En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

02.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

03.

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

04.

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

05.

Enquête administrative sur le PNF : utile ruée dans les brancards d’Éric Dupont Moretti ou taureau dans un magasin de porcelaine ?

06.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

07.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

05.

L’intelligence artificielle avait abîmé la beauté des échecs, voilà comment elle pourrait la renouveler

06.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > International
Menace
Les Etats-Unis accusent le Hezbollah de stocker du nitrate d'ammonium en Europe
il y a 16 heures 21 min
pépites > France
Prudence
Inondations : le Gard en alerte rouge, la Lozère et l'Hérault en vigilance orange
il y a 17 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le théorème du parapluie" : Le spectacle est permanent, émerveillons-nous !

il y a 19 heures 29 min
pépite vidéo > Insolite
Spiderman
Paris : un homme interpellé après avoir escaladé la tour Montparnasse à mains nues
il y a 20 heures 15 min
décryptage > Politique
Politisation de la justice

Enquête administrative sur le PNF : utile ruée dans les brancards d’Éric Dupont Moretti ou taureau dans un magasin de porcelaine ?

il y a 21 heures 39 min
décryptage > France
Gouverner, c'est prévoir

Les leçons de notre impréparation face au Covid ont-elles été tirées face aux autres risques majeurs identifiés par les livres blancs ?

il y a 23 heures 2 min
décryptage > International
Rival systémique

Marxiste dedans, ultralibérale dehors, la Chine fait perdre ses moyens à l'Europe

il y a 23 heures 40 min
décryptage > Politique
Le pelé, le galeux c’est lui

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

il y a 23 heures 58 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : de la guerre nucléaire à la paix en passant par la peur

il y a 1 jour 2 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’ère des victimes : le règne de la tyrannie des minorités et de la privatisation de la censure

il y a 1 jour 3 min
pépites > Economie
Blacklist
Interdiction de TikTok aux Etats-Unis : la Chine annonce des mesures de rétorsion
il y a 17 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La bombe" : une histoire explosive

il y a 19 heures 25 min
pépite vidéo > Religion
Débat pas simple
Voile à l'Assemblée : pour Jean-Sébastien Ferjou, "le voile a une double nature, privée et politique"
il y a 19 heures 34 min
pépites > International
Disparition
États-Unis : Ruth Bader Ginsburg, juge à la Cour Suprême, est décédée
il y a 20 heures 48 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette
il y a 22 heures 43 min
décryptage > Société
La vérité est ailleurs

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

il y a 23 heures 23 min
décryptage > Economie
Dépenses à crédit

Jusqu’à quand pourrons-nous financer nos dépenses de santé par la dette ?

il y a 23 heures 50 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Comment les chiffres transforment les algorithmes en véritables menaces

il y a 1 jour 2 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

il y a 1 jour 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Turner – Peintures et Aquarelles- Collection de la Tate : la fascinante exposition d’un “Voyageur de Lumière”

il y a 1 jour 8 heures
Reprise

Salon de l'Agriculture : nouvelle matinée de tensions, la FNSEA s’en prend aux industriels

Publié le 28 février 2016
Le stand Charal, de la marque Bigard, a été la cible de la colère du syndicat agricole.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le stand Charal, de la marque Bigard, a été la cible de la colère du syndicat agricole.

Après le stand du gouvernement, saccagé la veille, c'est une autre cible des éleveurs qui a été prise à partie. Ce dimanche matins, des membres de la FNSEA, le plus important syndicat agricole, s'en s'ont pris au stand Charal, de la marque Bigard, à grands coups d'extincteurs.


L'action des éleveurs de la FNSEA contre la marque Charal La marque est très critiquée car elle a toujours refusé de s'entendre sur les prix avec les éleveurs, pourtant à l'agonie financière. "Toute la marge est confisquée par ces industriels" explique ainsi sur France 3, Jean-Pierre Fleury, président de la fédération nationale bovine. Par ailleurs, le patron de la FNSEA a présenté "ses excuses" au président de la République François Hollande, insulté la veille lors de son passage au salon. "Ça n'est pas respectable, ni pour la fonction, ni pour la personne" a ainsi expliqué Xavier Beulin, au micro d'Europe 1. Quant au démontage du stand ministériel, il affirme ne pas avoir été mis au courant. "J'ai été prévenu au moment où c'est arrivé", a-t-il plaidé. "Les forces de l'ordre ont cru bon de charger un peu intempestivement et du coup ça a créé l'incident qu'on a vu."


Salon de l'agriculture: Le stand du Ministère... par morandini

Vu sur : Lu sur France 3
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
langue de pivert
- 28/02/2016 - 17:48
La qualité au prix de la qualité, la merde au prix de la merde !
Les agriculteurs n'auront pas d'autre choix que de développer leur propre filière de distribution (en n'y mettant que des produits de qualité) y compris les abattoirs et de s'affranchir des groupes de l'agroalimentaire et des centrales d'achats prédatrices.
Liberdom
- 28/02/2016 - 13:50
Ignoble
C'est le socialisme qui étrangle toute la filière agricole par ses charges, ses taxes et ses règlementations... et c'est le président socialiste qui demande un effort de solidarité à la distribution. Seul l'Etat s'en met plein les poches à chaque stade de la production et de la distribution. C'est comme ça qu'on paie les fonctionnaires et les technocrates auxquels n'est demandé aucun effort de solidarité.
vangog
- 28/02/2016 - 13:37
Bigard, ou la théorie des vases non communicants...
Chez Bigard ( 20% des abattages de porcs, 40% des abattages de bovins français), le Smic est bonifié de 10 à 15% et la prime de résultat atteint un mois complet les bonnes années...tout cela au détriment des éleveurs français!...l'industriel maîtrise la technique d'étouffement ( des concurrents, et des fournisseurs), la technique Leclerc...la perversion du système vient des monopoles d'état accordés aux quatre grands de la distribution. par les grosses commissions socialistes, les CDAC. Le "permis de tuer" accordé par l'état PS à ces charognards, les autorise à exploiter des monopoles immenses, et à élargir leurs conquêtes vers les centre-ville, en asphyxiant les petites surfaces alimentaires, qui n'ont pas les moyens de lutter contre les "prix objectifs" et les ouvertures le dimanche, permises par Macron. Ce monopole des quatre grands de la distribution, qui s'entendent comme larrons en foire, puisqu'ils ne se concurrencent pas, excepté dans les centre-villes, leur permet d'imposer leur "prix objectifs" à toute la chaine de distribution, dont Bigard fait partie. Celui-ci bénéficie de la concentration du secteur, et tire les prix à la baisse, au détriment des producteurs sacrifiés