En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Capture France Info
Menace terroriste
Attentats : L'état d'urgence prolongé en France jusqu'à fin juillet dans le cadre de l'Euro 2016
Publié le 21 avril 2016
A compter du 26 mai, l'état d'urgence en France sera prolongé de deux mois, a annoncé mercredi Manuel Valls. La sécurité de l'Euro 2016 de football reste en question.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A compter du 26 mai, l'état d'urgence en France sera prolongé de deux mois, a annoncé mercredi Manuel Valls. La sécurité de l'Euro 2016 de football reste en question.

L'état d'urgence, instauré en France au lendemain des attentats de Paris le 13 novembre 2015 sera bien prolongé. Au micro de France Info mercredi, le Premier ministre a expliqué que le gouvernement, "au vu de la menace", souhaitait notamment la sécurité maximale pour l'Euro, du 10 juin au 10 juillet, et le Tour de France, qui aura lieu du 2 au 24 juillet.

L'état d'urgence en France, une première depuis la Guerre d'Algérie, avait déjà été prorogé deux fois par les lois du 20 novembre 2015 et du 20 février 2016, jusqu'au 26 mai.

"Face à un événement aussi considérable qu'est celui de l'Euro 2016, qui doit se tenir dans la sécurité, et qui en même temps doit être une fête (...), nous devons assurer pleinement la sécurité", a expliqué Manuel Valls.

La volonté du gouvernement pose une nouvelle fois la question autour de l'évènement footballistique, en particulier autour des "fans zones".

L'objectif : garantir la sécurité des 2,5 millions de spectateurs attendus, de dix stades dans dix villes différentes, de 51 matches et de 24 sélections nationales itinérantes. Un véritable défi pour les forces de l'ordre.

La menace semble bien réelle. D'après BFMTV, qui indique avoir mis la main sur un message audio d'un membre de la cellule terroriste qui a frappé Paris et Bruxelles, de nouvelles attaques en France seraient au programme. Leur but : l'annulation de l'Euro 2016, mais sans frapper directement la compétition mais plutôt des infrastructures de transport.

Jusqu'ici, l'exécutif et les organisateurs assurent avoir toujours pris en compte le risque d'attentats, jusqu'à imaginer le scénario de matches joués à huis clos en cas de menace directe.

La mesure de prolongation de l'état d'urgence a été présentée ce mercredi en conseil des ministres par le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, et sera transmise au Conseil d'Etat puis au Parlement, pour validation.

A LIRE AUSSI : Attentats de Paris et Bruxelles : Osama Krayem également inculpé

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
04.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
05.
Notre-Dame de Paris : l'entreprise en charge des travaux impliquée dans un autre départ de feu récent
06.
Notre-Dame et Gilets jaunes : le week-end à hauts risques d'Emmanuel Macron
07.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 21/04/2016 - 11:26
Gesticulations et mensonges
Un état d'urgence, ça ne devrait être instauré que pour 1 ou 2 semaines maximum, sur une petite partie du territoire, suite à des renseignements précis obtenus par la police. Le maintenir pendant des mois partout est usant pour la police et l'armée, et inutile pour la sécurité des Français. Cela révèle l'impuissance des pouvoirs publics, qui ne sont que dans les discours faussement rassurants et les mesures aussi inefficaces que spectaculaires, pour faire croire aux citoyens qu'ils sont protégés au mieux. Comment vont-ils justifier la levée d'un état d'urgence impossible à maintenir sur une longue durée, alors que la menace terroriste sera toujours présente ? Facile à deviner: en nous mentant.