En direct
Best of
Best of du 8 au 14 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Charlotte Casiraghi & Dimitri, Laure Manaudou & Jérémy attendent leurs 2èmes enfants, Benjamin Castaldi son 4e; Sean Penn fait un mariage à la Lavoine, Vitaa flambe, Jenifer Lawrence fait des pertes; Bradley Cooper et l’ex de Ben Affleck sont très amis

02.

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

03.

Mais qu’est-ce que les Turcs font dans l’OTAN ? Et s’ils y sont qu’y faisons-nous encore ?

04.

Ces 40% de contaminés asymptomatiques qui pourraient être la clé contre la Covid-19

05.

Ce moustique qui pourrait accroître la dengue, le zika et le chikungunya en France

06.

Comment Facebook et les géants de la Silicon Valley nous manipulent pour que nous leur abandonnions toujours plus de données privées

07.

La haine de l'Occident : des BLM à la Turquie néo-ottomane d'Erdogan, entretien avec Pierre Rehov

01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

03.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

04.

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

02.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

03.

Alerte à la pseudo justice sociale : cette culture de l’excuse qui (co)produit la violence qui nous envahit

04.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

05.

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

06.

Le Liban sous mandat français ? Peut-être, mais est-on sûr que Macron soit de taille ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Religion
Célébrations
15 août : à Lourdes, une messe de l’Assomption en petit comité
il y a 25 min 5 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Lectures d'été" : "Là où chantent les écrevisses", une enquête policière envoûtante à lire absolument.

il y a 2 heures 14 min
pépite vidéo > Sport
Historique
Ligue des champions : revivez les 10 (!) buts du match où le Bayern Munich a humilié Barcelone
il y a 3 heures 59 min
décryptage > Santé
Vecteur

Ce moustique qui pourrait accroître la dengue, le zika et le chikungunya en France

il y a 4 heures 40 min
décryptage > Santé
Mode inutile

L’eau de coco : impact positif zéro sur votre santé

il y a 5 heures 20 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Charlotte Casiraghi & Dimitri, Laure Manaudou & Jérémy attendent leurs 2èmes enfants, Benjamin Castaldi son 4e; Sean Penn fait un mariage à la Lavoine, Vitaa flambe, Jenifer Lawrence fait des pertes; Bradley Cooper et l’ex de Ben Affleck sont très amis
il y a 5 heures 40 min
décryptage > International
Bruit de vagues en Méditerranée

Mais qu’est-ce que les Turcs font dans l’OTAN ? Et s’ils y sont qu’y faisons-nous encore ?

il y a 5 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "A crier dans les ruines" d'Alexandra Koszelyk, un roman féerique et gracieux sur Tchernobyl

il y a 19 heures 33 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
La haine de l'Occident : des BLM à la Turquie néo-ottomane d'Erdogan, entretien avec Pierre Rehov
il y a 21 heures 40 min
pépites > International
Vague de critiques
L'Autorité palestinienne, l’Iran et la Turquie rejettent l'accord entre Israël et les Emirats arabes unis
il y a 1 jour 9 min
pépites > Santé
Au bal masqué ohé ohé
Le Haut conseil de santé publique recommande le port du masque dans tous les lieux clos collectifs
il y a 54 min 19 sec
décryptage > International
Nuances

Trump président impulsif, incendiaire... mais souvent efficace ?

il y a 2 heures 49 min
pépite vidéo > International
Tendresse
Beyrouth : une association réunit les victimes de l'explosion avec leurs animaux de compagnie
il y a 4 heures 15 min
décryptage > Santé
Avec modération

L’abus de yoga serait-il mauvais pour la santé ?

il y a 5 heures 15 min
décryptage > Histoire
Mémoires d'outre-tombe

Série de l'été : les femmes qui ont changé l'Histoire. Aujourd’hui, Charlotte Corday

il y a 5 heures 27 min
décryptage > High-tech
Big Brother

Comment Facebook et les géants de la Silicon Valley nous manipulent pour que nous leur abandonnions toujours plus de données privées

il y a 5 heures 48 min
light > Religion
Contexte particulier
Pèlerinage du 15 août à Lourdes : des milliers de pèlerins sont attendus, le masque sera obligatoire
il y a 18 heures 52 min
pépite vidéo > France
Vive émotion
Retrouvez l’hommage de Jean Castex aux six humanitaires français tués au Niger
il y a 21 heures 8 min
pépites > International
Noms d'oiseaux
La Turquie accuse la France de se comporter "comme un caïd" en Méditerranée
il y a 22 heures 20 min
pépites > Politique
Couple franco-allemand
Emmanuel Macron va recevoir Angela Merkel au Fort de Brégançon le 20 août prochain
il y a 1 jour 53 min
© capture d'écran Business Insider
© capture d'écran Business Insider
Réforme

