Tenace
Rachida Dati ne lâche rien
Publié le 16 décembre 2011
L’eurodéputée, qui mène une lutte acharnée contre François Fillon pour la deuxième circonscription de Paris, dénonce des attaques à répétition.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’eurodéputée, qui mène une lutte acharnée contre François Fillon pour la deuxième circonscription de Paris, dénonce des attaques à répétition.

"C'est devenu des éléments de langage, pour ne pas dire pire - d'être réduite à des talons aiguille, du rouge à lèvres ou de la légèreté". S’exprimant sur i>Télé, Rachida Dati s'est dite agacée par les critiques formulées par plusieurs membres de l'UMP, après sa lettre ouverte au Premier ministre. Dans cette lettre, la maire du VIIe arrondissement de Paris soutenait que l'arrivée de François Fillon dans la course pour la deuxième circonscription de Paris n'était "finalement pas une bonne nouvelle. C'est une faute, une faute triste".

"Moi, je n'ai hérité de rien. Ma vie, c'est du travail. (…) J'en ai un petit peu assez d'être l'objet de menaces, de pressions", a-t-elle affirmé ce vendredi.  Sa candidature, elle l’a préparé, longtemps. "Je me suis implantée dans le VIIe arrondissement de Paris, (dont elle est maire depuis 2008)dans la perspective des législatives . C’était très clair", a-t-elle affirmé. "Aujourd'hui, ça veut dire quoi : j'étais en bail précaire ? Pousse-toi de là que je m'y mette ?", renchérit-elle.

L’eurodéputée a également critiqué la proposition formulée par la ministre Nadine Morano. Celle-ci lui suggérait en effet de se présenter à Châlon, en Saône-et-Loire, où elle a passé son enfance. "Ce sont des propos ni élégants, ni républicains. On dit à quelqu'un retourne chez toi, si vous voyez ce que je veux dire...".

Hier soir, l’ancien président du Sénat, Gérard Larcher, a appelé Rachida Dati à quitter son poste de conseiller politique de l’UMP.  "D'elle-même elle devrait quitter cette fonction de conseiller politique. Elle veut exprimer sa différence. Exprimer sa différence, c'est parfois prendre sa distance", a soutenu le sénateur UMP des Yvelines.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
02.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
03.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
04.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Merci Trump ! Pourquoi Trump est utile en nous forçant à changer nos habitudes économiques
07.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
06.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Lepongiste
- 17/12/2011 - 09:57
@Gilles Eh ! oui la Lybie c'est fini !!!
///
LeditGaga
- 17/12/2011 - 01:17
Suffisants
Je me marre, je ne peux "blairer" aucun de ces deux personnages pour le moins suffisants et très imbus d'eux-mêmes : il n'y a pourtant vraiment pas de quoi ! Bon, heureusement que du côté de l'opposition, ça ne vole pas plus haut ! C'est ça la politique "à la Française", un ramassis de parvenus dépourvus de culture et... encore moins de scrupules ! Sarkozy a intérêt à "virer du monde" !
Palomino
- 16/12/2011 - 20:19
TOUS AVEC RACHIDA
Mesdames, c'est tout de même symbolique cette façon de pilonner les ambitions d'une femme au motif que... que quoi d'ailleurs? Juste parce qu'un mec, quelqu'il soit a les mêmes désirs? Vous trouvez cela démocratique ?