En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Drame

Accident en Gironde : le chauffeur du car "héroïque", celui du camion pourtant expérimenté

Publié le 23 octobre 2015
Une collision entre un bus et un camion a fait 43 morts et quatre blessés graves, ce vendredi à Puisseguin (Gironde). L'accident s'est produit au bord d'une forêt, sur une route départementale "très sinueuse" avec "une enfilade de virages serrés". Les deux véhicules se sont embrasés aussitôt, selon les pompiers.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une collision entre un bus et un camion a fait 43 morts et quatre blessés graves, ce vendredi à Puisseguin (Gironde). L'accident s'est produit au bord d'une forêt, sur une route départementale "très sinueuse" avec "une enfilade de virages serrés". Les deux véhicules se sont embrasés aussitôt, selon les pompiers.

Une collision entre un camion et un car a fait 43 morts ce vendredi matin à Puisseguin, en Gironde. Selon un médecin qui l'a pris en charge, le chauffeur de l'autocar qui a pris feu "a eu un réflexe héroïque au péril de sa vie". Le Dr Philippe Flipot, médecin généraliste à Puisseguin, a été appelé à son cabinet tôt ce vendredi pour une toute première prise en charge des rescapés, dans une cellule de crise mise en place dans le village. "Il a été héroïque. C'est lui qui a aidé, comme il a pu, les rescapés à sortir du car", a ajouté le médecin. "D'ailleurs, il avait le visage cramoisi, il a sans doute été légèrement léché par les flammes."

Le colonel de gendarmerie Ghislain Réty, a pour sa part précisé que le chauffer du car "a pu actionner, ouvrir les portes" de son engin juste avant la collision avec le poids lourd, qui, "selon les premières constatations, était en portefeuille en travers de la route". Le chauffeur, qui s'est confié au médecin, était "en état de choc. Peu après mon arrivée, il s'est effondré en larmes", a déclaré le Dr Flipot. Le médecin raconte que parmi les huit rescapés il a aperçu "une femme allongée sur un brancard et brûlée au 3e degré sur 20 % de la surface du corps". Un autre rescapé avait "une brûlure au visage, mais assez superficielle", d'autres "encore avaient des traumatismes crâniens ou des contusions légères". Et même caux qui n'avaient aucune blessure apparente étaient "très choqués". Les gendarmes ont également salué un autre acte "héroïque" d'un automobiliste qui suivait l'autocar "et qui a eu le réflexe de briser des vitres et d'aider à sortir quelques personnes".

Le conducteur du camion, lui, est décédé avec son fils de 3 ans. Il travaillait dans une société de transport familiale de l'Orne et était "expérimenté", selon la direction de l'entreprise. Le conducteur, Cyril Aleixandre, âgé d'une trentaine d'années, était allé livrer du bois et revenait dans l'Orne, à Saint-Germain-de-Clairefeuille, où est basée son entreprise, la société Aleixandre. Il était le fils du responsable de l'entreprise, une petite société familiale créée en 1981. La direction n'a pas donné d'éléments expliquant la présence du petit garçon dans le camion. "La famille est accablée, le père et le frère du conducteur, en état de très grand choc", sont partis sur place et ont été reçus par les gendarmes à Libourne, a-t-on ajouté de même source. 

Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

02.

Les Français contre le burkini mais de moins en moins nu(e)s à la plage : la France devient-elle puritaine malgré elle ?

03.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

04.

Un million de personnes veulent envahir la zone 51 aux Etats-Unis

05.

Pourquoi le Roi Lion pourrait être le dernier classique que Disney parvient à recycler

06.

Jordan Bardella sur Sibeth Ndiaye : "Elle est habillée comme un Télétubbies"

07.

Meurtre d’un policier à Toulouse : les raisons qui expliquent cette explosion des violences gratuites (et les moyens de l’endiguer)

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

03.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

04.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lexxis
- 25/10/2015 - 10:05
L'ALCOOL, LA VITESSE ET ... LA BETISE!
Sous prétexte de limiter la détection des radars, notamment mobiles, notre politique routière a constamment limité l'embarquement à bord des véhicules d'engins tels que Coyote ou autres, dont les fonctions comportent certes cette détection, mais en y ajoutant des alertes qui peuvent être déclenchées à partir de n'importe quel véhicule et qui signalent instantanément, commodément et avec un minimum de précision un endroit devenu dangereux jusqu'à 4 km à la ronde. Alors que tous les véhicules regorgent d'électronique interne et sophistiquée, curieusement ni à Bruxelles, ni à Paris, personne n'a songé à imposer que pour un coût modique tous les usagers de la route puissent utilement communiquer entre eux et même prévenir à longue distance quand par exemple ils se trouvent immobilisés sur un passage à niveau ou détectent un danger particulier que les cartes ne signalent pas . On reste confondu par tant de bêtise administrative et la réflexion à courte vue qui aboutit à se priver volontairement d'un moyen peu coûteux pour éviter qu'un simple incident ne se transforme en accident ravageur.