En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

04.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Victimes indirectes
Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé
il y a 13 heures 53 min
pépite vidéo > International
Embrasement
Mort de George Floyd : Des manifestations éclatent dans tous les Etats-Unis
il y a 14 heures 51 min
light > People
Recherche
Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"
il y a 15 heures 31 min
pépite vidéo > Politique
Débat
Eric Zemmour face à Michel Onfray : retrouvez leur débat sur l'avenir de la gauche en France
il y a 16 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Jonas Fink, le libraire de Prague" : romance dérisoire, triste printemps, mais très bonne BD

il y a 17 heures 38 min
décryptage > Environnement
Transition

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

il y a 19 heures 12 min
décryptage > Politique
Monde d'après

Le "rebranding" de la "marque"Macron, opération à risque

il y a 19 heures 49 min
décryptage > High-tech
Bienfaits

Pourquoi les jeux vidéo sont (aussi) un moyen essentiel pour les enfants de garder des liens sociaux

il y a 20 heures 18 min
décryptage > Economie
Etat stratège

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

il y a 20 heures 45 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

il y a 21 heures 8 min
pépites > Société
Fin de vie
Meurthe-et-Moselle : une centenaire en grève de la faim pour obtenir "le droit de mourir"
il y a 14 heures 24 min
pépites > Société
Fin de l'accalmie
Déconfinement : la Sécurité routière s'inquiète d'une surmortalité "alarmante"
il y a 15 heures 12 min
light > People
Rétrogradage
Kylie Jenner accusée d'avoir menti sur sa fortune : "Forbes" la retire de sa liste des milliardaires
il y a 16 heures 57 sec
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Sapiens", un livre formidablement intéressant et enrichissant

il y a 17 heures 35 min
décryptage > Economie
Rien ne change

L’épuisement du petit patron français devant la relance de l’activité…

il y a 19 heures 3 min
décryptage > International
Civilisation des algorithmes

Trump contre la Silicon Valley : la guerre culturelle féroce qui nous concerne beaucoup plus qu’on ne le croit

il y a 19 heures 35 min
décryptage > Politique
Angles morts

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

il y a 20 heures 3 min
décryptage > International
Nouvelle guerre froide ?

Le plan secret de la Chine pour tenter de restaurer son image (et gagner la bataille de la propagande)

il y a 20 heures 33 min
décryptage > Santé
Équation à inconnues multiples

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

il y a 20 heures 57 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne
il y a 21 heures 9 min
© Reuters
© Reuters
L'interview

Manuel Valls : "l'état d'urgence est là précisément pour protéger nos libertés, nous faisons face à des actes de guerre"

Publié le 01 décembre 2015
Le Premier ministre était invité au micro d'Europe 1 ce mardi matin et s'est exprimé sur le plan d'urgence, la sécurité et le chômage.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Premier ministre était invité au micro d'Europe 1 ce mardi matin et s'est exprimé sur le plan d'urgence, la sécurité et le chômage.

Manuel Valls était l'invité de Thomas Sotto ce mardi matin sur Europe 1. Le Premier ministre est revenu sur les accusations de Marine Le Pen, qui depuis un meeting à Lille la veille, a mis en avant la "responsabilité" et la "culpabilité" des gouvernants dans les attentats du 13 novembre. "Deux semaines après les attentats et avec les mencaces présentes, il faut respecter une certaine hauteur de débat", a déclaré Manuel Valls, rappelant que le Front national avait voté contre la loi sur le renseignement, "un nouvel outil pour lutter contre le terrorisme", selon lui.

Beaucoup ont critiqué "l'inaction" du gouvernement après les attentats de janvier. Pour Mnauel Valls, le gouvernement n'est pas rester inactif. "Beaucoup de choses ont été mises en oeuvre. Des postes supplémentaires dans la police, la gendarmerie et les services de renseignement ont été créés. Le budget pour la sécurité à été voté à l'unanimité au Sénat hier (lundi 30 novembre, ndlr), l'amenant à 600 ou 700 millions d'euros. Beaucoup de choses ont été engagées et il faut continuer", explique le Premier minnistre, "cela va durer plusieurs années".

