En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Quoi de neuf docteur ?

Pratiques sadomasochistes, prostitution, orgies sexuelles : procès d'un "pseudo-thérapeute" en Savoie

Publié le 21 octobre 2015
Un psychanalyste de 70 ans est jugé à partir de ce mercredi à Albertville pour abus de faiblesse en vue d'obtenir de ses patients des relations sexuelles ou de l'argent.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un psychanalyste de 70 ans est jugé à partir de ce mercredi à Albertville pour abus de faiblesse en vue d'obtenir de ses patients des relations sexuelles ou de l'argent.

Orgies, sadomasochisme et même tortute, la liste est longue... Des dizaines de personnes auraient été victimes (72 ont été recensées) d'un "pseudo-thérapeute", comme le décrit l'ADFI, l'association de protection des victimes de sectes, selon France 3. Jacques Masset, 70 ans, comparaît donc ce mercredi et pendant trois jours, devant le tribunal d'Albertville (Savoie). Il est poursuivi pour abus de faiblesse sur des personnes "en état de sujétion psychologique". Seuls 17 victimes seront sur le banc des parties civiles. Les autres n'ont pas voulu participer, en raison de l'humiliation subie et de la honte d'être identifiées. 

Sans diplôme, mais profitant d'un vide juridique sur la profession de psychothérapeute, Jacques Masset ouvre dans les années 1990 un cabinet à Ugine, en Savoie, d'après Le Parisien. Alors agent de propreté à la mairie d'Annecy, il se reçoit de plus en plus de patients, facturant des familles entières. Il parviendrait ainsi à gagner jusqu'à 10.000 euros par mois.

Partant du principe que les hommes ont un problème d'ordre sexuel avec leur mère et les femmes avec leur père, et parvenant à faire croire à ses patients qu'ils avaient été victimes d'abus sexuels lors de leur enfance, ces derniers devaient pour se soigner assouvir leurs fantasmes via des orgies, du sadomasochisme etc. Il exigeait également que ces rapports sexuels soient non-protégés et réalisés hors du couple. Maître Roselyne Duvouldy, avocate de plusieurs parties civiles, raconte au Parisien : "Une des victimes devait coucher avec dix hommes chaque jour". Et de poursuivre : "Pour certains patients, ça a dérivé en torture".

Jacques Masset met en contact ses différents patients pour qu'ils mettent en pratique les "soins" prescrits. Des "soins" qu'il ne manque pas de se faire raconter en séance, quand il ne les prodigue pas lui-même. Si le "thérapeute" reconnaît les faits, il ne voit en revanche strictement rien de répréhensible pénalement. Son avocat, Me Joly, prétend même que "certains patients ont été satisfaits de la thérapie". "Pour qu'il y ait une infraction, il faut qu'il y ait conscience de la commettre", indique l'avocat, en soulignant qu'on ne reprochait à son client ni agression sexuelle ni escroquerie. L'homme encourt jusqu'à cinq ans de prison et 750.000 euros d'amende. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

02.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Comment St Gobain est devenu le Google français de la transition énergétique

05.

Greta Thunberg : un voyage à New-York en bateau... mais six vols en avion pour l'organiser

06.

Grand est le désespoir de Donald (Trump) : Greta (Thunberg) a été d’une cruauté sans pareille avec lui.

07.

Les relations entre frères et soeurs : un lien primordial

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

En deux siècles, les forêts ont doublé en France et voici pourquoi

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
VV1792
- 22/10/2015 - 00:26
Barriere morale explosee.. le
Barriere morale explosee.. le constat se generalise un peu partout, un peu moins la ou demeure un peu de foi chretienne..mais de jour en jour, deces apres deces, celle-ci diminue..aucun frein..