En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

03.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

04.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

05.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

06.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

07.

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Déconfinement en trois étapes
Covid-19 : retrouvez l’intégralité de l’allocution d’Emmanuel Macron sur le déconfinement
il y a 1 heure 5 min
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 4 heures 7 min
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 4 heures 58 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 6 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 8 heures 15 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 9 heures 9 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 10 heures 25 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 11 heures 5 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 11 heures 36 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 12 heures 10 min
pépites > Politique
Calendrier du déconfinement
Covid-19 : Emmanuel Macron confirme que "le confinement pourra être levé" le 15 décembre "si les objectifs sanitaires sont atteints"
il y a 1 heure 30 min
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 4 heures 33 min
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 6 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 8 heures 59 sec
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 8 heures 34 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 9 heures 59 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 10 heures 36 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 11 heures 32 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 12 heures 6 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 12 heures 28 min
© Reuters
© Reuters
Les yeux de Chimène

Nuit Debout : Christiane Taubira regarde avec "tendresse" le mouvement qui a encore dégénéré jeudi soir

Publié le 15 avril 2016
Pour l'ancienne ministre de la Justice, cette opération "est un signe de vitalité de la démocratie".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour l'ancienne ministre de la Justice, cette opération "est un signe de vitalité de la démocratie".

Un œil bienveillant. Ce jeudi, Christiane Taubira a dit regarder avec "tendresse" et "espoir" le mouvement Nuit Debout. Cette opération citoyenne a été lancée au soir du 31 mars, à Paris, sur le modèle des "Indignés" en Espagne ou de "Occupy Wall Street" aux Etats-Unis, et a essaimé dans plus d’une cinquantaine de villes françaises.

Lors d’une conférence sur le campus de Grenoble, l’ancienne garde des Sceaux a déclaré :"Je regarde avec une très grande tendresse ce mouvement. Je ne sais pas vers quoi il va déboucher mais, quel que soit son aboutissement, c’est une expérience collective, c’est une expérience citoyenne. C’est un signe de vitalité de la démocratie, je le regarde (...) pas seulement avec de la tendresse, avec de l’espoir, parce que je pense que nos institutions qui sont très solides ont besoin de respirer".

"La turbulence du peuple, du citoyen, ça m’a manqué", a-t-elle renchéri. "J’aime que ça bouge, j’aime que ça proteste, j’aime que ça discute, ça m’a beaucoup manqué pendant 40 mois cette inertie, cette atonie dans la société", a poursuivi Mme Taubira.

L'ancienne ministre de la Justice a accepté de revenir sur le projet de déchéance de nationalité. Cette mesure très controversée avait motivé son départ du gouvernement. Le 30 mars, elle a été abandonnée par François Hollande, à l'issue de quatre mois de controverse. "Je suis soulagée que la Constitution ne soit pas abîmée. Cependant je suis triste toujours du fait que ça ne soit pas un abandon lié à un sursaut éthique" a-t-elle souligné.

>>>> A LIRE AUSSI : Christiane Taubira, la garde des Sceaux qui avait abandonné la gestion du ministère de la Justice

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Geolion
- 16/04/2016 - 00:06
Elle a pouuri la justice !
Elle n'a plus à mettre son grain de sel où que ce soit ! Elle qui a pourri la justice ! Quant à "La nuit debout", les autorisations de sa tenue journalière devraient être refusées pour risque de trouble à l'ordre public" et en l'occurrence pour trouble répété à l'ordre public ! Imaginez si ces manifs étaient le fait de groupes de droite ! Ce serait un tollé médiatiques chez ces médias gauchistes et chez les socialo-communo-gauchos-bobos-mélancho ! Elles seraient vite interdites !
Cazeneuve est totalement incompétent et complice, par sa passivité, de la casse que devront payer les français. Quant à ses interventions lénifiantes, elles ne se résument qu'à des intentions sans suite. Combien de casseurs à la case prison ? Aucun, à mon avis !
Et quant à Hollande qui a monopolisé à plusieurs reprise les médias à propos d'une immigré clandestine du nom de Léonarda, il n'a pas une minute pour se prononcer sur la chienlit qui se passe autour de la place de la République ! Une honte !
Borgowrio
- 15/04/2016 - 18:54
République bananière ( du calme , ne pensez pas à mal)
Du moment qu'on fout la merde en France , elle est contente . Rien de surprenant . La vrai anomalie , comment une schizophrène comme elle a pu accéder a un poste d'une telle responsabilité . Comme dans les républiques bananières
Marie Esther
- 15/04/2016 - 17:03
elle a été plus qu'une erreur de casting
elle a continué de détruire le peu qui restait de professionnalisme dans la justice. Quelle horreur, toujours à défendre les ordures et non les victimes.
tendresse vis à vis de branleurs et de casseurs ? tout est dit