En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Primaire en vue
Nathalie Kosciusko-Morizet : "Tous les terroristes passent par le salafisme, il faut donc l'interdire"
Publié le 03 octobre 2016
La seule femme candidate à la primaire de la droite et du centre était invitée sur Europe 1 pour présenter son programme.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La seule femme candidate à la primaire de la droite et du centre était invitée sur Europe 1 pour présenter son programme.

Les fichés S : contrairement à Nicolas Sarkozy, la candidate s'oppose à la rétention administrative de fichés S, sans passer par le juge. "C’est une pente qui est extrêmement glissante. Ça appelle des questions. Sur quelle base juridique ? Combien de temps ? Ça s’arrête quand ?" Selon elle, il faut plutôt interdire le salafisme. "Ça ne mène pas forcément au terrorisme, mais tous les terroristes sont passés à un moment ou un autre par le salafisme."

Droit d'asile : "Le respect du droit d'asile fait partie de l'identité française. Et le droit d'asile est inconditionnel. Quand quelqu'un fuit une situation de risque dans son pays, il doit être accueilli. Mais 80% des demandes sont rejetées, et ces gens-là ne sont pas déboutés."

ISF : La candidate est la seule à ne pas souhaiter sa suppression. "Je le transforme en obligation d’investissement. La droite le propose à chaque fois, elle ne le fait jamais. Il n’est pas anormal que sur les fortunes il y ait un effort supplémentaire." Quant aux impôts, elle se monte plus offensive.  ''Je me souviens d’avoir dit il y a plus d’un an qu’il faudrait voter un grand plan en début de quinquennat pour réduire d’un même mouvement les impôts et les dépenses publiques. A l’époque, Nicolas Sarkozy et les sarkozystes avaient tous dit que c’était irresponsable. On aimerait qu’il s’explique quand il dit qu’il est le seul à proposer cela et que c’est nouveau."

Le passage vers l'ubérisation : "Notre système a été compris sur le modèle du salariat. Il ne prend pas assez compte du travail indépendant. L’ubérisation est en train de se passer. La question, c’est de savoir comment on fait pour que ce soit une chance. Dans les années 1970-1980 on a raté le virage de la robotisation. Ça a été un grand malheur pour nos cols bleus. Aujourd’hui, la question c’est les cols blancs. En France, on a tous les atouts pour en faire une chance."

Energie : "Je ne serai pas la présidente du nucléaire" affirme NKM. "Je serai la présidente du développement des alternatives. Ça ne vaut pas dire qu’il faut sortir du nucléaire. Une des tendances de l’écologie, c’est l’auto-consommation. Le gouvernement n’est pas allé assez loin, probablement du fait de la pression des gros opérateurs centralisés."

Critiques du pape contre les manuels scolaires : "Il est allé un peu vite en besogne" tranche NKM, après les critiques de François sur la "théorie du genre" qui serait enseignée dans les manuels scolaires français. "Les manuels scolaires, je les regarde de près. Je n’ai jamais rien qui ressemble à la théorie du genre. Il est allé un peu vite" précise-t-elle.

L'agression de Kim Kardashian : "On pense à elle, parce que ce qui lui est arrivée est violent et traumatisant. Et on pense à l’image de Paris", regrette-t-elle. "On a toutes les chaînes du monde qui font tourner l’info en boucle. La contre-pub que cela représente ! Il y a une urgence générale sur la sécurité à Paris. Du côté du pouvoir et de la municipalité, on n’est pas assez réactifs. On peut faire toutes les publicités, elles ont été annulées par l’affaire Kim Kardashian."

Vu sur : Lu sur Europe 1
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Le Royaume-Uni champion des investissements en capital risque malgré le risque du Brexit
04.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
05.
Et encore des contacts "volés" à ses utilisateurs : l’heure de dissoudre Facebook est-elle venue ?
06.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
07.
Notre-Dame de Paris : l'entreprise en charge des travaux impliquée dans un autre départ de feu récent
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 03/10/2016 - 21:46
@Carl Van Eduine
Garder son calme et tous se respecter à condition de ne pas se faire massacrer ( 240 morts en 18 mois à ne pas oublier )
@Ganesha, le choix pour 2017 sera l'Europe qui englobe tous les problèmes : le terrorisme conséquence d'une politique extérieure européenne et atlantique ( c'est pareil ), de Schengen pour les frontières et les migrants, par l'économie avec un Euro trop fort pour les pays du Sud, pour le sociétal ( s'il y a si peu de GPA pourquoi ces débats persistants au conseil de l'Europe avec Petra de Sutter pour l'imposer à tous les membres (comme cela a été le cas aux Etats Unis ) , et voici que la polémique apparait pour le gender à l'école : pas dans les manuels scolaires certes, mais il y a des "intervenants extérieurs " qui s'en chargent ( et cela a commencé depuis longtemps ) . Qu'on ne prenne pas les gens pour plus bêtes qu'ils ne sont .
Carl Van Eduine
- 03/10/2016 - 19:49
Sachons garder notre calme ... ?
D'après les textes, la religion juive semble ni laïque, ni prosélyte, la religion chrétienne laïque et prosélyte, la religion musulmane non laïque et prosélyte. Il appartient à l'Etat de s'opposer à toute religion affrontant la loi et nos valeurs, comme il l'a fait autrefois contre les ultra-montains. Cette opposition peut être diverse : répression, ré-orientation de notre armement vers d'autres clients que ceux qui en échange tuent chez nous les Français, de toute foi. L'interdiction du Coran ? Non ! Il faut au contraire cultiver la France sur le fait historique, culturel, guerrier, religieux. Car enseigner n'est pas professer, et l'intégration suppose non pas l'unicité, mais un passé, des valeurs et une vision partagés, nativement ou par adoption, on s'en f... ! Comme elle requiert l'acceptation sincère sans morbidité de nos fautes. Sinon, oui nous ne sommes pas tous génétiquement Gaulois, ni rationnellement Grecs, ni spirituellement Judéo-chrétiens, ni juridiquement Romains. Mais en attendant mieux, ou différent, respectons nous tels que nous sommes pour mieux vivre et changer ensemble. Sur la base de nos valeurs, et d'une histoire en mouvement, sans boulgiboulga mondialiste.
Ganesha
- 03/10/2016 - 19:21
Pure fumisterie médiatique
Que de nombreux lecteurs d'Atlantico vont faire leur choix électoral en fonction de la polémique sur le ''mariage pour tous'' semble évident. Si c'est vrai aussi pour l'ensemble des français, c'est désespérant ! Désespérant, parce que pour un observateur objectif, il est clair qu'aucun candidat n'a envie de mettre le plus petit bout de doigt dans cet engrenage! En réalité, la question de la GPA est une pure fumisterie médiatique : il doit y avoir, par an, en France, entre 1 et 5 couples d'hommes qui veulent réellement éduquer un enfant ! Et encore, avec une nounou cachée ! Quant aux lesbiennes, en dehors de ''fécondations artisanales'', elles iront faire leur PMA en Belgique ou en Espagne...