteur qui aurait répondu : je suis en train de la gronder, je suis son maître." Un des deux hommes aurait alors répondu : "le seul maître c'est Allah" avant de le faire chuter et de le frapper à terre, en le traitant de "raciste."

"L'immatriculation de la voiture a été relevée et une personne est en cours d'audition, mais elle ne correspond pas à la description des agresseurs" a précisé le procureur de Pontoise, Yves Jannier. Le professeur a repris les cours dès mardi, malgré 5 jours d'ITT.

La ministre de l'Éducation a réagi ce matin sur les ondes de RTL. "Il y a en Seine-Saint-Denis et dans le Val d'Oise depuis quelques jours une montée des violences à l'égard des fonctionnaires - parce que ça vise aussi bien les policiers que les enseignants et les proviseurs - qui commence à faire beaucoup, donc il faut condamner absolument chacun de ces actes" a souligné Najat Vallaud-Belkacem.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Un bilan dont il “n’y a pas à rougir” : radioscopie des performances économiques de la France depuis l’élection d’Emmanuel Macron
07.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
06.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 19/10/2016 - 07:30
Il y a encore une vingtaine d'années les profs issues de 68
affirmaient qu'il fallait laisser l'enfant s'épanouir, que la police n'avait rien à faire dans les écoles, en gros l'enfant devait se " faire " tout seul. Voilà le résultat, ils se font tellement tout seul qu'ils ont peur de recevoir un coup de couteau ou autre, et demandent de l'assistance et du recrutement àlors que 30% d'entre eux sont en " maladie". Ces gens là sont déconnectés de la realité et l'école dans certains quartiers est devenu une simple garderie ou se sont les profs qui ont peur de leurs enfants. Il suffit de voir que meme en CM2 il y a qq jours un prof s'est fait attaqué par ses élèves. Rien de plus normal...
Deudeuche
- 19/10/2016 - 05:45
Ca commence -à-faire-beaucoup!!!!!
dit dame Najat VB....à ...faire....beaucoup. La mâchoire m'en tombe, digne de son collègue Cazeneuve avec les ...sauvageons, de vilains garnement qui touchent aux allumettes.
0@%£:( de politiciens de m....Mais que dégage cette racaille en tailleur ou costume dont l'incompétence n'a d'égale que la partialité idéologique et une lâcheté XXXL.
fanfoué
- 18/10/2016 - 20:15
Sans commentaires
Cela devient impossible de commenter de tels actes et de tels propos en restant correct, alors .... je reste muet