En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

02.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

03.

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

04.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

05.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

06.

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

07.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

ça vient d'être publié
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 6 min 22 sec
décryptage > High-tech
Course aux vaccins

IBM détecte des cyber-attaques en cours contre la distribution des vaccins anti-Covid dans le monde : alerte écarlate ou rouge pâle ?

il y a 47 min 17 sec
Montrer l’exemple
Covid-19 : les anciens présidents américains Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton sont prêts à se faire vacciner en direct
il y a 11 heures 22 min
pépite vidéo > Politique
Allocution présidentielle
Retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron en hommage à Valéry Giscard d’Estaing
il y a 12 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
Disparition de VGE
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez l’analyse de Jean-Sébastien Ferjou dans "Soir Info"
il y a 13 heures 35 min
pépites > Media
Déprogrammation
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décide de reporter son entretien à Brut de 24 heures
il y a 18 heures 44 min
pépites > Europe
Grisbi
L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance
il y a 19 heures 13 min
pépites > Politique
Hommage du chef de l’Etat
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron s'exprimera à 20 heures pour lui rendre hommage
il y a 19 heures 58 min
pépite vidéo > Politique
Hommage
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez les cinq moments-clés de sa vie politique
il y a 21 heures 51 min
décryptage > Justice
Suites judiciaires

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

il y a 22 heures 32 min
décryptage > Politique
Héritage politique

Mort de VGE : mais qu’est devenue la droite libérale en France ?

il y a 26 min 32 sec
décryptage > Religion
Séparatisme

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

il y a 1 heure 4 min
pépites > Santé
Conférence de presse
Covid-19 : Jean Castex confirme que « la vaccination sera gratuite pour tous »
il y a 11 heures 48 min
pépites > Politique
Hommage à l’ancien chef de l’Etat
Décès de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décrète un jour de deuil national le mercredi 9 décembre
il y a 12 heures 43 min
pépites > Santé
Menaces pour la course aux vaccins
IBM alerte sur des cyberattaques en série sur la chaîne logistique des vaccins contre la Covid-19
il y a 14 heures 52 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Sarkozy coache Darmanin, Macron tance ses ministres; Hidalgo n’a aucune ambition mais un sens du devoir pour la France; Le Point s’inquiète des milliards de l’argent magique du Covid, Marianne des vaccins
il y a 18 heures 59 min
pépites > Santé
Campagnes de tests
L'Assemblée nationale se prononce en faveur du dépistage systématique du Covid-19
il y a 19 heures 31 min
décryptage > France
Conseil supérieur de l’audiovisuel

Contrôle de l’accès au porno des mineurs : le CSA étale son inculture technique

il y a 21 heures 27 min
décryptage > France
Gardiens de la paix

Police, une institution à bout de souffle… républicain ?

il y a 22 heures 18 min
décryptage > Science
Recherche scientifique

Cette découverte du programme d’intelligence artificielle de Google qui révolutionne la biologie et la médecine

il y a 22 heures 40 min
© Reuters
Nicolas Sarkozy discours poing serré Atlantico.fr
© Reuters
Nicolas Sarkozy discours poing serré Atlantico.fr
Amitié et loyauté

Nicolas Sarkozy a répondu à Patrick Buisson : "Ceux qui pensent pouvoir m'atteindre doivent savoir que j'ai une capacité de résistance…"

Publié le 29 septembre 2016
Alors que son ex-conseiller de l'ombre Patrick Buisson publie jeudi un brûlot contre lui, l’ancien chef d’Etat assure que "rien" ne le ferait "dévier de (s)on engagement pour la France".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que son ex-conseiller de l'ombre Patrick Buisson publie jeudi un brûlot contre lui, l’ancien chef d’Etat assure que "rien" ne le ferait "dévier de (s)on engagement pour la France".

