En direct
Best of
Best Of
En direct
© Capture d'écran Youtube
Tension
Calais : les images de l'agression de deux journalistes par des migrants
Publié le 20 janvier 2016
"Nous avons été agressés par trois réfugiés, armés de spray au poivre et d’un grand couteau", raconte la journaliste néerlandaise Maaike Engels.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Nous avons été agressés par trois réfugiés, armés de spray au poivre et d’un grand couteau", raconte la journaliste néerlandaise Maaike Engels.

Alors qu’elle réalisait un reportage dans la jungle de Calais accompagnée d'un photographe, près d'un centre d’accueil et d'un campement humanitaire, la journaliste néerlandaise Maaike Engels a récemment été victime d'une agression, dont elle a décidé de diffuser les images sur la toile.

"Nous avons été agressés par trois réfugiés, armés de spray au poivre et d’un grand couteau. Fort heureusement, il ne s’est rien passé, et quelques migrants du camp de Calais sont venus à notre secours", raconte la journaliste qui travaillait à la réalisation d'un reportage intitulé "Calais : welcome to the jungle", avec le photographe Teun Voeten. Leur caméra qui fonctionnait toujours pendant l'agression a filmé cette vidéo d'une quarantaine de secondes.

Les images mises en ligne par la journaliste montrent le photographe molesté par trois personnes, puis poussé au sol sur une tente. Plusieurs de leurs confrères ont déjà rapporté des événements houleux avec les migrants et les forces de l'ordre, lors de reportages à Calais. Une plainte a notamment été déposée en décembre par un journaliste indépendant, qui assure avoir été victime de violences commises par des CRS, alors que ces derniers affrontaient des réfugiés. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
04.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
05.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
06.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
07.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 20/01/2016 - 17:03
Welcome to Calais!
Nous jugerons les caritativo-gauchistes et les politiciens responsable de cette nouvelle zone de non-droit, lorsque le front national aura rendu on pouvoir au peuple!