En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Radicalisation

Des professeurs fichés "S" ont été suspendus, admet Najat Vallaud-Belkacem

Publié le 25 août 2016
Sans donner de détails, l'entourage de la ministre évoque "quelques cas" sous le coup d’une procédure disciplinaire.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sans donner de détails, l'entourage de la ministre évoque "quelques cas" sous le coup d’une procédure disciplinaire.

Une information pas franchement rassurante pour les parents. Ce jeudi, Najat Vallaud-Belkacem a admis à l’antenne d’Europe 1 que certains professeurs étaient fichés S. Elle a d'abord assuré que les enseignants fichés S signalés par le ministère de l’Intérieur pour des faits tangibles font l’objet d'une "suspension immédiate et d’une procédure disciplinaire" en vue d’une exclusion de l’Education nationale.

La ministre de l’Education nationale a affirmé que les procédures de sécurité entre son ministère et la place Beauvau s’étaient beaucoup améliorées depuis les attentats de janvier 2015. "Les informations nous sont automatiquement transmises par le ministère de l’Intérieur. Notre réponse est simple : suspension immédiate et procédure disciplinaire engagée en vue d’une exclusion définitive".

Najat Vallaud-Belkacem n'a pas donné de détails, indiquant simplement que "c’est arrivé". Son entourage évoque "quelques cas" sous le coup d’une procédure disciplinaire. Pour la ministre, les élèves et personnels "sont représentatifs de l’ensemble de la société et il ne faut donc pas s’étonner" de trouver des personnes en voie de radicalisation également parmi eux", a noté la ministre. Avant de conclure : "Même si cela va heureusement mieux dans l’Education nationale car on a affaire à des gens a priori plus éclairés".

Najat Vallaud-Belkacem a rappelé qu'environ 600 signalements d'élèves soupçonnés de radicalisation avait été recensés de la rentrée 2015 au printemps 2016. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une suggestion pour Greta Thunberg : et si pour sauver la planète, on guillotinait les riches ?

02.

Carlos Ghosn : enfin un ami, Francis Ford Coppola !

03.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Les épargnants français, bipolaires ?

06.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

07.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

05.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 26/08/2016 - 04:57
"Suspendus"...suspendus à quoi?
Ils ont été suspendus à quoi, les fichés S de la ré-education nationale-socialiste? Solde-sans-congés par l'état PS? des terroristes potentiels, payés par nos impôts, mais inutilisables par l'UE, pour cause d'erreur d'aiguillage?...la gabegie continue...En pire!
lafronde
- 26/08/2016 - 01:04
Nos enfants seront-ils en sécurité à l'école ?
L'attaque d'un école, (ou pire plusieurs simultanément) ne doit pas être impensable, puisque c'est déjà arrivé de par le Monde, et en 2012 à Toulouse. Peut-on vraiment faire confiance à l'Education nationale pour repérer les individus radicalisés, possible djihadistes ? Au niveau de l'établissement scolaire sans doute, mais la hiérarchie de l'EN est une bureaucratie courtelinesque. Enfin l'école nécessite du personnel péri-scolaire dépendant de la Mairie, et qui doit être de confiance. Pour chaque école, trois responsables : Education, Intérieur, et Maire,avec pour les Ministères une longue chaine hiérarchique. Arriveront-ils à coopérer ? S'il y a une faille, les citoyens pourraient exiger de rapatrier école et commissariat sous l'autorité du Maire, seul mandataire des administrés dans cette boucle.
Alain Proviste
- 25/08/2016 - 20:51
LA VITESSE DU DELITEMENT...
...est impressionnante depuis quelques années. Il y a quand même des constantes comme la prétention sans borne de l'EducNat', pas franchement justifiée par ses résultats (réf. à la phrase sur les "gens a priori plus éclairés" bien sûr).