Alors que son ex-conseiller de l'ombre Patrick Buisson publie jeudi un brûlot contre lui, que le carnet d'un ex-dignitaire du régime libyen de Mouammar Kadhafi, mentionnant une série de versements à son profit pour la présidentielle de 2007, a été transmis aux enquêteurs, qu'un autre de ses proches a été à son tour mis en examen, Nicolas Sarkozy assure qu'il ne se laisserait "pas impressionner par la moindre manœuvre, aussi grossière soit-elle", ni par "la bassesse, la calomnie et la trahison", mercredi lors d'un meeting à Chantilly (Oise).

"Rien ne me détournera de mon projet. Rien ne me dissuadera de tout donner pour le peuple de France. Rien", a insisté le candidat.

"Quand on est candidat à la présidence de la République, on doit avoir le cuir épais. Très épais", a-t-il ajouté. "Quand on aspire à conduire le destin de notre pays, on ne se laisse pas impressionner par la moindre manœuvre, aussi grossière soit-elle".

"Quand on sait l'ampleur des défis que notre pays doit relever, on ne recule pas, même devant la bassesse, même devant l'outrance, même devant la calomnie, même devant la trahison. Au contraire, on est fort, parce qu'on sait qu'il ne peut y avoir de place pour la faiblesse pour celui qui veut vraiment changer notre pays."

"Ils se décourageront avant moi"

"Ceux qui pensent pouvoir m'atteindre doivent savoir que j'ai une capacité de résistance, une détermination et une volonté que l'expérience du pouvoir et de la vie n'a eu de cesse de renforcer. Je ne suis d'ailleurs pas le premier à subir de telles attaques. Georges Pompidou, Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac et même François Mitterrand ont eu leur lot de caricatures, d'insultes, de coups bas", a-t-il fait remarquer.

"Ma sérénité et mon sang-froid sont, au minimum, égaux à ceux dont ils ont su faire preuve à l'époque. Ceux qui pensent pouvoir me décourager doivent savoir qu'ils se décourageront avant moi. Ceux qui veulent démobiliser notre électorat doivent savoir que je (...) ne laisserai personne vous dire ce qu'il faut penser. Les débats qui seraient acceptables et ceux qui ne le seraient pas", a-t-il affirmé.

>>> À lire aussi : Pourquoi Laurent Wauquiez a rompu avec Patrick Buisson

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
LICOT
- 29/09/2016 - 20:01
tous à l'attaque!
nous payons cher notre redevance pour assister quotidiennement au massacre de Sarko,ils sont tous là! les haineux ,les médias,les revenchards tous ces vautours se sont regroupés pour piquer sur un homme dont il veulent la "mort" jamais de ma vie ,je n'aurais pensé assister à ce genre d'info pas une chaine se démarque pour au moins analyser les faits avoir un autre point de vue!! je crois que je vais quitter ce pays ça ne sent pas bon du tout, le climat de haine que ces médias active ,la gauche qui n'a même plus de morale! qui parce-qu'elle perd décide de tout détruire de tout salir de fausser ,voir truquer les primaires de droite en votant peu leur importe! de leur point de vue c' est normal !!!ils sont même prêts a signer des valeurs auquel ils ne croient même pas, en fait ils font des faux et ils vont signer heureux comme d'habitude de leur fait en criant vive la démocratie! je me demande s'ils ne souhaitent pas la guerre civile juste pour faire un peu d'audience!!plus jamais çà! diront-ils tous un jour comme d'hab ! pauvre de nous !!!!
Ici Londres
- 29/09/2016 - 16:13
Désamorcer le feu d'artifice politico-mediatique anti-Sarkozy ?
comme quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage; quand on veut tuer un politique on le met en garde à vue et on l'inculpe. Les motifs prétextes ne manquent pas vis à vis de qui que ce soit. Cela fait des années que cabinet noir et mur des cons accumulent les fusées. Ils en tireront une ou deux début 2017, et le temps judiciaire français aidant, la disculpation interviendra au mieux en 2020. C'est imparable, sauf si la mort dans l'âme, on choisit un candidat valable plus inattaquable faute de stock de fusée ! (ca exclue Juppé aussi bien sur). Pour moi, est Fillon.
arcole 34
- 29/09/2016 - 15:53
@Orchidée31 @Yves3531 @clint
entièrement d'accord avec vos propos, je n'ai rien à y rajouter.