En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

02.

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

03.

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

04.

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

05.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

06.

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

07.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

06.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Santé
Que contient l'accord du Ségur de la Santé signé aujourd'hui ?
il y a 8 min 14 sec
light > France
After Party
Les participants de la rave-party dans la Nièvre pourront aller se faire dépister gratuitement
il y a 1 heure 39 min
pépites > Economie
Tax-free
83 millionaires réclament plus de taxes pour lutter contre la crise du coronavirus
il y a 3 heures 47 min
décryptage > International
Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

De sommets en sommets : un même constat d’indéniables résultats opérationnels mais inachevés et perturbés par l’absence de cohésion politique

il y a 5 heures 34 min
décryptage > Culture
Disraeli Scanner

La vérité nous rendra la liberté

il y a 6 heures 1 min
décryptage > Politique
La menace droite

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

il y a 6 heures 53 min
décryptage > Politique
La voie du nord

Cette autre France qu’entend incarner Xavier Bertrand pour ne pas se laisser asphyxier par Emmanuel Macron

il y a 7 heures 36 min
light > Religion
Religion
Transformation de Sainte-Sophie : le pape François se dit "très affligé"
il y a 16 heures 43 min
pépite vidéo > Culture
Indignation sur les réseaux sociaux
Relâchement ? : des milliers de personnes réunies pour le concert du DJ The Avener à Nice
il y a 17 heures 58 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

il y a 1 jour 1 heure
light > Insolite
Bal mortel au Texas
Invité à une "Covid party", un trentenaire meurt du virus
il y a 55 min 33 sec
pépites > France
Le retour du masque
Jean Castex : le port du masque dans les lieux clos est "à l'étude"
il y a 2 heures 3 min
pépite vidéo > Europe
Sur le fil du rasoir
Pologne : Le conservateur Andrzej Duda réélu président de justesse
il y a 4 heures 38 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La seule chose à relocaliser d’urgence ? C’est une intelligence de la proximité

il y a 5 heures 46 min
décryptage > Consommation
"Végécovid"

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

il y a 6 heures 17 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

il y a 7 heures 19 min
décryptage > Politique
Pour une meilleure action publique

Plan de relance : ces erreurs de la stratégie gouvernementale qui risquent de nous coûter cher

il y a 7 heures 47 min
pépites > France
Sentiment d'abandon
Carlos Ghosn critique l’attitude de la France et estime avoir été "abandonné"
il y a 17 heures 11 min
pépite vidéo > Santé
Geste symbolique
Coronavirus : Donald Trump porte un masque en public pour la première fois
il y a 18 heures 27 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : la démocratie à l’épreuve du coronavirus

il y a 1 jour 2 heures
© Reuters
© Reuters
Tout est dans le timing

Primaire de la droite et du centre : comment le "chef de guerre" Sarkozy veut passer devant ses concurrents Juppé et Fillon

Publié le 03 août 2016
L'ancien chef de l'Etat interviendra au campus des Jeunes Républicains les 27 et 28 août prochain, jours de rentrée politique pour ses rivaux.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien chef de l'Etat interviendra au campus des Jeunes Républicains les 27 et 28 août prochain, jours de rentrée politique pour ses rivaux.

Pas encore officiellement candidat à la primaire, Nicolas Sarkozy est pourtant déjà bien décidé à prendre une longueur d'avance sur ses rivaux. Alors que le campus national des Jeunes Républicains devait se dérouler à Marseille le 3 septembre, la date a été avancée, selon des informations du Parisien. L'évènement se tiendra en effet au Touquet (Pas-de-Calais) les 27 et 28 août.

"Nous sommes contraints d'annuler le rendez-vous de Marseille pour des raisons de sécurité, on ne veut prendre aucun risque", a justifié le patron des Jeunes Républicains et proche de Sarkozy, Geoffrey Carvalhinho. "Un campus régional devait justement se tenir au Touquet, il est apparu tout naturel de s'y rabattre. Laurent Wauquiez, Eric Woerth et Xavier Bertrand ont d'ailleurs confirmé leur présence".

Juppé et Fillon, hors jeu?

Une date qui change beaucoup de chose. A ce moment-là, Nicolas Sarkozy devrait avoir revêtu son costume de candidat à l'investiture du parti en vue de 2017. Et il devrait avoir le champ libre pour imposer ses idées et marquer les esprits, car le timing de ce week-end n'arrange pas du tout les deux principaux rivaux de l'ancien chef de l'Etat. Alain Juppé a ainsi prévu de faire sa rentrée politique à Chatou (Yvelines) le samedi, tandis que François Fillon fera la sienne à Sablé-sur-Sarthe (Sarthe) le dimanche.

Le changement de planning a même été qualifié de "profondément scandaleux" par le patron des Jeunes avec Juppé, Matthieu Ellerbach. Même si Geoffrey Carvalhinho a déclaré (sans rire) que "ce n'est absolument pas partisan. François Fillon peut tout à fait venir samedi, comme Juppé dimanche".

En tous cas, le parti a mis les petits plats dans les grands pour proposer un spectacle à la hauteur. Une enveloppe de 100 000 € a été débloquée pour son organisation, quand l'année dernière le parti n'avait participé qu'à hauteur de 15 000 € au coût global du rassemblement, estimé à 50 000 €.

Par ailleurs, Le Figaro rapporte que Nicolas Sarkozy compte sur son image d'homme à poigne et sur son passé de "chef de guerre" pour gagner cette primaire

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
essentimo
- 04/08/2016 - 12:35
Dans les moments difficiles
en général et la guerre en particulier, il a toujours fallu un chef ! Et, à moins que vous considériez que Hollande a le profil, qui d'autre ?
N. Sarkozy aura appris à ne pas se laisser influencer par les tièdes qui voudront le freiner, et par l'opposition qui n'aura de cesse de le critiquer.
clint
- 03/08/2016 - 20:47
Au moins un candidat à la hauteur !
Merci aux autres d'avoir fait la claque en s'engageant bien avant !!!
Vincennes
- 03/08/2016 - 19:55
@Ganesha.......facile d'affirmer qu'il n'a rien fait !!!
en quoi n'a t'il rien fait ?? expliquez donc svp car il n'est pas difficile de constater que depuis C.Hebdo en Janvier 2015 aux attentats de Nice le 14/7/2016 soit 1 an 1/2....... le POINT a mentionné 240 victimes !!!