En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas

06.

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

07.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
A l'école du politique

Trois leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

il y a 9 min 48 sec
décryptage > Religion
Pas d'amalgames

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grande perspectives de succès

il y a 37 min 33 sec
décryptage > Politique
Pas d'union à l'horizon

Municipales : Marine Le Pen maintient sa fervente opposition à l’union (locale) des droites

il y a 1 heure 17 min
décryptage > Société
Je t’aime moi non plus

Liaison fatale : avoir ou ne plus avoir un smartphone, telle est la question

il y a 2 heures 55 min
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 18 heures 13 min
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 19 heures 16 min
light > Sport
Solidarité
Racisme : le monde du football apporte son soutien à Moussa Marega
il y a 20 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Evguénie Sokolov, une pièce de théatre d'après le conte de Serge Gainsbourg

il y a 20 heures 57 min
pépites > International
Chevaux de Troie
Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas
il y a 22 heures 42 min
décryptage > Environnement
Écologiste de plus en plus radicale

Écologie : vers un joli totalitarisme à visage humain

il y a 23 heures 49 min
décryptage > Politique
Honneur au courage malheureux

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

il y a 37 min 28 sec
décryptage > Economie
Jalousie

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

il y a 1 heure 1 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite : le secteur de l‘assurance fait le pari d’être moins cher et plus efficace que la sécurité sociale ...

il y a 1 heure 38 min
décryptage > Politique
Post Griveaux

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

il y a 3 heures 23 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 18 heures 38 min
pépites > International
Coronavirus
Le marathon de Tokyo annulé pour les amateurs
il y a 19 heures 42 min
Quel avenir pour la viande classique?
Steak in vitro, insectes,: quelle viande mangerons-nous demain?
il y a 20 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Minute antique", des excellentes courtes chroniques

il y a 21 heures 13 min
pépite vidéo > Politique
Affaire Griveaux
Juan Branco: "J'ai accompagné Piotr Pavlenski en tant qu'avocat et je continue à le faire"
il y a 23 heures 17 min
décryptage > International
Chiffre mensonger

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

il y a 1 jour 18 min
Discours

François Hollande annonce "une clarification du code du travail" en préservant "la durée légale de travail, le SMIC, le contrat de travail"

Publié le 19 octobre 2015
Le chef de l'Etat a ouvert la quatrième conférence sociale de son quinquennat en fin de matinée ce lundi.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le chef de l'Etat a ouvert la quatrième conférence sociale de son quinquennat en fin de matinée ce lundi.

François Hollande a ouvert ce lundi la quatrième conférence sociale de son quinquennat. Et alors qu'elle doit rassembler l'ensemble des partenaires sociaux, les syndicats et le patronat, elle s'ouvre, sous tension, en plein la crise à Air France et en l'absence de la CGT. 

"Le dialogue social n’efface pas les conflits, il les organise"

Pourtant, François Hollande reste sûr de son fait : "Moi, je crois au dialogue social", déclare-t-il dès le début de son discours. Après avoir donné une longue interview sur RTL ce lundi matin, qui a beaucoup fait réagir, le président de la République le sait : "Cette conférence est sans doute l'une des plus importantes du quinquennat". En effet, il est conscient que la croise à Air France sera l'une des préoccupations de ce lundi. A propos des violences ayant eu lieu au CCE de la compagnie, François Hollande réitère : "Je n’accepterai jamais que des violences inexcusables puissent être l’occasion de s’en prendre au syndicalisme". Mais pour lui, "le dialogue social n’efface pas les conflits, il les organise, il leur donne un cadre, il favorise les compromis".

La CGT : les absents ont toujours tort

Concernant le grand absent du jour, la CGT, François Hollande a expliqué : "Il est commode de ne jamais s'embêter à signer le moindre accord en espérant que d'autres le feront à leur place, tout en dénonçant les insuffisances du dialogue social», a déclaré le chef de l'Etat qui a insisté en disant "croire au rôle des organisations représentatives". Et de poursuivre : "L'enjeu aujourd'hui est de faire en sorte que le dialogue social se rapproche de l'entreprise". 

Le code du travail clarifié

Avant de promettre : "Il y aura une clarification du code du travail". François Hollande de préciser : "La durée légale de travail, le SMIC, le contrat de travail" seront préservés, a précisé François Hollande. Il a ensuite ajouté : "Nous connaissons les fractures, les crispations, les tensions qui traversent notre pays". Selon le président de la République, le modèle social est menacé de "disparition", faute de "rénovation", a-t-il complété.

Le numérique comme solution

"Dans les 15 ans à venir, 50 % des emplois auront évolué grâce à la transformation digitale", assure François Hollande, qui se veut rassurant  : "ce numérique ne doit pas être une fracture entre les Français, c'est un atout qui doit être mis à disposition".

150 000 formations prioritaires en 2016

"On ne peut pas laisser un jeune sans formation, sans qualification et sans emploi", a déclaré le président en annonçant 150 000 formations prioritaires en 2016. Et d'ajouter : "La transition énergétique et écologique, c'est l'avenir de l'industrie en France".

Et de conclure sur un ton ferme et décidé : "Je ne ralentirai en aucune manière le rythme des réformes d'ici la fin du quinquennat".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas

06.

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

07.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 20/10/2015 - 21:10
Flanby, un des pires conservateurs de la cinquième!
obtus et borné...un noeud-noeud, quoi!
essentimo
- 20/10/2015 - 09:08
L'Allemagne
a besoin de main d'oeuvre, elle a aussi un SMIC, les loyers y sont moins chers. La France a un taux élevé (pour ne pas dire plus) de chômage des jeunes. Alors pourquoi ne pas les envoyer travailler et apprendre un métier dans l'industrie allemande ? L'apprentissage remplacerait les formations militaires civiles (bizzare!) avec la même rigueur.
El Flander
- 19/10/2015 - 14:17
La réforme sera pour les suivants!
Ce Président se moque des gens! D'une part il n'a que des résultats négatifs et d'autre part, pour lui réformer c'est ne pas toucher aux "acquis" qui mènent actuellement notre pays au rang de sous développé.