En direct
Best of
Best Of
En direct
© Reuters
Aveu
François Hollande : "C'est insupportable d'entendre dire que ça va mieux quand il y a encore tant de difficultés"
Publié le 09 mai 2016
En visite au marché de Rungis, le président assume néanmoins sa petite phrase : "si nous n'avons pas confiance dans notre propre capacité de réussite, qui pourra nous donner l'encouragement nécessaire ?"
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En visite au marché de Rungis, le président assume néanmoins sa petite phrase : "si nous n'avons pas confiance dans notre propre capacité de réussite, qui pourra nous donner l'encouragement nécessaire ?"

"Ça va mieux". François Hollande l'a répété à l'envie, s'aidant des chiffres du chômage et de la croissance, meilleurs qu'auparavant. Une petite phrase qui lui a valu de nombreuses critiques. Ce lundi matin, le chef d'Etat a reconnu qu'elle pouvait être sujette à polémique. "Quand je dis que ça va mieux, il s'en trouve toujours qui me disent que ce n'est pas le cas pour eux, et c'est vrai", a-t-il expliqué lors d'une visite au marché de Rungis. "Et c'est insupportable même d'entendre, y compris le président de la République, dire que ça va mieux quand il y a encore tant de difficulté".

A LIRE AUSSI - Ce que l’inauguration de la Halle bio de Rungis par François Hollande nous apprend des rapports très personnels du président au monde agricole

Pour autant, pas de regrets pour le président qui assume sa confiance. "Mais si nous n'avons pas une vision de notre propre destin, (...) si nous n'avons pas confiance dans notre propre capacité de réussite, qui pourra nous donner l'encouragement nécessaire ?", a-t-il lancé.

Aux journalistes, il a assuré ne pas regretter d'avoir martelé que "ça va mieux" pendant une bonne partie du mois d'avril. "Au contraire, je vais la répéter autant que nécessaire" afin que cette formule "imprègne bien". Mais n'y voyez aucun lien avec la présidentielle. "Je ne suis pas en campagne mais je m'exprime comme président" a-t-il souligné. "Ça n'a rien à voir avec l'élection présidentielle, on ramène tout à la campagne même si elle est déjà lancé pour certains dans l'opposition, ce qui est légitime".

A LIRE AUSSI - Le libéralisme fantasmé de François Hollande

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
04.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
05.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
06.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
07.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 10/05/2016 - 07:28
Un an à entendre
" ça va mieux " Jmpbea a raison c'est un adepte de la méthode Coué, à se demander s'il n'y crois pas lui même. il va nous faire le coup durant un an, que la crise n'a commencé qu'avec son arrivé. Les cons ça ose tout et c'est meme à ça qu'on les reconnaît disait Audiard. Le pire c'est que ça va marcher avec les français. Il faut dégager sèchement ce type de toute urgence c'est un malfaisant comme disait le même Audiard. Si la France va mieux il n'y est pour rien, bien au contraire, il a tout fait pour arrêter l'économie.
Deudeuche
- 09/05/2016 - 19:49
Il est insuportable d'entendre
François Hollande!
jurgio
- 09/05/2016 - 19:24
« Je ne suis pas en campagne... »
Hollande l'imposteur ne peut être qu'en campagne. Ne mente-t-il pas effrontément et ne se jette-t-il pas dans l'hypocrisie la plus abjecte comme un vrai candidat de gauche ?