En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 42 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 16 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 17 heures 7 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 18 heures 55 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 20 heures 55 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 21 heures 42 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 22 heures 3 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 22 heures 17 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 22 heures 47 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 23 heures 16 sec
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 15 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 17 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 17 heures 12 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 19 heures 45 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 21 heures 23 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 21 heures 48 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 22 heures 8 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 22 heures 34 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 22 heures 54 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 13 heures
Discours

François Hollande annonce "une clarification du code du travail" en préservant "la durée légale de travail, le SMIC, le contrat de travail"

Publié le 19 octobre 2015
Le chef de l'Etat a ouvert la quatrième conférence sociale de son quinquennat en fin de matinée ce lundi.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le chef de l'Etat a ouvert la quatrième conférence sociale de son quinquennat en fin de matinée ce lundi.

François Hollande a ouvert ce lundi la quatrième conférence sociale de son quinquennat. Et alors qu'elle doit rassembler l'ensemble des partenaires sociaux, les syndicats et le patronat, elle s'ouvre, sous tension, en plein la crise à Air France et en l'absence de la CGT. 

"Le dialogue social n’efface pas les conflits, il les organise"

Pourtant, François Hollande reste sûr de son fait : "Moi, je crois au dialogue social", déclare-t-il dès le début de son discours. Après avoir donné une longue interview sur RTL ce lundi matin, qui a beaucoup fait réagir, le président de la République le sait : "Cette conférence est sans doute l'une des plus importantes du quinquennat". En effet, il est conscient que la croise à Air France sera l'une des préoccupations de ce lundi. A propos des violences ayant eu lieu au CCE de la compagnie, François Hollande réitère : "Je n’accepterai jamais que des violences inexcusables puissent être l’occasion de s’en prendre au syndicalisme". Mais pour lui, "le dialogue social n’efface pas les conflits, il les organise, il leur donne un cadre, il favorise les compromis".

La CGT : les absents ont toujours tort

Concernant le grand absent du jour, la CGT, François Hollande a expliqué : "Il est commode de ne jamais s'embêter à signer le moindre accord en espérant que d'autres le feront à leur place, tout en dénonçant les insuffisances du dialogue social», a déclaré le chef de l'Etat qui a insisté en disant "croire au rôle des organisations représentatives". Et de poursuivre : "L'enjeu aujourd'hui est de faire en sorte que le dialogue social se rapproche de l'entreprise". 

Le code du travail clarifié

Avant de promettre : "Il y aura une clarification du code du travail". François Hollande de préciser : "La durée légale de travail, le SMIC, le contrat de travail" seront préservés, a précisé François Hollande. Il a ensuite ajouté : "Nous connaissons les fractures, les crispations, les tensions qui traversent notre pays". Selon le président de la République, le modèle social est menacé de "disparition", faute de "rénovation", a-t-il complété.

Le numérique comme solution

"Dans les 15 ans à venir, 50 % des emplois auront évolué grâce à la transformation digitale", assure François Hollande, qui se veut rassurant  : "ce numérique ne doit pas être une fracture entre les Français, c'est un atout qui doit être mis à disposition".

150 000 formations prioritaires en 2016

"On ne peut pas laisser un jeune sans formation, sans qualification et sans emploi", a déclaré le président en annonçant 150 000 formations prioritaires en 2016. Et d'ajouter : "La transition énergétique et écologique, c'est l'avenir de l'industrie en France".

Et de conclure sur un ton ferme et décidé : "Je ne ralentirai en aucune manière le rythme des réformes d'ici la fin du quinquennat".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 20/10/2015 - 21:10
Flanby, un des pires conservateurs de la cinquième!
obtus et borné...un noeud-noeud, quoi!
essentimo
- 20/10/2015 - 09:08
L'Allemagne
a besoin de main d'oeuvre, elle a aussi un SMIC, les loyers y sont moins chers. La France a un taux élevé (pour ne pas dire plus) de chômage des jeunes. Alors pourquoi ne pas les envoyer travailler et apprendre un métier dans l'industrie allemande ? L'apprentissage remplacerait les formations militaires civiles (bizzare!) avec la même rigueur.
El Flander
- 19/10/2015 - 14:17
La réforme sera pour les suivants!
Ce Président se moque des gens! D'une part il n'a que des résultats négatifs et d'autre part, pour lui réformer c'est ne pas toucher aux "acquis" qui mènent actuellement notre pays au rang de sous développé.