En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

ça vient d'être publié
light > Justice
Et golouglouglou
Pernod Ricard : des employés dénoncent une culture de la consommation de l'alcool
il y a 7 heures 10 min
light > Culture
Jackpot !
Gros succès pour le Joker qui dépasse le milliard de dollars de recette
il y a 9 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Civilizations" de Laurent Binet : Suite et fin des prix littéraires 2019 chroniqués ici : le Prix de l'Académie française, qu récompense ce conte philosophique où les Incas envahissent l’Europe

il y a 9 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sans la liberté" de François Sureau : La liberté a déjà disparu

il y a 10 heures 25 min
pépite vidéo > Politique
Bougeotte
Edouard Philippe assure que sa volonté de transformer le pays reste "intacte"
il y a 11 heures 47 min
décryptage > Economie
Combat profond

Huile de palme : comment le gouvernement profond combat l’écologie

il y a 12 heures 32 min
décryptage > Economie
Choc

Ce choc de gestion de l’Etat sans lequel la crise ouverte par les Gilets jaunes ne se refermera pas

il y a 12 heures 46 min
pépites > Politique
Réformons !
Edouard Philippe : la "volonté de "transformer" la France reste intacte dans les rangs de l'exécutif
il y a 13 heures 2 sec
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Risques de piratages : ces 146 failles pré-installées sur les smartphones Android
il y a 14 heures 8 min
décryptage > Société
Gilets Jaunes

Violence des casseurs, erreurs de maintien de l’ordre : pourquoi nous devons réapprendre la gestion démocratique des foules

il y a 14 heures 38 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 17 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 7 heures 52 min
pépites > Société
A toute vitesse ?
Rouen : l'usine Lubrizol pourrait reprendre partiellement son activité avant la fin de l'année
il y a 9 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "La dernière bande" : Un texte exigeant mis à la portée de tous les cœurs par un immense comédien

il y a 10 heures 10 min
décryptage > Economie
Grande fierté

L’Italie n’a pas inventé les pâtes, mais a su préserver sa sauce bien mieux que la France. Connaissez-vous vraiment l’Italie ?

il y a 10 heures 28 min
pépites > Faits divers
Drame
Toulouse : un pont s’effondre, un mort et cinq blessés
il y a 11 heures 50 min
décryptage > Economie
"Impeachable" or not "impeachable" ?

Etats-Unis : pour les marchés financiers, Donald Trump n’est pas « impeachable »

il y a 12 heures 39 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Quand le parti conservateur britannique redevient un parti de droite

il y a 12 heures 54 min
décryptage > Société
Bad choice ?

Pourquoi nous devrions arrêter de parler de temps d’écran pour nos enfants

il y a 13 heures 51 min
décryptage > Economie
Discret abus d’optimisme ?

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

il y a 14 heures 29 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Peur de la science et règne de l’émotionnel : les deux mamelles de la panne du progrès

il y a 16 heures 55 min
© Reuters
© Reuters
Attrapés

Calais : un réseau de passeurs, dont des Français, démantelé

Publié le 26 août 2016
Quatre personnes dont trois Français, ont été interpellées, soupçonnées par la Police aux frontières d'avoir participé au transit de migrants de Calais vers le Royaume-Uni.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quatre personnes dont trois Français, ont été interpellées, soupçonnées par la Police aux frontières d'avoir participé au transit de migrants de Calais vers le Royaume-Uni.

Ce vendredi 26 août, la Police aux frontières (PAF) a annoncé qu'elle avait démantelé mi-août un réseau de quatre passeurs, trois Français originaires de Boulogne-sur-Mer et de Calais et un Iranien. Ils sont tous âgés de 23 à 44 ans et sont soupçonnés d'avoir fait transiter des migrants au Royaume-Uni, depuis le Pas-de-Calais.  Parmi ces personnes figure un couple français, écroué le 22 août par le procureur de Boulogne-sur-Mer. Alors qu'ils cachaient un réfugié dans le coffre d'une voiture particulière, ils ont été pris en flagrant délit. Les policiers ont également récupéré auprès d'eux une somme de 18 720 euros en liquide. 

"Une véritable filière organisée"

La PAF a mené une filature téléphonique auprès de ces passeurs présumés et a réussi à leur attribuer plusieurs tentatives de passages de migrants, par voie terrestre ou maritime. "Selon nos éléments, ils sont derrière le passage d'une embarcation de six migrants arrêtée en juin aux larges des côtes de Calais, puis d'une autre avec trois occupants à bord mais aussi de trois individus cachés dans des coffres de voiture", a précisé le service.  

"Cela prouve qu'il s'agit d'une véritable filière organisée et non de personnes qui opèrent de manière occasionnelle". La PAF affirme que ces passeurs achetaient des "petites embarcations", notamment pneumatiques, qu'ils fournissaient aux migrants contre rémunération.

Phénomène "encore marginal"

Par ailleurs, le service estime que ce phénomène est "encore marginal" à cause des prix "très élevés" demandés par les passeurs et la difficulté de traverser la Manche, détroit réputé comme l'un des plus dangereux au monde par ses forts courants et son importante fréquentation.

Depuis le début de l'année, 28 filières d'immigration illégale vers le Royaume-Uni ont été démantelées et 560 passeurs interpellés. Au bout de six mois, ce chiffre est déjà en augmentation par rapport à l'année précédente: 18 filières avaient été démantelées et 738 passeurs arrêtés en 2015, selon la préfecture du Pas-de-Calais.

 
Vu sur : Lu sur L'Express
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 27/08/2016 - 21:17
La frontière de l'Angleterre sera en Angleterre...
lorsque le Front National aura rendu son pouvoir au peuple. Et les anglais se débrouilleront avec leur merde importée par leurs très bêtes pompes aspirantes gauchistes. Et si les Anglais veulent les renvoyer en Érythrée, ou Somalie, ou autre pays de misère socialiste, alors, ils leurs paieront le billet d'avion de retour... Nous nettoierons Calais de sa chienlit croissante et la Ripoublicaine Natacha Bouchart, qui croyait autrefois que l'immigration était une chance pour la France ( benête, va!), nous baisera les mains de reconnaissance...peut-être même prendra-t-elle sa carte du FN, par dépit de s'être autant trompée...