En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Gabegie

Poitou-Charentes : la gestion "alarmante" de la région par Ségolène Royal pointée du doigt par un audit

Publié le 09 avril 2016
Le montant des impayés s'élève à 132 millions d'euros, la dette à 450 millions d'euros.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le montant des impayés s'élève à 132 millions d'euros, la dette à 450 millions d'euros.

Une région exsangue. Jeudi, le président PS de la région Grande Aquitaine a présenté un audit "alarmant" des finances de l'ex-région Poitou-Charentes, réalisé par le cabinet Ernst & Young. Et les conclusions sont inquiétantes : des retards de paiements s’élevant à 132 millions d’euros, une épargne "quasi-nulle" avec un taux net de 0,05%, une sous-budgétisation, "des dépenses qui ne sont pas inscrites au budget en fonction de la réalité des besoins", selon le vice-président de la commission des Finances, le socialiste Florent Boudi. La dette est estimée à 450 millions d'euros.  

Pour le président de la commission des Finances de la région, Olivier Chartier Les Républicains, "sans la fusion, nous serions vraisemblablement en train de constater la faillite et la banqueroute". Dans le viseur des élus : Ségolène Royal, présidente entre 2004 et 2014, et Jean-François Macaire, qui l'a remplacé en 2014.

A la tête de la région, la ministre de l'Environnement s'était illustrée par son interventionisme et son soutien financier dans le capital d'entreprises privées de l'économie verte comme Heuliez ou Mia, qui ont depuis fait faillite. Citée dans les colonnes du Point, Segolène Royal a fustigé "une basse vengeance", une manœuvre visant "à justifier un arrêt des politiques régionales et une hausse des impôts". La Chambre régionale des comptes, saisie, devrait rendre un rapport à l'automne.

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Anorexie : une nouvelle étude montre que les causes ne sont pas seulement psychologiques

02.

Finale de la CAN : 48% des Français pensent qu'il est normal pour des personnes d'origine algérienne de manifester leur joie et leur attachement à leur pays lors des victoires de l'Algérie en football

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

06.

Le pape François a transmis un message "très touchant" à Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert

07.

Contamination au tritium des rivières françaises : anatomie d’une opération destinée à générer une peur infondée sur le nucléaire

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ombelia
- 03/10/2016 - 12:21
En gros, c'est une incompétente
Mais elle ne sera jamais poursuivie pour avoir entraîné la région Poitou-Charentes à la faillite car elle est et sera protégée même si la droite passe en 2017. Le scandale est trop gros!!!
vauban
- 08/04/2016 - 23:16
À quand l audit du département de Corrèze ?
?????????????
Anguerrand
- 08/04/2016 - 20:17
Imaginons Ségolène élue en 2012
Que serait devenu notre pays et les français si elle avait élue en 2012? Le couple Hollande et Royale à le chic pour laisser des dettes derrière eux. ( Corrèze ou France ). On peut critiquer NS mais il s'en est plutot bien sorti. Ségolène s'était vanter d'avoir sauvé Heuliez a coup de centaines de millions, et cette entreprise est morte, ça elle ne s'en n'est pas vanté. Normal ces énarques n'ont aucunes qualifications, ne connaissent ni l'économie, ni l'entreprise comme l'ensemble du gouvernement actuel.