En direct
Best of
Best Of
En direct
© Reuters
Aveux
Bonbonnes de Notre-Dame : première incarcération, la tour Eiffel visée
Publié le 11 septembre 2016
Ornella G., 29 ans, a été mise en examen samedi soir dans l'affaire de la tentative avortée d'attentat à la voiture piégée. Son témoignage est décisif pour comprendre ce qu'il s'est passé.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ornella G., 29 ans, a été mise en examen samedi soir dans l'affaire de la tentative avortée d'attentat à la voiture piégée. Son témoignage est décisif pour comprendre ce qu'il s'est passé.

Première incarcération dans l'affaire des bonbonnes de Notre-Dame

La police avait retrouvé les empreintes d'Ornella G. dans la Peugeot 607 remplie de bonbonnes de gaz abandonnées à proximité de Notre-Dame de Paris le week-end dernier. Elle a depuis été arrêtée avec notamment deux autres jeunes femmes. Elle est la première a être mise en examen pour "association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste criminelle" et "tentative d'assassinats en bande organisée", a déclaré le parquet de Paris dans la soirée du 10 septembre.

La police la connaissait avant les événements : elle avait été fichée S du fait de sa volonté de rejoindre la Syrie.

Les raisons de l'échec de l'attentat ont été avouées par Ornella G., selon une source de l'AFP proche de l'enquête. Elle et une de ses camarades auraient tenté de mettre le feu à un chiffon imbibé d'essence avec une cigarette. Mais elles ont cru avoir été repérées par un policier en civil et ont pris la fuite. Et, heureusement, la mèche de la voiture piégée ne s'est pas suffisamment enflammée.

L'autre jeune fille était Inès M., 19 ans, fichée S et ayant prêtée allégeance à l'Etat islamique. Pour l'instant, on ne sait pas où était Sarah H., la troisième comparse.

Les trois femmes visaient de faire des attentats dans des gares en Essonne et à Paris, avec des ceintures d'explosifs ou des véhicules piégés.

On a surtout enfin appris d'une des jeunes femmes arrêtée que la Tour Eiffel était visée : c'est donc bien le Paris touristique, celui des cartes postales, qui était ici visé. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
04.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
05.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
06.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
07.
L'identité de Jack l’Eventreur dévoilée
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MIMINE 95
- 12/09/2016 - 09:59
A WORSTEIN
D'où tenaient vous que ce soient toutes des converties : Inès Madani , Amel Sakaou, deux noms islamiquement conformes, Ornella Gilligman dont on ne sait rien sauf qu'elle est mère de trois enfants et Sarah Herrvouët, une gamine dérivante de 23 ans, une bécasse dont le seul but dans la vie, au vue des infos connus sur elle, est de se faire épouser par n'importe quoi pourvu qu'il lui fasse des gosses. 2 converties pas 4. Quand à l'acide..... désolé, mais nous avons quand même un niveau de civilisation nettement plus avancé que ces barbaresques totalement allumés et débiles, et notre raison nous interdit ce genre de procédé ignoble. Ne nous mettons pas à leur niveau, merci.
vangog
- 12/09/2016 - 00:36
Les UMPSECOLOCOCOS ont fait rentrer le loup
dans la bergerie France. Aujourd'hui, la seule solution pour se débarrasser du loup est de le mettre dehors à coups de bâtons. Mais le choix des débiles qui nous gouvernent est de refermer la porte de la bergerie, rendant le loup encore plus fou...un massacre!
clint
- 11/09/2016 - 21:21
Au Trocadero les voitures stationnent le long de la place !!
Chaque fois que je passe devant la Place des Libertés je suis effrayé du manque de sécurité et du laissez-faire. Dernièrement j'ai vu un taxi s'arrêter, le chauffeur en descendre : les forces de l'ordre lui ont demandé de partir, mais le chauffeur, après avoir trouvé les excuses de circonstance a pu laisser sa voiture (la peur d'un délit de faciès ?). On sait qu'il y a des djihadistes qui sont prêts à mourrir, mais là encore, comme pour Nice, on décrétera que tout est mis en oeuvre ! Mais comme il ne faut pas toucher aux lois de la soit-disante démocratie de gauche, alors on mourra en démocratie !