En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant d’Emmanuel Macron

05.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

07.

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 37 min 8 sec
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 2 heures 12 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant d’Emmanuel Macron

il y a 2 heures 36 min
décryptage > Santé
Directives et recommandations sanitaires

Mesures contre la propagation du Coronavirus : derrières les déclarations publiques, la pagaille sur le terrain ?

il y a 3 heures 25 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 4 heures 53 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 14 heures 18 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 15 heures 33 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 17 heures 4 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 19 heures 57 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 22 heures 8 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 1 heure 52 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 2 heures 20 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
Comment poser la question du séparatisme islamiste en France ?
il y a 2 heures 47 min
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 3 heures 51 min
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 5 heures 19 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 14 heures 51 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 16 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 19 heures 48 min
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 21 heures 26 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 1 jour 14 min
© Reuters
Atlantico.fr promenade des Anglais Nice attentat 14 juillet 2016
© Reuters
Atlantico.fr promenade des Anglais Nice attentat 14 juillet 2016
Tournant

Attentat de Nice : des témoignages soutiennent la version de la policière municipale

Publié le 28 juillet 2016
Sandra Bertin, chargée de la vidéosurveillance, accuse le ministère de l'Intérieur de "harcèlement" dans la rédaction de son rapport.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sandra Bertin, chargée de la vidéosurveillance, accuse le ministère de l'Intérieur de "harcèlement" dans la rédaction de son rapport.

C'est une véritable bataille qui s'organise entre le ministère de l'Intérieur et la policière municipale Sandra Bertin (qui est aussi syndiquée et ouvertement hostile au gouvernement). Nouvelle révélation du Monde : les témoignages de ses collègues, transmis à la justice, corroborent la version de la jeune femme. "Je l’ai entendue dire “je ne mettrai pas ce que je n’ai pas vu aux écrans”" explique ainsi l'un d'eux.

Un autre affirme : "Le 15 juillet vers 15 h 30, je me trouvais en salle vidéo avec notre responsable, Sandra Bertin, lorsque son adjoint vient la chercher en salle vidéo, en lui disant qu’un commissaire de police venait la voir et qu’il était envoyé par le cabinet du ministère de l’intérieur." Ce fameux commissaire, remplacé par la suite par un commandant, aurait relayé les ordres, par téléphone. La personne au bout du fil est "une commissaire de l’état-major de la direction centrale de la sécurité publique à Paris, l’une des directions centrales de la police nationale." En théorie, ces intervenants étaient envoyés par la direction de la police nationale et n'appartenaient donc pas au cabinet du ministre même si le lien hiérarchique est évident. "J’ai rapidement compris qu’il y avait divergence d’opinion sur la façon de rédiger le document" explique un employé municipal.

La commissaire souhaite faire apparaitre dans le rapport la présence de la police nationale sur deux points de la promenade des Anglais, Sandra Bertin s'y refuse car elle ne les voit pas sur ses vidéos. "La police nationale était peut-être là, mais elle ne m'est pas apparue sur les vidéos" précisait-elle au JDD. L'Inspection générale du travail, ce mercredi, a d'ailleurs soutenu qu'il y avait "64 agents de la police nationale sur la promenade des Anglais."

Toujours selon Le Monde, il existe deux raisons pour lesquelles Sandra Bertin n'a pu voir les effectifs de la police nationale. "D’abord, à partir du moment où l’alerte est donnée, les caméras se mettent à suivre la progression du camion. Or celle-ci s’effectue sur le trottoir dès après son arrivée sur la promenade par la rue Fabron, au niveau de l’hôpital Lenval. Pour cette raison, les images exploitées par Mme Bertin ne montrent pas les dispositifs policiers qui, eux, sont installés sur la chaussée."

Surtout, "des policiers nationaux ont bien tenu des points de barrage dans la journée du 14 juillet mais, quand Mohamed Lahouaiej Bouhlel fonce sur la foule, ce sont des policiers municipaux qui sont présents." La note, réalisée par la commissaire, qui stipule la présence de ces barrages d'agents de la police nationale est donc erronée. Reste à savoir si le ministère de l'Intérieur en avait sciemment conscience. 

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant d’Emmanuel Macron

05.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

07.

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
mymi
- 29/07/2016 - 08:41
L'attentat sur le prêtre
Arrange bien les affaires de Cazeneuve car le focus étant porté sur St Étienne de Rouvray, plus personne ne parle de ce mensonge d'Etat. Hâte du retour de la droite, laquelle, j'espère aura les C... d'assigner tout ce petit monde pervers, menteurs, manipulateurs, destructeurs de notre Nation devant les tribunaux.
spotter
- 29/07/2016 - 08:25
@leucate
Merci pour les explications techniques concernant les armes de poing. Ma phrase sur les armes des nationalistes était forcée, j'en étais convaincu en l'écrivant. Mais dans un effectif de 64 policiers nationaux,lors d'un rassemblement, il est possible que plusieurs d'entre eux soient dotés d'armes plus lourdes ( A tout point de vue ).
Leucate
- 29/07/2016 - 03:23
@martin-vogel - savoir raison garder
""Caseneuve qui a de la parenté en Corse pouvait constater lors de ses passages sur l'île qu'il y a des armes plus puissantes chez les nationalistes. Ne pas donner les mêmes à ses policiers laisse songeur pour ne pas dire plus."""

Les policiers en service normal sont dotés d'armes de poing, celles que je vous ai détaillées. Les armes de poing de ce calibre très puissant sont faciles à porter au ceinturon, elles ne gênent pas les mouvements et peuvent être utilisées par n'importe qui. Leur puissance d'arrêt est importante. Bien sur il y a plus gros, comme le 44 Magnum, l'arme de "l'inspecteur Harry" (dirty Harry) mais il faut être capable de maîtriser ce petit canon. Et enfin au sommet, il y a le Ruger 454 Alaskan ou le S&W 500 magnum deux monstres, mais ce n'est valable que si vous êtes confronté à un grizzly de 250 à 350 kg qui vous embête dans votre jardin. Qu'il s'agisse du 44 magnum, du 454 ou du 500, c'est du costaud et du lourd au deux sens du terme, pas pratique donc pour des gens qui vont faire des heures de service à se trimballer ce machin.