En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Capture d'écran France 2
Grand oral

Arnaud Montebourg : "Nous irons casser de la vaisselle à Bruxelles!"

Publié le 22 septembre 2016
L'ancien ministre de l'Économie a répondu aux questions de Léa Salamé et David Pujadas dans "L'émission politique", jeudi soir sur France 2.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien ministre de l'Économie a répondu aux questions de Léa Salamé et David Pujadas dans "L'émission politique", jeudi soir sur France 2.

Interrogé sur la gestion de la crise migratoire, Arnaud Montebourg  a tout d'abord estimé que l'accueil des réfugiés était "nécessaire", appelant "aux bonnes volontés de ce pays". 

"Le gouvernement français a fait l'effort d'accueillir 30 000 personnes au titre de la répartition des migrants. J'estime que c'est un devoir, que nous ne fermions pas les yeux sur les difficultés de ces personnes", a-t-il estimé, prônant un accueil basé sur le "volontariat". 

"Nous sommes un pays meurtri, qui se tient droit, tous les Français l'ont au cœur (…) Mais je n'accepte pas les emportements d'opinions ou les gesticulations sur ce sujet", a ensuite déclaré l'ancien ministre sur la question du terrorisme. 

"J'ai été blessé de la tentative d'organiser la déchéance de nationalité pour les binationaux (…) Il faut éviter tout tentation de division, organiser l'union, l'union au sommet, il est nécessaire de trouver des solution de retour d'expérience droite/gauche". 

Le candidat à la primaire de la gauche propose ainsi de rétablir le service national civique et militaire pour les jeunes hommes. 

Interpellé par un pêcheur de Boulogne-sur-Mer, électeur du Front national, Arnaud Montebourg a ensuite évoqué l'Union Européenne : "Il va falloir aller casser un peu de vaisselle à Bruxelles. Ca suffit l'austérité!", a-t-il lancé, appelant à s'unir "avec tous ceux qui ont été étrillés par l'austérité  les italiens, les espagnols, les portugais, nous-même. Nous avons les moyens de bloquer la course à l'austérité".

Invité à commenter la situation des usines Alstom dans l'hexagone, l'ancien ministre estime que "dans une situation d'urgence comme à Belfort, il est naturel que l'Etat, en tant qu'actionnaire, et Alstom forment l'équipe de France du ferroviaire".

>>>> À lire aussi : Comment Arnaud Montebourg compte redonner un coup de fouet à sa campagne pour devenir le champion de la gauche en 2017

 

Vu sur : Vu sur France 2
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Lateticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

06.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

07.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pc85
- 23/09/2016 - 21:51
L'objectif d'un comique, c'est de faire rire ...
... mon pauvre Arnaud, c'est raté.
cloette
- 23/09/2016 - 09:15
Terroristes binationaux
Oui, déchéance puisqu'ils ont une autre nationalité qu'ils abandonnent celle qu'ils exècrent , c'est logique non ?
tubixray
- 23/09/2016 - 08:42
Accueil basé sur le "volontariat".
Tout à fait et bien nous n'en voulons pas, donc pas de volontaires pour les accueillir, CQFD.... Une seule exception = les chrétiens.