En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

04.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

05.

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

06.

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

07.

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

01.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

02.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
(Petite) guerre ?

Sites miroir : la guerre (sans espoir) du gouvernement contre l’internet français continu

il y a 2 heures 24 min
décryptage > Economie
Fibre sociale ?

Boris Johnson, l’homme qui voulait rendre une fibre sociale aux Conservateurs

il y a 2 heures 33 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
IA : pourquoi nous devrions songer à restreindre sérieusement les techniques de détection des émotions
il y a 3 heures 10 min
décryptage > Politique
Toxique ?

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

il y a 3 heures 35 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

il y a 3 heures 39 min
light > Justice
Triste nouvelle
Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin
il y a 6 heures 43 min
pépite vidéo > France
Emotion
Clémence Botino, Miss Guadeloupe, a été élue Miss France 2020
il y a 8 heures 17 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

La Silicon Valley chinoise : Shenzhen, la ville d'adoption de Huaweï, véritable atout pour l'innovation, la stratégie et le rayonnement mondial de l'entreprise

il y a 11 heures 33 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

La clé de la réussite pour une stratégie efficace face à la radicalisation : la nécessité de lutter contre la source du recrutement djihadiste

il y a 12 heures 37 min
décryptage > Politique
Et maintenant le "Jewxit" !

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

il y a 20 heures 45 min
décryptage > Media
On va où là ?

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

il y a 2 heures 29 min
décryptage > Economie
Bonne année !

Jerome Powell à la Fed et Christine Lagarde à la BCE nous souhaitent une bonne année 2020. Et voilà comment ils comptent nous la garantir

il y a 2 heures 37 min
décryptage > Santé
App santé

Grève : si vous marchez jusqu’au bureau, attention, vous pourriez devenir addicts au sport

il y a 3 heures 19 min
décryptage > Politique
A court ou long terme ?

Grèves : la semaine du tournant sur les retraites ?

il y a 3 heures 38 min
pépites > Défense
"Bring the soldiers back home"
Les Etats-Unis s’apprêteraient à retirer 4.000 soldats d'Afghanistan
il y a 6 heures 7 min
light > Culture
Actrice mythique
Disparition d’Anna Karina, l’icône de la Nouvelle Vague, à l’âge de 79 ans
il y a 7 heures 20 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Mars : de la glace détectée à 2,5 cm seulement sous la surface ; Science décalée : on boit plus d’alcool dans les pays froids et sombres
il y a 9 heures 10 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

La délicate question des terroristes étrangers et de leurs nationalités

il y a 12 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Si je t'oublie" de Morgan Sportès : le captif amoureux

il y a 20 heures 13 min
décryptage > France
Wiki Agri

Le Sénat se penche (enfin) sur le suicide des agriculteurs

il y a 21 heures 10 min
© Reuters
© Reuters
Quand on marche sur des œufs, mieux vaut le savoir

Affaire Kerviel : Sapin recrute un ancien de la Société Générale

Publié le 16 août 2016
Le ministre des Finances, Michel Sapin a décidé de nommer Thierry Aulagnon, un ancien haut dirigeant de la Société Générale, au poste de directeur de cabinet, quelques semaines avant une décision de justice très attendue dans l'affaire Kerviel.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ministre des Finances, Michel Sapin a décidé de nommer Thierry Aulagnon, un ancien haut dirigeant de la Société Générale, au poste de directeur de cabinet, quelques semaines avant une décision de justice très attendue dans l'affaire Kerviel.

Pour éviter tout conflit d'intérêt lié à l'affaire Kerviel, Michel Sapin a pris moult précautions pour recruter à un poste stratégique un ancien haut dirigeant de la Société Générale. Le ministre des Finances avait ainsi consulté la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) avant de nommer Thierry Aulagnon au poste très stratégique de directeur de cabinet, que ce dernier occupe depuis le 3 août.

