En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Ridicule

L'adverbe "religieusement" a été supprimé du serment des magistrats

Publié le 16 septembre 2016
Cette décision intervient dans une période marquée par les débats sur la laïcité.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cette décision intervient dans une période marquée par les débats sur la laïcité.

Le 8 août 2016, une loi organique adoptée par les parlementaires a supprimé l’emploi de l’adverbe "religieusement" dans le serment prononcé par les magistrats ainsi que par les assesseurs à leur prise de fonctions. Ce changement est intervenu dans le cadre de l’examen du projet de loi "Justice au XXIe siècle". Jusqu'à présent, les magistrats juraient "de bien et fidèlement remplir" leurs fonctions, "de garder religieusement le secret des délibérations" et de se "conduire en tout comme un digne et loyal magistrat". Les termes du serment n’avaient pas bougé d’une virgule depuis l’ordonnance du 22 décembre 1958. 

La députée PS Cécile Untermaier, rapporteur de cette loi, a d’ailleurs rappelé lors de l’examen en commission que l’adverbe "renvoie simplement à la dimension sacramentelle du serment" et signifie, en l’espèce, "scrupuleusement", ne faisant donc aucune allusion à un culte en particulier. "Ce terme nous semblait un peu désuet, et en tout cas ne paraissait plus adapté pour prêter serment au XXIe siècle ", ajoute Cécile Untermaier. Le serment prêté par les juges des tribunaux de commerce pourrait lui aussi être concerné.

"Nous voulions harmoniser le serment prêté par les magistrats de l’ordre judiciaire avec celui prononcé par les magistrats de la Cour des comptes", explique le ministère de la justice.

Conséquence du débat sur la laïcité ? 

Cependant, tout le monde n'est pas d'accord avec ces explications. "Spontanément, au vu de la période mouvementée dans laquelle nous sommes, il est difficile de penser que ce changement n’a aucun lien avec la laïcité. Cet adverbe n’a pourtant jamais posé de difficultés, il nous rappelle seulement d’être consciencieux", souligne Véronique Léger, secrétaire nationale de l’Union syndicale des magistrats. "Nous regrettons qu’aucun terme ne vienne remplacer ’’religieusement’’. Est-ce à dire que le Sénat entend que le secret des délibérations ne soit plus gardé avec la même exigence ?", s’interroge-t-elle.

Ces différentes controverses ont également fait sourire Vincent Sivré, président du Syndicat des juridictions financières. "Si on commence à traquer le moindre signe religieux, pourquoi ne pas supprimer le port de la robe par les magistrats ?". Cet habit, en effet, s’est initialement inspiré des soutanes des clercs. Une parenté dont personne ne s’est préoccupé jusqu'ici.

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

02.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

03.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

06.

Et si nous aussi on faisait nos camps décoloniaux ?

07.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 17/09/2016 - 02:01
Ces cons (du mur) ont du temps à perdre...
Pendant ce temps, les procédures attendent...tant mieux, car il n'y a plus de places dans les bagnes inhumains de la gauche...ces cons ayant religieusement décidé que le changement du socialisme imposait de ne plus construite de prisons...quand-même très très cons, non?
Lafayette 68
- 16/09/2016 - 16:34
Bétise humaine
c'est le progrès !
Paul Emiste
- 16/09/2016 - 15:15
Laïcité? Que nenni!
L´athéisme d´état est en marche, attention au retour de manivelle.