La courbe du chômage

Les chiffres du chômage n'ont jamais été aussi mauvais depuis deux ans en France. La courbe du chômage a pourtant baissé dans nos pays voisins, alors comment la France peut-elle agir ? "L'indice de croissance est de 1,1/1,2 et on prévoit 1,4 pour 2016. Mais c'est insuffisant", estime Manuel Valls, "il faut poursuivre les réformes et assouplir celle du travail", a-t-il ajouté, mettant en avant les "pactes de responsabilité et de solidarité" mis en place pour les entreprises. "Il faut que les entreprises investissent et embauchent et pour cela, il faut assouplir" leur politique. "Les entreprises doivent retrouver de la compétitivité. Dans l'industrie nous avons devancé l'Allemagne", précise le Premier ministre. "Les bases sont posées pour que le chômage recule" mais il faut du temps.

Le pouvoir d'achat

La ministre de la Fonction publique Marilyse Lebranchu a laissé entendre que la revalorisation gelée jusque là, du point d'indice de la rémunération des fonctionnaires pourrait être repensée. "Une discussion est prévue avec les syndicats en février. Les fonctionnaires aux rémunérations modestes bénéficient d'une prime de 440 euros net. Cela concerne 1 million de fonctionnaires. La france est une nation avec des valeurs et des pouvoirs publics. Ces services publics méritent d'etre considérés et les fonctionnaires méritent d 'etre rémunérés à hauteur" de leur travail. La rémunération des fonctionnaires au mérite évoquée récemment par Emmanuel Macron est "une bonne idée" selon Manuel Valls. "Mais il y a déjà des rémunération au mérite", a-t-il rappelé, évoquant le cas des "militaires". "Tout ce qui permet d'encourager le travail et l'engagement des experts doit etre fait".

La prime de Noël

"Les ménages avec des revenus modestes toucheront la prime de Noël à compter du 16 décembre. Je rappelle que plus de 2 millions de ménages en bénéficient".

La hausse des carburants

A compter du 1er janvier, le prix des carburants change. "Le diesel va augmenter et l'essence baisser", rappelle le Premier ministre. "C'est ce message qui doit continuer" à circuler, explique-t-il, précisant qu'une "convergence à l'horizon 2017-2018 est attendue". Et d'ajouter : "ce sont des taxes indispensables au budget de l'Etat".

L'interdiction de manifester pendant l'état d'urgence

"L'état d'urgence est là précisement pour protéger nos libertés. Nous faisons face à des actes de guerre", rappelle le Premier ministre. "Pour faire face à cette menace qui vise notre démocratie il faut se protéger, c'est le but de l'état d'urgence".
"Il y a un débat dans notre société. L'état d'urgence a été voté par le parlement pour trois mois. Les insignations à residence et les perquisitions permettent de lutter contre le terrorisme et oui il y a une restriction provisoire de liberté, c'est l'interdiction de manifester". Le Premier ministre a également indiqué que 320 armes ont été saisies et plus de 2 000 perquisitions administratives réalisées depuis l'entrée en vigueur de l'état d'urgence.
 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

04.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 01/12/2015 - 11:18
État de guerre? Non, état de soumission!
La dhimmitude de valls-la-führer l'a entraîné dans cette impasse stratégique! Il ne peut pas favoriser l'invasion islamiste, la construction des mosquées, la perte des valeurs chrétiennes, et multiplier les signes d'allégeance à l'islam, sans voir un jour les plus fous des islamistes tenter de renverser ce nabot aux pieds d'argile...il n'a que ce qu'il mérite, le petit espagnol-dhimmi!
langue de pivert
- 01/12/2015 - 09:49
:-(
Ce texte est pourri de fautes de frappe et d’orthographe ! Je ne corrigerai plus les miennes !
gerint
- 01/12/2015 - 09:30
Balancer des bombes en Syrie
C'est un acte de guerre même si c'est justifié- ce qui se discute ici vu l'inutilité stratégiques et quantitative des premières frappes. En tout cas cela aurait dû entraîner des mesures de protection en France qui n'ont pas été prises et cela est une faute énorme. L'Etat d'Urgence sert surtout à faire taire ceux qui poserainet les mauvaises questions