En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Arnaud Montebourg François Hollande Atlantico.fr
Les réactions de la matinée

Calais : "La France est devenue le bras policier de la politique migratoire britannique" affirme Arnaud Montebourg

Publié le 26 septembre 2016
Calais, primaire de droite, Alstom... les sujets se percutent, ce matin. Voici les réactions à retenir de la matinée.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Calais, primaire de droite, Alstom... les sujets se percutent, ce matin. Voici les réactions à retenir de la matinée.

Arnaud Montebourg : "D’abord Alstom n’est pas en difficulté. Alstom est une entreprise qui a engrangé 29 milliards de contrats" a expliqué l'ancien ministre sur RMC et BFMTV. "Pour moi, la fermeture de Belfort est la preuve de l’abandon par la classe dirigeante des dossiers industriels (…)"le gouvernement le savait, il n’a strictement rien fait."

"La France est devenue le bras policier de la politique migratoire britannique" a par ailleurs déclaré Arnaud Montebourg, à propos de la situation à Calais. Et de trancher contre François Hollande : "Tournons la page de ce quinquennat."

François Fillon : "Nous sommes un pays qui consacre 57% de ses richesses nationales à la dépense publique. Avec mon projet on descendrait à 50%. Si vous appelez ça un programme ultralibéral, je vous en fournirai d'autres" a déclaré le député sur France Inter, attaqué à gauche sur son programme "ultralibéral."

Que peut-il faire face au duel annoncé entre Alain Juppé et Nicolas Sarkozy ? "C'est une raison suffisante pour mobiliser les Français (…) je pense profondément qu'une majorité silencieuse va aller voter et ne se sent pas concernée. Je réunis plus de monde que tous les autres (dans les meetings NDLR), j'ai plus de parrainages que tous les autres sauf Nicolas Sarkozy, j'ai des sondages de popularité excellents. Je ne dis pas que c'est gagné d'avance, c'est un pari que je fais".

Jean-Pierre Raffarin : "Le Président est en campagne tous les jours. Hier c'était les harkis, un sujet très grave" souligne le sénateur sur FranceInfo. "Aujourd'hui Calais, un sujet très grave. La campagne électorale préempte tout, mobilise tout. On a l'impression que ce sont les élections qui nous gouvernent."

Anne Hidalgo : "80 à 100 migrants arrivent chaque jour à Paris et nous avons besoin de proposer une alternative à la rue" affirme la maire de Paris sur RTL. "Bien souvent, ils viennent camper dans ces campements d'infortune, ce qui n'est ni digne pour ceux qui sont dans ces conditions-là, ni pour ces habitants de quartiers populaires (…) "Aujourd'hui, les maires, nous sommes un peu trop livrés à nous-même sur la question de l'hébergement des migrants".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

05.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

06.

Psychogénéalogie : comment les générations familiales qui nous précèdent laissent leur empreinte sur notre identité

07.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

01.

Vol de 4 tableaux dans un musée corse

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 26/09/2016 - 11:54
Il a voté et travaillé pour des Présidents
qui ont amenés les dépenses de l'état français à 57% du PIB, Montebourde. 7% de PIB, c'est 140 milliards...il les prend où? Dans les impôts ou dans la dette pour les jeunes?...