Taxi : le projet de rachat des licences bat de l'aile

Publié le 08 juillet 2016
A peine présenté, le projet du gouvernement de créer un fonds de garantie pour racheter aux taxis leur licence est déjà boycotté.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A peine présenté, le projet du gouvernement de créer un fonds de garantie pour racheter aux taxis leur licence est déjà boycotté.

Jeudi soir, le secrétaire d’Etat aux Transports, Alain Vidalies a présenté aux représentants des chauffeurs de taxi le projet de créer un fonds de garantie pour racheter leur licence. Ce «fonds de garantie» permettrait aux taxis ayant racheté leur licence à un collègue de mettre fin à leur activité en récupérant leur mise initiale dans la limite de 200 000 euros maximum. Les licences rachetées par l’État seraient retirées du marché et remplacées par des licences incessibles délivrées par les préfectures de police. Cette solution aiderait les taxis s’étant endettés pour acheter ce document et qui s’inquiètent de la dévalorisation de leur autorisation de stationnement (ADS, leur donnant le monopole de la maraude) et de la perte de chiffre d’affaires depuis l’arrivée des VTC, de rembourser leur investissement. Et pour ceux qui souhaitent partir en retraite et qui ont investi dans leur licence en vue de récupérer un capital pour leurs vieux jours, il s’agit d’un pécule non négligeable.

 

Cependant, les chauffeurs restent mécontents. «Le succès de notre proposition a été mitigé», a déclaré Alain Vidalies. En effet, certains mettent en avant le fait que l’État, responsable de la situation actuelle et qui n’a pas su anticiper le bouleversement du marché créé par la concurrence des VTC, devrait indemniser sans aucune condition les taxis, voire supprimer purement et simplement les VTC. L'activité de ces derniers a pourtant été légalisée par la loi Thévenoud en vigueur depuis deux ans.

 

Un fond annuel de 100 millions d'euros

 

De nombreuses pistes sont actuellement à l’étude pour mettre en place un système de prélèvements basé sur la«solidarité au sein du secteur» : taxe forfaitaire sur les réservations prises sur les plateformes de VTC et de taxis, ou sur le chiffre d’affaires ; droit d’entrée acquitté par les nouveaux, qu’ils soient taxis ou VTC, notamment à travers les nouvelles licences non cessibles délivrées par les préfectures de police, etc. Dans son plan, le gouvernement juge que c’est par la juxtaposition de ces différentes sources de financement qu’il arrivera à abonder son fonds de garantie à hauteur de 100 millions d’euros par an.

 

Jusqu’au 15 septembre

 

«Nous n’allons pas mettre en œuvre cette démarche si personne n’y souscrit», a admis Alain Vidalies, qui déplore«l’atomisation des structures représentatives dans ce secteur». Le gouvernement va néanmoins ouvrir une consultation écrite afin de permettre aux représentants des taxis, des VTC et des plateformes de se prononcer publiquement jusqu’au 15 septembre sur le dispositif proposé, ainsi que sur son mode de financement.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Plongeur
- 09/07/2016 - 12:56
Lutte d'influence
C'est la G7 et autres Taxis bleus ou Gescop qui sont à la manoeuvre, l'interet des artisans est d'accepter cet accord très interessant pour eux.
Jardinier
- 09/07/2016 - 12:21
D'accord avec vangog,
S'ils ne prennent pas cet accord, et bien tant pis pour eux.
vangog
- 08/07/2016 - 22:12
Boarfff! C'est un bras-de-fer pour obtenir plus...
les taxis suivent le mouvement de toutes les minorités, dans ce pays, car ils savent qu'ils possèdent un pouvoir de blocage et peuvent obtenir le maximum, avec ce gouvernement de larves. Maus, globalement, c'est un bon accord et les taxis ne devraient pas faire la fine bouche, s'ils n'avaient un tel gouvernement de bi-nationaux en face d'eux...