En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
Victime ?
Affaire Bygmalion : Nicolas Sarkozy dénonce une "manipulation honteuse"
Publié le 07 septembre 2016
En meeting à Poissy, le candidat à la primaire se pose en victime et se dit déterminé à surmonter cette "épreuve."
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En meeting à Poissy, le candidat à la primaire se pose en victime et se dit déterminé à surmonter cette "épreuve."

Le mot a tourné dans les équipes de Nicolas Sarkozy, après la demande de renvoi en correctionnelle pour le financement illégal de sa campagne : surtout ne pas se montrer affecté. Au contraire, c'est un candidat blindé à toute épreuve qui poursuit sa campagne. Mardi soir à Poissy, l'ex-chef d'Etat s'est montré combatif et déterminé. "Dans la vie, on ne fait rien sans courage" a-t-il lancé. "Je pense que dans le mode de vie français, dans l'identité française, il y a cette idée extrêmement forte que (...) le bonheur, c'est chaque fois qu'on surmonte une épreuve."

Mais les mots sont plus durs lorsqu'il s'agit de qualifier la décision prise par le parquet de Paris. "Aucune polémique, aucune manœuvre, aucune manipulation aussi honteuse soit-elle, ne me détournera d'un centimètre de ma volonté absolue de construire l'alternance en 2017" clame-t-il. Il faut dire que un éventuel procès n'aurait probablement pas lieu avant la présidentielle et si cette affaire Bygmalion reste un sacré caillou dans la chaussure du candidat, ce dernier fait tout pour faire le dos rond…

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
02.
L’histoire fascinante du commando Kieffer
03.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
04.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
05.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
06.
Elevage : l'entreprise Hénaff félicitée par... l'association L214
07.
Morts par morsure de serpent : une plaie planétaire contre laquelle l’OMS entend entrer en guerre
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
06.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Gilets jaunes, six mois déjà et ces questions restées sans réponse sur les défis auxquels fait face notre démocratie
Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
arcole 34
- 07/09/2016 - 17:17
@2bout - 07/09/2016 - 15:03 VOTRE PROBLEME
C'est votre choix et il est respectable, et là nous nous livrons plutôt à un pugilat plutôt qu'un débat. Cependant mon choix de NS est respectable , et le votre lequel est-il ?.
arcole 34
- 07/09/2016 - 17:15
@Cloette - 07/09/2016 - 16:39
Exact le PS a eu des prestations équivalentes à celle de Ns mais cependant il me semble qu'il y aurait eu aussi des irrégularités mais cependant elles furent rapidement effacées dés l'élection et l'arrivée au pouvoir de l'actuel président.
cloette
- 07/09/2016 - 16:39
Ce que je ne comprends pas
C'est que ces meetings de 2007 aient coûté si chers , il y en a eu autant chez Hollande avec les mêmes prestations . Donc escroquerie par sur facturations , puis aveux soudains du prestataire ( ou plutôt son avocat ) , ça sent le complot en effet, mais où est passé l'argent ? Pas chez Copè blanchi, pas chez Sarko, Sarko savait il qu'il dépassait le budget â ce point ? Évidemment non , â t il signé les factures ? Non plus , qui les â signées ? Quelle embrouille !!!!