En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

02.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

05.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

07.

Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka

01.

Interdire le survol de la Libye ? Politiquement et militairement délicat

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 1 heure 44 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 2 heures 32 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 4 heures 32 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 5 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 6 heures 13 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 7 heures 35 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 7 heures 57 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 8 heures 29 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 8 heures 42 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 9 heures 11 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 2 heures 7 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 3 heures 20 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 5 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 5 heures 57 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 6 heures 56 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 7 heures 40 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 8 heures 11 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 8 heures 35 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 9 heures 10 min
décryptage > Politique
Mouvement

Radioscopie d’un conservatisme français qui retrouve du poil de la bête

il y a 9 heures 32 min
© Reuters
© Reuters
Surenchère

Crise des migrants : Bernard Cazeneuve appelle la droite à ne pas raconter de "bobards" sur Calais

Publié le 23 septembre 2016
"On entend dire des choses qui sont quand même très étranges, par exemple que le problème de Calais serait réglé si on rétablissait le contrôle aux frontières", a déclaré le ministre de l'Intérieur.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"On entend dire des choses qui sont quand même très étranges, par exemple que le problème de Calais serait réglé si on rétablissait le contrôle aux frontières", a déclaré le ministre de l'Intérieur.

En réponse aux déclarations de plusieurs responsables de l'opposition sur la situation des migrants à Calais, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a dénoncé ce vendredi la "stratégie 'un bobard par jour'", en marge d'une cérémonie à l'École nationale de police de Nîmes.

"On entend dire des choses qui sont quand même très étranges, par exemple que le problème de Calais serait réglé si on rétablissait le contrôle aux frontières (…) Je tiens à indiquer à ceux qui racontent de telles sornettes que le contrôle aux frontières est rétabli en France depuis le 13 novembre (...) et depuis le 13 novembre nous avons arrêté aux frontières 40.000 migrants en situation irrégulière que nous avons fait réadmettre dans leur pays de provenance", a déclaré le ministre de l'Intérieur. 

"Je veux aussi leur dire que 80% de ceux qui se trouvent à Calais sont des étrangers qui relèvent du statut de réfugié et pas des migrants économiques irréguliers (…) À un moment donné, il faut, si on est dans le respect des Français, leur tenir un discours de vérité, arrêter avec la stratégie 'un bobard par jour' et essayer d'être dans un débat de qualité (...) mais je crois que certains ont une grande marge de progression", a-t-il ajouté. 

>>>> À lire aussi : Sarkozy dans la jungle (de Calais) … Heureux comme Tarzan !

 

 

Vu sur : Lu sur l'Express
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Eolian
- 26/09/2016 - 12:10
Bobards,
Cazevide devrait quand même à mieux mentir! 40'000 clandestins que nous aurions recalés à la frontière? Mais alaors, il ne devrait plus y avoir de jungle à Calais, non?
Ombelia
- 24/09/2016 - 12:29
Cazeneuve
A oublie de nous parler des policiers belges qui franchissent la frontiere franco-belge pour nous refiler des migrants qui veulent se rendre en Grande-Bretagne et filent tout droit a Calais pour grossir kes rangs des "refugies" . Que fait-il de ces migrants doublement illegaux? Il fait le tri pour les renvoyer en Belgique?
Jasmin84
- 24/09/2016 - 11:12
Mais comment peut-il mentir
Mais comment peut-il mentir avec un tel aplomb !
Il faut tout de même avoir un sacré culot ou un souverain mépris pour ses interlocuteurs pour oser proférer de telles inepties.
Il n'y a aucun contrôle aux frontières.
Les migrants de calais ne sont pas des réfugiés politiques.
Depuis le temps qu'ils sont là leur situation aurait dû être examinée depuis longtemps.
Soit il ne veulent pas demander l'asile et ils n'ont pas de raison de se maintenir sur le territoire soit ils l'ont demandée et ont été déboutés et ils doivent être expulsés.
Calais n'existe qu'en raison de l'impérétie de nos gouvernants, leur lâcheté, leur absence de volonté politique.
On nous fait croire, en nous culpabilisant, que 10 000 personnes accueillir ce n'est rien pour notre grand et beau pays...
Mais ce qu'on ne précise pas c'est que le flux ne va pas se tarir et qu une fois réglé le problème de ces 10 000, 10 000 ou 20 000 nouveaux arriveront. Il est trop facile de faire honte aux francais qui veulent juste élever leurs enfants dans la paix et la sécurité.
Les socialistes au nom de l'égalité veulent installer la guerre et la misère partout.