En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

05.

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

06.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

07.

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 12 heures 44 min
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 13 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 14 heures 45 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 16 heures 17 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 17 heures 41 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 19 heures 39 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 20 heures 14 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 21 heures 2 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 22 heures 23 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 22 heures 47 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 13 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 14 heures 23 min
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 15 heures 48 min
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 17 heures 5 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 19 heures 22 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 20 heures 3 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 20 heures 23 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 21 heures 46 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 22 heures 42 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 22 heures 51 min
© Capture d'écran / France 2
© Capture d'écran / France 2
Moi président de la République…

Alain Juppé : "La seule chance de Nicolas Sarkozy de gagner, c’est de remporter les voix de l’extrême droite"

Publié le 07 octobre 2016
Alain Juppé a été l'invité de "L'émission politique" sur France 2 ce soir. L'essentiel de ses déclarations.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Juppé a été l'invité de "L'émission politique" sur France 2 ce soir. L'essentiel de ses déclarations.

Principal rival de Nicolas Sarkozy en termes de popularité dans la primaire de la droite et du centre, Alain Juppé a explicité les grandes lignes de son programme et a répondu aux questions de David Pujadas, Léa Salamé, Karim Rissouli et trois Français préoccupés par la candidature du maire de Bordeaux.

L'émission a commencé par des questions d'actualité et en particulier sur la primaire de la droite. "Je suis un homme de droite mais lors des rassemblements, je m’adresse à tout le monde. Si on commence à exclure pour la primaire on est mal barrés", lance d'emblée Alain Juppé. En répondant aux accusations de Nicolas Sarkozy concernant le fait qu'Alain Juppé pourrait voler la primaire avec les voix d'électeurs de gauche, le maire de Bordeaux répond : "Je pense que cette espèce d'outrance est une panique à bord".  Il tacle ensuite son principal adversaire : "La seule chance de Nicolas Sarkozy de gagner c’est de remporter les voix de l’extrême droite."

La question des migrants

Pour Alain Juppé, "Angela Merkel a fait une erreur en donnant le sentiment qu’elle allait ouvrir les grands bras à tous les migrants de la planète et aujourd'hui elle le paie chèrement. [...] La politique doit reposer sur deux éléments : l'accueil des demandeurs d'asile parce que c'est la tradition de la France ; et le refus de ceux que nous pouvons accueillir", précise le maire de Bordeaux. 

Il a alors critiqué la longueur des procédures d'asile en France : "Il faut plus d’un an aujourd’hui en France pour voir si demandeur d’asile a le droit à ce statut ou pas. En Allemagne, c’est six mois." Ainsi, il entend réduire la procédure de demande d'asile. Il souhaite également créer une liste des pays sûrs afin de donner directement l'asile aux personnes qui y sont issues. 

Questions des Français  

Alain Juppé a été interrogé par le YouTubeur Jhon Rachid sur le manque de renouvellement de la classe politique et le manque de confiance des jeunes dans la politique. "Je comprends ce sentiment, fossé qui s’aggrave, véritable défi pour nous hommes politiques. Le renouvellement est en cours, je veux m’entourer d’une équipe de jeunes", a assuré Alain Juppé. 

Fabienne Nicolas, qui est juge, a interrogé Alain Juppé au sujet des peines plancher. Il lui a répondu : "Depuis 2012, la politique de la justice est un non-sens. Il a fallu attendre la fin du quinquennat pour que le Garde des sceaux se rende compte de la surpopulation carcérale, qui est un scandale en France." Il a ensuite ajouté que "la justice n'a pas les moyens de fonctionner en France". 

Un opposant au plan Juppé de 1995 a été présent sur le plateau de "L'Emission politique". Selon lui : "Le Juppé de 2016 n’a pas changé politiquement par rapport à celui de 1995. Il a le programme électoral le plus à droite qu’on n'ait jamais connu pendant une élection présidentielle. Pour moi, la retraite à 65 ans est d’une injustice totale.". Il l'a aussi accusé d'avoir une vision désincarnée du monde de travail. "Vous réduisez les salariés aux statistiques et aux courbes", lui a-t-il lancé. 

Alain Juppé lui répond : "La réforme a été faite en 1995 et a sauvé l’Assurance-maladie, qui était en faillite. Ce que je n’ai pas fait, c’est la réforme des retraites, toujours pas faite aujourd'hui."

Il n'a pas réussi à convaincre son "fantôme du passé" qui a conseillé aux électeurs de gauche de réfléchir plusieurs fois avant d'aller voter à la primaire de droite. Selon lui, il devrait "lire en détail le programme économique" d'Alain Juppé. Ce dernier a pris ce commentaire à la légère en disant qu'il transmettra ce commentaire à Nicolas Sarkozy. 

Comment résoudre le problème du chômage des jeunes ? 

"Il faut donner aux entreprises les moyens d’embaucher et aussi développer l'apprentissage et la formation en alternance. Il n'y a pas de sots métiers dans la vie. Dès la 5e, il faudrait expliquer aux élèves et aux familles les métiers.", selon Alain Juppé. 

Interrogé sur sa proposition d'appliquer la dégressivité aux allocations chômage. Il conditionne sa proposition à la reprise économique : "S'il n'y a pas de reprise économique, ça voudra dire que j’ai échoué. Je pars du principe qu'il y aura reprise."

Interrogé sur la politique industrielle de la France, Alain Juppé affirme : "l'État est un mauvais actionnaire, je me retirerais du capital de ces entreprises. Vous avez vu le scandale d’Areva ? Ce n'est pas une solution de longue durée."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (20)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
joke ka
- 07/10/2016 - 21:16
Juppé
"Fabienne Nicolas, qui est juge" il faut préciser appartenant au syndicat de la magistrature tristement célèbre avec son mur du con ...Juppé de la chance ,il ne figurait pas sur ce mur contrairement à Sarko, Hortefeux et nombre de parents de victimes ..
AJ gagnera la primaire grâce aux centristes et aux socialistes qu'il appelle à venir voter ..comme a fait remarquer R Ménard ,la France ne se relèvera pas de 2 quinquennats bidons (Hollande + Juppé)
Orchidee31
- 07/10/2016 - 17:16
A maxoplus
Vous avez entendu parler de la présomption d'innocence ? Apparemment non vous êtes comme les médias gauchos qui rendent leur jugement avant la justice - pitoyable
tata971
- 07/10/2016 - 16:17
je vote pour lui!
Pour NS bien sûr! !