En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Hamon-Montebourg gauche Atlantico.fr
Lancé

Présidentielle 2017 : les propositions du candidat Montebourg

Publié le 22 août 2016
L'ancien ministre est officiellement candidat à l'élection présidentielle.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien ministre est officiellement candidat à l'élection présidentielle.

Il faisait durer le suspense depuis plusieurs mois, jurait qu'il hésitait réellement à se lancer dans l'arène, mais l'ancien ministre du Redressement productif a décidé d'annoncer sa candidature à l'élection présidentielle, deux jours après l'annonce de la participation de Benoit Hamon, seul véritable rival à gauche pour le moment, à la primaire. Mais Arnaud Montebourg veut se démarquer en proposant un "projet socialiste mais pas seulement." Voici les 5 propositions à retenir du candidat Montebourg.

Redonner du pouvoir d'achat : Arnaud Montebourg souhaite l'annulation progressive, pour les classe populaires mais aussi pour les classes moyennes, des augmentations d'impôts décidées depuis 2011.

Relancer le service militaire : Une proposition iconoclaste à gauche. Il le souhaite "civil et militaire, égalitaire et universel (…) obligatoire pour une durée de six mois".

Changer les institutions : Grand chamboulement démocratique en vue. Lui qui souhaitait une VIème République réclame le retour du septennat, le passage de  577 députés à 350, dont 50 élus à la proportionnelle intégrale et un Sénat réduit à 200 personnes dont la moitié tirée au sort.

Outrepasser les institutions européennes : Opposant à la rigueur, Arnaud Montebourg espère, comme beaucoup d'autres faire plier Bruxelles, en obtenant "un mandat non négociable, inflexible et irréfragable de dépassement des traités dans l’intérêt général européen et dans l’intérêt national de la France". Cela concerne notamment la règle du déficit.

Soutien total aux PME Made in France : C'est définitivement son crédo. L'ancien ministre veut du patriotisme notamment en suspendant la directive des travailleurs détachés mais aussi en donnant, pendant 8 ans, 80% des marchés publics aux PME françaises. Deux propositions contraires aux traités européens. "Si la commission européenne prend des mesures de sanctions contre la France, nous paierons les amendes" a répondu Arnaud Montebourg.

Vu sur : Lu sur l'Obs
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

02.

Anorexie : une nouvelle étude montre que les causes ne sont pas seulement psychologiques

03.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

04.

Finale de la CAN : 48% des Français pensent qu'il est normal pour des personnes d'origine algérienne de manifester leur joie et leur attachement à leur pays lors des victoires de l'Algérie en football

05.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

06.

Quand Benjamin Griveaux crie tout haut ce que Benjamin Griveaux pense tout bas : "fils de pute", "abrutis"

07.

Le pape François a transmis un message "très touchant" à Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 22/08/2016 - 11:00
Rien de socialiste dans ce projet!
seulement un mauvais copié-coller du programme du Front National, sans avoir le courage d'aller aussi loin. Pourquoi faire les choses à moitié, Montebourg? À quoi bon réduire le Sénat à 200 Sénateurs, si c'est pour ne leur donner toujours aucun poids, excepté l'allongement des délais de préparation de lois et leur désincarnation? À quoi bon élire 50 députés à la proportionnelle, si vous reconnaissez que c'est l'avenir de la démocratie? Autant le faire pour tous...à quoi bon "outrepasser l'UE" si vous condamnez la France à rester dans l'UE et dans l'inepte Euro, source de toute désindustrialisation, à subir les injonctions et les blâmes de la cour d'injustice europeiste, les incompétences des technocrates, le mondialisme Goldmann-Sachs de ses dirigeants? Le service militaire? Pas plus socialiste que le reste! Oui, il faut refaire un service militaire majoritairement pour les hommes (les femmes, ce n'est pas leur qualité de faire le coup de feu! Plutôt l'intendance) et non pas bêtement égalitariste! Ah, les impôts socialistes et sarkozystes...évidemment qu'il faut les annuler! Mais pas en relançant le déficit budgétaire à 5 ou 6%, mais par des économies sur les aides aux étrangers...