En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Drame de la route

43 morts dans un accident de car en Gironde, pour Manuel Valls : "c'est un choc terrible pour la France"

Publié le 23 octobre 2015
Le corps du fils du chauffeur de camion a été retrouvé dans la cabine. Cette collision entre un car et un camion est l'accident de la route le plus grave depuis 1982 en France.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le corps du fils du chauffeur de camion a été retrouvé dans la cabine. Cette collision entre un car et un camion est l'accident de la route le plus grave depuis 1982 en France.

Le bilan s'est alourdi ce vendredi après-midi. 43 personnes ont donc perdu la vie dans un grave accident de la route à Puisseguin (Gironde). Un car et un camion se sont percutés avant de prendre feu, vers 7h30. Les victimes sont, pour la plupart, des seniors qui partaient en excursion dans le Béarn. Elles voyageaient dans le bus et auraient été brûlées vives. Le corps d'un enfant a été retrouvé dans la cabine du camion. Selon RTL, il pourrait s'agir du fils du chauffeur. Avec cette nouvelle victime, le bilan de la collision s'aggrave ainsi et s'élève à 43 décès.


Vue aérienne de l'accident par les caméras de Tf1

Pour le moment, les circonstances du drame ne sont pas éclaircies. Dans un premier temps, le quotidien régional affirmait que le bus avait percuté frontalement le camion dans un virage réputé dangereux. Mais il semble désormais que ce soit le camion qui ait perdu le contrôle de son véhicule. "Le chauffeur du car a tout essayé pour éviter l'accident, mais voyant qu'il ne pourrait pas éviter le camion, il a ouvert les portes du car, ce qui a permis à quelques personnes de sortir" explique Sud-Ouest. Ce dernier fait partie des rescapés. Huit personnes auraient réussi à sortir du bus lors de son embrasement : cinq sont légèrement blessés et trois sont indemnes.

Le préfet de Gironde et de la région Aquitaine Pierre Dartout assure que les blessés vont être acheminés vers le CHU de Bordeaux. Parmi les 49 personnes à bord du bus, huit ont réussi à sortir du piège du brasier, a-t-il indiqué. Le chauffeur du bus fait partie des survivants. Annoncé parmi les morts dans un premier temps, il a en fait été légèrement blessé, indique Xavier Sublett, le maire de Puisseguin. "Il a eu le réflexe salutaire d'ouvrir les portes pour permettre au maximum de passagers de quitter le bus", déclare-t-il.

"À travers la présence des différents élus de ce territoire, je pense tout particulièrement aux maires, qui connaissaient ces victimes, qui ont aussi des proches parmi ces victimes. Nous voulons exprimer notre peine, notre compassion et notre soutien à l'ensemble des familles des proches des victimes", a déclaré Manuel Valls. "C'est une catastrophe effroyable, nous n'avons pas connu une telle catastrophe depuis plus de trente ans. Afin de faire toute la lumière sur les causes de ce drame, des experts de la police ont été dépêchés sur les lieux, et l'enquête sous l'autorité du procureur commence immédiatement", a-t-il ajouté avant de conclure : "C'est un choc terrible pour la France. La France et les Français sont en deuil".

La route sur laquelle a eu lieu l'accident avait été refaite en 2011, explique Jean-Luc Gleyze, le président du département de la Gironde, cité par Sud Ouest. Selon lui, "la chaussée est en bon état et la signalétique conforme".

Depuis la Grèce, où il se trouve en visite officielle, François Hollande a dit "partager le chagrin" des familles de victimes et a précisé qu'il souhaitait"tout savoir sur les circonstances" de l'accident. Manuel Valls, Bernard Cazeneuve et Alain Vidalies se sont pour leur part rendus sur place.

Un accident a provoqué de nombreux morts en Gironde. Le gouvernement français est totalement mobilisé sur cette terrible tragédie.

— François Hollande (@fhollande) 23 Octobre 2015


DIRECT #Puisseguin - Beaucoup de monde sur place dans le village, site de l'accident bouclé Photo @sylvynpetitjean pic.twitter.com/MycOYAgogu

— Sud Ouest (@sudouest) 23 Octobre 2015

 

DIRECT VIDEO - #Puisseguin : première photo du car accidenté, envoyée par un Témoin BFMTV https://t.co/LIEhlp6yN7 pic.twitter.com/eSoBSNZ35A

— BFMTV (@BFMTV) 23 Octobre 2015

#Puisseguin Image de l'accident de bus 1/3 Exclu @F3Aquitaine LIVE ►https://t.co/ipRAff8hx6 CC @francetvinfo pic.twitter.com/w4bMrQPFtS

— France3 Aquitaine (@F3Aquitaine) 23 Octobre 2015

La BBC consacre, elle aussi, un reportage sur l'accident :

Vu sur : Lu sur Sud-Ouest
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

02.

Anorexie : une nouvelle étude montre que les causes ne sont pas seulement psychologiques

03.

Finale de la CAN : 48% des Français pensent qu'il est normal pour des personnes d'origine algérienne de manifester leur joie et leur attachement à leur pays lors des victoires de l'Algérie en football

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

06.

Le pape François a transmis un message "très touchant" à Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert

07.

Quand Benjamin Griveaux crie tout haut ce que Benjamin Griveaux pense tout bas : "fils de pute", "abrutis"

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 25/10/2015 - 19:58
Si Valls daignait regarder les dossiers sur son bureau
concernant l'état de la France, il aurait un choc tous les matins.
winnie
- 25/10/2015 - 09:31
Que sont ils venu faire ?
Deblayer la route, réparer les vehicules ? Ou se faire mousser ?
tubixray
- 24/10/2015 - 08:50
pantins couteux et néfastes
Scandalisé par ce trio dégoulinant d'empathie en quête de quelques dixièmes de points de cote de popularité. Seule la présence du secrétaire d'état chargé des transports était justifiée. On imagine aussi les contraintes imposées aux forces de l'ordre / pompiers /enquêteurs pour assurer la protection de ces dignitaires parasites.