Selon l'AFP, le ministre des Finances a aussi écrit à ses collaborateurs en leur demandant de court-circuiter le nouveau directeur de cabinet pour toute question relative à la Société Générale. De 1992 à 1993, Thierry Aulagnon avait déjà été directeur de cabinet de Michel Sapin, alors ministre de l'Économie et des Finances, avant de travailler dans le secteur financier. Ce sexagénaire a ainsi été directeur général de l'assureur Gan puis haut dirigeant à la Société Générale, avant de prendre sa retraite en 2015. Cependant, Michel Sapin pourrait bientôt devoir se confronter au géant bancaire dans le cadre de l'affaire Kerviel.

En effet, en vertu d'une disposition fiscale réservée aux entreprises victimes de fraude, la Société générale avait bénéficié d'un bonus d'environ 2,2 milliards d'euros, compensant en partie la perte de 4,9 milliards d'euros imputée en janvier 2008 aux agissements frauduleux de l'ex-trader. Or ce bonus pourrait être remis en cause par une décision de la cour d'appel de Versailles, attendue le 23 septembre, et concernant les dommages et intérêts réclamés au civil à Jérôme Kerviel, déjà condamné au pénal. Michel Sapin lui-même a fait savoir que si la justice épinglait à cette occasion des défaillances de la banque, il faudrait peut-être "reconsidérer" ce crédit d'impôt controversé.

Extrême prudence de Bercy

Dans ces conditions, "afin de prévenir tout risque de conflit d'intérêt ou toute interrogation sur de possibles conflits d'intérêts" de Thierry Aulagnon, le ministre a donc adressé une série de consignes à ses collaborateurs les plus proches.

Dans sa lettre datée du 27 juillet, Michel Sapin les invite à ignorer Thierry Aulagnon "pour l'ensemble des questions (concernant) la Société Générale, Thalès, BPCE et Air-France-KLM et (les) sociétés 'We share bond' et 'MAB Finances". Ils devront s'adresser uniquement à deux autres responsables du cabinet. "Je vous remercie d'en tenir compte également dans l'adressage des notes", écrit Michel Sapin, en invitant ses collaborateurs à respecter "strictement" ces consignes.

Vu sur : Lu sur BFMTV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

04.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

05.

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

06.

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

07.

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

01.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

02.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lexxis
- 17/08/2016 - 07:36
@VIANDAPNEU: UN SCANDALE PEUT EN CACHER UN AUTRE
Ne pensez-vous pas qu'à l'aune des échecs accumulés et des dommages que cette prestigieuse école a causés au pays, le "quand même fait l'ENA" est sans doute de trop?

Par ailleurs, c'est toujours un mystère pour beaucoup de fiscalistes de savoir comment l'Administration fiscale d'ordinaire plus sourcilleuse et les magistrats de l'ordre judiciaire généralement plus circonspects ont pu gober la déduction de ses résultats par la SG de la perte due à son défaut de surveillance (version "soft"!) en transférant sur les autres contribuables une charge indue de 1,6 milliard d'euros. Sauf erreur, en charge du dossier à l'époque, Madame Lagarde a peut-être des éléments à fournir que nous ne connaissons pas?
viandapneu
- 17/08/2016 - 00:26
la légende de la photo est
la légende de la photo est inadaptée : il a plutôt l'air de recracher un morceau de saucisse un peu trop chaud !! au passage, quand on voit, et surtout quand on écoute Michel Sapin, on mesure le niveau de l'échec du système français de sélection universitaire, parce que ce type a quand même fait l'ENA !! c'est grave !!
Vincennes
- 17/08/2016 - 00:11
Avec SAPIN et son pote tout est FLOU car, comment comprendre
également, l’étrange empressement de SAPIN à vouloir vendre le château de GRIGNON ? car, un article rajouté discrètement dans le projet de loi Sapin 2 permet à l'Etat de céder TRES APIDEMENT cette superbe bâtisse des Yvelines et, il se murmure que le futur acquéreur pourrait bien être l'émir du Qatar, Tamim al-Thani, Propriétaire du PARIS ST GERMAIN qui s’est rendu sur place à plusieurs reprises !!!!! qu'est ce que ça cache encore !!!!!
ENCORE 8 MOIS avec cette clique