En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 7 heures 51 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 8 heures 52 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 9 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 12 heures 3 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 13 heures 37 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 50 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 14 heures 28 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 15 heures 2 sec
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 15 heures 34 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 15 heures 50 min
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 8 heures 10 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 9 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 11 heures 53 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 12 heures 15 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 13 heures 46 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 14 heures 21 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 14 heures 54 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 15 heures 30 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 15 heures 40 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 16 heures 5 min
© REUTERS/Jean-Paul Pelissier
© REUTERS/Jean-Paul Pelissier
Kafka

En excès de vitesse le soir du 13 novembre, un policier parisien sommé de s'expliquer

Publié le 17 septembre 2016
Cet officier appartenant à la police judiciaire de Paris est accusé d'avoir roulé trop vite le soir des attentats.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cet officier appartenant à la police judiciaire de Paris est accusé d'avoir roulé trop vite le soir des attentats.

L'histoire parait invraisemblable... mais il ne faut jamais sous-estimer l'administration française. Un officier de la police judiciaire de Paris, qui se rendait le 13 novembre 2015 à 22h30 en intervention, en pleine vague d'attentats à Paris et Saint-Denis, a été contrôlé en excès de vitesse à bord de son véhicule de service. "Aujourd'hui, on lui demande des explications sur cette infraction", déplore sur BFM TV Nicolas Comte, secrétaire général adjoint d'Unité SGP Police FO qui dénonce "des mesures qui ne sont pas adaptées au quotidien". 

Fort heureusement, le policier ne devrait pas avoir à régler cette contravention. Mais "c'est toujours désagréable de se justifier quand on fait son travail, surtout quand on fait son travail un soir aussi difficile", poursuit-il.

Cette demande d'explication fait suite à un rappel à l'ordre de la préfecture de police, qui a décidé de sévir face à la multiplication des infractions au Code de la route des forces de l'ordre. 

"Au cours du premier semestre de l'année 2016, [...] je constate une augmentation significative de plus de 49 % du nombre d'infractions au Code de la route commises lors de l'utilisation des véhicules de service du parc de la préfecture de police", peut-on lire dans une note signée par le directeur de cabinet du préfet de police, Michel Cadot, divulguée dans Le Parisien.

Diffusée en plein état d'urgence, cette note n'a pas été reçue positivement par les principaux syndicats de police. 

"Les policiers sont constamment sollicités pour des colis ou des individus suspects. Ils interviennent dans l'urgence et s'affranchissent, certes, parfois des règles du Code de la route", explique Patrice Ribeiro, le secrétaire général du syndicat Synergie-Officiers.

"Cette note est une aberration ! . On va intervenir en Vélib' ou en métro, si ça continue", renchérit Philippe Capon, secrétaire général du syndicat Unsa-Police.

 

Vu sur : Lu dans BFM TV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zouk
- 18/09/2016 - 11:32
Excès de vitesse d'un policier le 13 Novembre 2015
Zèle imbécile de quelque fanatique de la limitation de vitesse. Il s'agissait de tenter de sauver des vies.
lexxis
- 18/09/2016 - 09:38
KAFKA
Lors des attentats du Bataclan, l'armée pourtant présente n'avait pas le droit de tirer. Lors des alertes qui fusent partout, les policiers devront scrupuleusement respecter toutes les zones 30 qu'ils traverseront et marquer nettement les stops sur leur chemin. Il y a chez nous un tas d'imbéciles qui n'ont pas compris qu'en France, ce qui compte, ce n'est pas de préserver la vie des victimes, de parer les dangers qu'elles encourent, non le plus important, c'est le respect scrupuleux de la règle… Sauf bien sûr pour les terroristes, l'un d'entre eux à Nice ayant même eu le front , alors que la voie était médiocrement barrée d'emprunter le trottoir laissé curieusement libre pour accomplir son oeuvre de mort.
DESVESSIESPOURDESLANTERNES
- 17/09/2016 - 23:28
surtout pas de vagues !
on attends le prochain poste sur-indicié et/ou hors échelle !