En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
Accusation
Nicolas Sarkozy "premier bénéficiaire et le principal donneur d’ordres" affirme le parquet de Paris
Publié le 06 septembre 2016
Le Monde a eu accès au réquisitoire du vice-procureur de Paris, Nicolas Baietto.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Monde a eu accès au réquisitoire du vice-procureur de Paris, Nicolas Baietto.

Au lendemain de l'annonce du réquisitoire du parquet de Paris, qui demande le renvoi en correctionnelle de Nicolas Sarkozy, dans l'affaire Bygmalion, le Monde publie les extraits du fameux document de 142 pages, rédigées par le vice-procureur de Paris, Nicolas Baietto. Pour le parquet, la responsabilité de l'ancien président est "pleinement engagée du chef de financement illégal de campagne, car il était démontré qu’il avait donné, en connaissance de cause, des instructions en faveur d’une augmentation des dépenses, au mépris des recommandations contraires des experts comptables." Ces derniers avaient, en effet, rapidement informé, le 7 mars 2012, Guillaume Lambert, alors directeur de la campagne de Nicolas Sarkozy, sur le dépassement des dépenses.

A en croire le parquet, le candidat de l'UMP ne pouvait ignorer cette situation. Si l'enquête ne démontre pas qu'il ait approuvé le système de fausses factures, le vice-procureur de Paris, Nicolas Baietto ne s'en montre pas moins sévère : "compte tenu de sa formation et de sa très grande expérience en matière de campagne électorale, il était logique d’estimer que sa seule connaissance du dépassement du plafond de dépenses impliquait la connaissance de l’usage de moyens frauduleux inhérents à une telle dissimulation." L'ex-président échappe néanmoins à une demande de "renvoi pour usage de faux, recel d’abus de confiance, escroquerie" et n'est plus visé que pour "financement illégal de campagne électorale" car ce dernier "était le premier bénéficiaire et le principal donneur d’ordres des événements, puisqu’il était le décideur final de leurs éléments essentiels."

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
03.
Colis piégé à Lyon : pourquoi la menace terroriste ne parviendra pas à prendre cette élection en otage
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
07.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 06/09/2016 - 18:54
Les incriminateurs sont drôles !
car ils sont ou seront bientôt des récriminateurs ! Les partisans du FN sont pour l'instant dans la béatitude où baignaient ceux qui naguère ignoraient les petites malversations de leur parti préféré. Il n'y a aucun parti qui puisse honnêtement jeter la première pierre. La prudence s'impose.
vangog
- 06/09/2016 - 16:59
3750 euros d'amende et un an de prison...
qui ne sera jamais effectué par Sarko-le-tricheur, voila la peine prévue par L'article 11.5 du code électoral... La prescription pour financement illégal de campagne est de 3 ans...on rigole en lisant cette peine qui consiste à confisquer l'argent de poche de Sarko-le-tricheur, si elle se concrétise un jour...pas cher payé pour un homme dont le parti politique est financé par le peuple ( sans évoquer les deux cent partis satellites qui ajoutent leurs financements...) et qui a trompé le peuple de France!
Phlt1
- 06/09/2016 - 15:40
ah bon.?.!.
En dehors du fait que ces conclusions me semblent ne pas hésiter dans des amalgames douteux, très douteux même, je souhaite qu'après 2017 il y ait assez de gens couillus dans ce pays pour mettre Hollande devant un Tribunal et démontrer qu'il a été le principal artisan de la déchéance de ce pays tout en étant "le premier bénéficiaire et le principal donneur d'ordre". Et à la différence de Nicolas Sarkozy, ce n'est pas sur un seul cas qu'il faudra le juger, mais sur tous ceux qui ont été sous sa responsabilité pendant 5 ans.