En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
Polémique

Tirs croisés de plainte autour d'un livre sur la DCRI

Publié le 20 janvier 2012
Le patron de la DCRI, Bernard Squarcini, va porter plainte contre les auteurs du livre à charge "L'espion du président".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le patron de la DCRI, Bernard Squarcini, va porter plainte contre les auteurs du livre à charge "L'espion du président".

Accusé dans le livre L'espion du président d'avoir dirigé à la demande de Nicolas Sarkozy une police parallèle pour enquêter sur la presse et l'opposition, le patron de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), Bernard Squarcini, va porter plainte en diffamation contre ses auteurs, trois journalistes du Point et du Canard Enchaîné. "Je ne suis l'espion de personne", s'est-il défendu dans un communiqué. "Ce service est composé de fonctionnaires avec des opinions politiques et syndicales différentes. Ils sont tous dotés d'un grand sens du service public qui les conduit à servir l'État, quel soit l'engagement politique du gouvernement",

Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a pour sa part démenti "tout à fait que la DCRI soit un instrument politique au service du pouvoir. C'est absolument faux. La DCRI n'écoute pas de personnalités politiques, évidemment non". Il y voit plutôt une tentative de déstabilisation de Nicolas Sarkozy. "Vous ne m'empêcherez pas d'observer qu'en ce moment, il y a une sorte de mise en cause systématique de ceux qui sont censés avoir la confiance du président de la République", a-t-il lancé au micro de France Inter.

Le site d'information Mediapart, qui, selon le livre, a fait l'objet d'un espionnage en 2010, a également annoncé qu'il entendait porter plainte contre les renseignements intérieurs pour tirer au clair ces accusations. Le site et son directeur Edwy Plenel  sont également concernés par la plainte en diffamation qu'entend déposer Bernard Squarcini.

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

03.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

04.

Implants cérébraux : se dirige-t-on vers un accroissement des inégalités sans précédent dans l’histoire de l’humanité ?

05.

Dépenses publiques : Emmanuel Macron s’est-il définitivement converti au chiraquo-hollandisme ?

06.

Vous croyez que l'Algérie a gagné par 1:0 ? Erreur : le score final est de 3:0 !

07.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy a démissionné

06.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Skagerrak
- 20/01/2012 - 16:16
les renseignements
Il n'y a rien d'extraordinaire à ce que le Président soit la personne la mieux informée de France .
Si ce n'est pas le cas , alors tout peut arriver , et comment serait-il jugé s'il devait dire : je ne savais pas ?
ZOEDUBATO
- 20/01/2012 - 12:17
@FAB2107 :Merci d'avoir validé complètement mon analyse
Plus d'un an après transfert de l'affaire BETTANCOURT à Bordeaux, M. WORTH n'a ni été mis en examen ni placé en position de témoin assisté : il s'agit, donc, bien de calomnies donblé d'un procès politiques d'intentions. Dito pour les consorts. Pour les tribulations de certains ministres la Justice est en train de douter de la réalité des faits.
Abus => loi scélérate qui sort de l'Etat de droit
Lepongiste
- 20/01/2012 - 10:02
FAB2107 N'essayez pas d'introduire une connotation
raciste pour renforcer votre argumentation !!
Personne n'en a parlé...
Cela dit vous avez raison sans la presse l'affaire DSK n'aurait pas été connue...ni l'affaire Guérini, ni celle de Sea France, ni celle de la fédé PS du Nord, ni celle des montres de Julien Dray....la liste est non exhaustive ! Et toutes ces infos n'ont pas été communiquées par médiapart !!!!